2 min de lecture Internet

Des YouTubeurs dénoncent un changement de politique de monétisation, YouTube rassure

Des Youtubeurs se sont plaints de voir certaines de leurs vidéos supprimées du programme de monétisation, car leur contenu était peu susceptible d'attirer des internautes et de générer des revenus. YouTube assure qu'il s'agit d'une simple modification du système de notification.

Le phénomène des Youtubers !
Le phénomène des Youtubers ! Crédit : I Stock
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Les Youtubeurs ne sont pas contents. Et ils le font savoir. Plusieurs d'entre eux ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Les raisons de la colère ? La politique de la plateforme de partage de vidéos YouTube en matière de publicité, dont le système de notification a changé.

Plusieurs "vloggeurs", c'est-à-dire des personnes qui animent un vidéo-blog, ont reçu un message leur indiquant que certaines de leurs vidéos étaient désormais en dehors du programme de monétisation, comprenez que plus aucune publicité n'y apparaîtra. La conséquence principale est que les revenus financiers pour YouTube comme pour le Youtubeur disparaîtront également. Un phénomène qui n'est pas une nouveauté sur la plateforme, mais qui est désormais plus visible avec le nouveau système de notification.

YouTube, dans son message adressé aux personnes concernées, explique se méfier des "contenus traitant de sujets et d'événements controversés ou sensibles, tels qu'une guerre, un conflit politique, une catastrophe naturelle ou une tragédie, même si des images choquantes ne sont pas diffusées."

Des Youtubeurs bientôt en difficulté ?

Les conditions d'utilisation de YouTube indiquent qu'une vidéo à contenu sensible, si elle est "humoristique ou liée à l'actualité, et a été créée dans l'objectif de divertir ou d'informer les internautes" peut tout à fait entrer dans le cadre de la monétisation. Mais l'algorithme ne fait pas la différence de prime abord entre les différents contenus.

>
YouTube Is Shutting Down My Channel and I'm Not Sure What To Do
À lire aussi
Image de violences (illustration) enfants
Les violences sur mineurs peuvent désormais être signalées en ligne

Très vite, des Youtubeurs sont montés au créneau pour dénoncer cette politique, qui pourtant n'est pas nouvelle. L'Américain Philip DeFranco, dont la chaîne comptabilise plus de 4,5 millions d'abonnés, a publié une vidéo, vue près de 3 millions de fois, où il associe cette pratique à une "censure sous un autre nom". Le Youtubeur français Doc Seven a également reçu un message d'avertissement de la plateforme.

Une pratique qui inquiète les Youtubeurs professionnels, qui vivent seulement des revenus que leur génèrent la publicité, et qui pourrait mettre un coup d'arrêt à l'activité de certains d'entre eux, à cause de vidéos n'entrant pas dans les cases de celles qui sont "annonceurs-friendly".

YouTube assure avoir seulement modifié les notifications

Par la voix d'un porte-parole, YouTube se défend d'avoir modifié les règles en vigueur et précise avoir seulement modifié "le système de notifications aux créateurs et le process pour faire rappel", ceci afin "d'assurer une meilleure communication aux créateurs". 

Selon la plateforme, seulement 1% des vidéos mises en ligne par les créateurs ont fait l'objet d'une suspension à l'accès aux fonctionnalités de monétisation. Le site propriété de Google rappelle au passage la marche à suivre pour faire appel d'une éventuelle suspension, assurant que la procédure est "plus simple qu'auparavant."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Internet Youtube Censure
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants