1 min de lecture Georges Tron

Georges Tron sur RTL : "Les personnes qui m'accusent ont menti"

C'est une exclusivité RTL : Georges Tron, le député-maire de Draveil dans l'Essonne, qui est mis en examen depuis presque un an pour agressions sexuelles et viols, a accordé une longue interview à Julien Dumond. Sa mise en examen dans la foulée de l'affaire DSK avait déclenché beaucoup d'émotion, et il avait démissionné de son poste de secrétaire d'Etat à la fonction publique. Aujourd'hui, Georges Tron contre-attaque sur RTL : "Tout a été orchestré (...) il s'agissait bien d'un complot politique".

Georges Tron
Georges Tron Crédit : AFP / J. Verdy
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et Julien Dumond

Verbatim :
"Il y a un an j'étais présenté comme un pervers et mes accusatrices comme des victimes, entre temps toutes les expertises qui ont été faites me présentent comme un Mr sans doute comme tout le monde, comme vous, qui est  Mr sain d'esprit sans aucune perversion d'aucune nature tandis que les expertises ont démontré que mes accusatrices souffraient, quant à elles, de plusieurs symptômes qu'il ne m'appartient pas aujourd'hui de décrire (...)
Les deux personnes qui m'accusent ont menti au juge, à leurs proches, aux médias, et c'est dans le dossier (...)
Il m'appartient maintenant lors de la prochaine confrontation avec elles, qui a lieu le 10 mai prochain, de dire les derniers éléments dont je dispose au juge. Je suis fier enfin de pouvoir me retrouver en face d'elles pour pouvoir terminer de faire éclater la vérité (...)
Tout cela a été orchestré et monté par une poignée de gens médiocres qui sont animés par des intérêts financiers personnels et par de la haine politique.  Tous ces gens pensaient être protégés parce qu'ils utilisaient la crédulité de pseudo victimes. Aujourd'hui clairement  je vais sortir les éléments qui me permettent de réaffirmer très fortement oui il s'agissait bien d'un complot politique".

Georges Tron doit être confronté à ses deux accusatrices, deux ex-employées municipales, le 10 mai prochain. Il bénéficie par ailleurs toujours du soutien de l'UMP : il est investi pour les législatives de Juin dans l'Essonne.

Lire la suite
Georges Tron Politique Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants