3 min de lecture High-tech

Apple Music : la marque à la pomme lance son service de streaming musical payant

Le plan d'Apple pour croquer dans la musique à la demande repose sur un écosystème complet : du streaming payant, une web radio diffusée en direct et un réseau social portant haut l'interaction entre les artistes et les fans.

Apple a présenté Apple Music lundi 8 juin
Apple a présenté Apple Music lundi 8 juin Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Au terme d'une conférence de plus de deux heures à l'occasion de l'ouverture de la Worldwide Developpers Conference qui se tient jusqu'au 12 juin à San Francisco, Apple a dévoilé les contours de son service de streaming musical, Apple Music, qui sera lancé dans une centaine de pays le 30 juin prochain pour les possesseurs d'iPhone et sur Android cet automne, une première pour une application Apple.

12 ans après iTunes, Apple change de cap

Ponctuant une vidéo retraçant l'histoire de la musique, Tim Cook a présenté un "One more thing" (une dernière chose, en français) en forme de secret de polichinelle, Apple Music, qui doit, selon lui, "écrire le prochain chapitre et changer notre expérience" de la musique. Douze ans après le lancement d'iTunes, lancé en avril 2003, la marque à la pomme revoit sa stratégie de vente de morceaux à l'unité pour rattraper le temps et le terrain perdus sur Spotify et Deezer, leaders du modèle dominant de vente de musique par forfaits et abonnements.

Accompagné de Jimmy Iovine, fondateur du label Interscope et des casques Beats, rachetés 3 milliards de dollars par Apple, le successeur de Steve Jobs a dévoilé les grands principes de ce nouveau service sans rentrer dans les détails. Le plan d'Apple pour croquer sa part du gâteau dans la musique à la demande repose sur sur un écosystème complet : du streaming payant, une web radio globale diffusée en direct et un réseau social portant haut l'interaction entre les artistes et les fans.

À lire aussi
La tête de Donald Trump, montée sur ressort, a été présentée comme un anti-stress au Consumer Electronics Show Asia insolite
VIDÉO - Taper sur Trump ? Un salon high-tech de Chine le rend possible

Un service de musique à la demande en forme de réseau social

Lors de la première utilisation du service, les utilisateurs seront invités à sélectionner dans le service de recommandation "For You" les genres qu'ils affectionnent afin de recevoir des propositions de titres, d'artistes et de playlists piochés dans la collection privée de l'utilisateur et dans le catalogue de la boutique iTunes. Apple met en avant l'expérience et l'expertise de ses curateurs humains, en opposition aux algorithmes de ses concurrents Spotify, Deezer ou Tidal.

Avec Connect, le service est aussi basé sur l'instauration d'un lien fort entre les artistes et les fans pour une curation à dimension humaine. Une rubrique proposera des playlists personnalisées et des albums recommandés par les plus grands DJs de la planète. Les utilisateurs pourront s'abonner aux flux de chaque artistes, qui publieront sur leur page sociale des photos, vidéos, extraits, textes et autres contenus exclusifs. L'idée n'est pas sans rappeler le défunt Ping, un réseau social pour les artistes stoppé par Apple fin 2012, dont serait exhumé l'aspect promotionnel.

Une web radio mondiale

Apple Music proposera également des dizaines de milliers de clips en haute définition sans publicité, à la manière de Vevo, le service intégré à YouTube. Siri sera aussi de la partie avec la possibilité de demander des playlists par genre ou par année. En revanche, alors que Pharrell et de nombreux artistes sont pressentis pour rallier le giron d'Apple, aucune information n'a filtré sur le roaster dont disposera le service, à l'exception de Drake, dont le passage sur scène a confirmé les bruits qui courraient sur son transfert de Tidal à Apple Music.

Le service comprendra également une station de radio mondiale baptisée Beats 1 avec des millions de chansons proposés aux internautes 24 heures sur 24 et sept jours sur sept dans des émissions animées depuis New York, Los Angeles et Londres par Zane Lowe, l'animateur débauché à la BBC. Tim Cook et consorts ont mis l'accent sur l'authenticité de la station qui doit aller au-delà "de simples playlists".

Le pari du tout payant

Proposé à 10 dollars par mois, avec un essai gratuit de trois mois, ou à 15 dollars pour un abonnement familial (jusqu'à six personnes), Apple Music mise tout sur le payant à l'inverse de Spotify et son modèle "freemium", fort de 60 millions d'abonnés mais seulement 15 millions en payant à 10 dollars par mois. Apple devra capitaliser sur ses plus de 800 millions de détenteurs de compte Apple et sur l'intégration de son service à l'environnement iOS pour espérer atteindre les 100 millions d'abonnées, objectif affiché de la marque à la pomme, selon la presse américaine. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Apple Musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778651423
Apple Music : la marque à la pomme lance son service de streaming musical payant
Apple Music : la marque à la pomme lance son service de streaming musical payant
Le plan d'Apple pour croquer dans la musique à la demande repose sur un écosystème complet : du streaming payant, une web radio diffusée en direct et un réseau social portant haut l'interaction entre les artistes et les fans.
https://www.rtl.fr/actu/futur/wwdc-2015-apple-lance-son-service-de-streaming-apple-music-7778651423
2015-06-08 22:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NF8i5Ugjia6yNw2S_NxxFw/330v220-2/online/image/2015/0608/7778651757_apple-a-presente-apple-music-lundi-8-juin.jpg