4 min de lecture Viva Technology

Macron, Zuckerberg, robots et taxis volants... Ce qu'il faut retenir de VivaTech

Des invités de marques, des annonces gouvernementales, un vent de "Girl Power" et une sélection d'entreprises à un impact positif : on vous dit tout sur l'édition 2018 de Viva Tech.

Une armée de robots était présente à VivaTech 2018
Une armée de robots était présente à VivaTech 2018 Crédit : LaurentVu/SIPA
ArièleBonte
Arièle Bonte
Journaliste

Toujours autant de robots, plusieurs annonces au rayon politique, des innovations en terme de transports... L'édition 2018 de VivaTech s'est déroulée du jeudi 24 au samedi 26 mai à la Porte de Versailles, à Paris. Pour cette troisième édition, elle a réuni 100.000 visiteurs, contre 68 000 en 2017. 8.000 start-up étaient représentées sur place, contre 6.000 l'année précédente. Enfin, 2.000 investisseurs ont foulé le salon, contre 1.600 un an plus tôt.

Le président de la République Emmanuel Macron, le secrétaire d'État en charge du numérique Mounir Mahjoubi et le PDG de Facebook Mark Zuckerberg étaient des invités de marque lors de cet événement où grands groupes et jeunes pousses ont présenté leurs nouvelles trouvailles dans le secteur du numérique. L'objectif pour certaines d'entre elles : vous faciliter le quotidien ou vous aider à consommer mieux et plus responsable. 

Après trois jours de festivités où conférences, démonstrations et ateliers se sont enchaînés sur un rythme effréné, que retenir de cette édition 2018 de VivaTech ? La réponse en 6 points. 

À lire aussi
Marguerite Dorangeon et Rym Trabelsi ont fondé Clothparency pour vous aider à vous tourner vers une mode plus éthique. mode
Elles ont créé Clothparency, un projet pour vous aider à mieux consommer la mode

1. Des annonces gouvernementales

"Je veux faire de notre pays celui qui pense le monde que vous êtes en train de construire", a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocation d'ouverture du salon Viva Tech, jeudi 24 mai. Le chef de l'Etat français a également appelé à une "régulation européenne" sur le sujet, alors même que les états de l'Union s'alignent sur l'entrée en vigueur du règlement RGPD. La veille, une cinquantaine de dirigeants, conviés à l'Elysée, ont effectué des annonces pour contribuer à l'impact positif des nouvelles technologies. 

Emmanuel Macron à Viva Tech, jeudi 24 mai 2018
Emmanuel Macron à Viva Tech, jeudi 24 mai 2018 Crédit : ISA HARSIN/SIPA

Le  secrétaire d’État en charge du numérique, Mounir Mahjoubi est de son côté intervenu dans la journée du vendredi 25 mai pour présenter ses 100 propositions visant à simplifier la vie des entrepreneurs. Parmi elles, le gèle des effets de seuil, le lancement des "venture loans", c'est-à-dire des prêts fournis par la Bpifrance et pouvant aller de 20 à 100 millions d'euros ou encore l'assouplissement du "French Tech Visa", ce dernier permettant aux jeunes pousses françaises de recruter des spécialistes venant de l'étranger. 

2. La venue d'une star de la Tech

Au lendemain de son tête-à-tête avec le Président de la République française, Mark Zuckerberg a pris la parole sur la "Stage One" de Viva Tech, en fin de journée jeudi 24 mai. Une intervention rare pour le PDG de Facebook, quelques semaines après l'affaire Cambridge Analytica avec le détournement des données personnes d'une centaine de millions d'utilisateurs et utilisatrices du réseau social à des fins politiques. 

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook à Viva Tech, jeudi 24 mai 2018
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook à Viva Tech, jeudi 24 mai 2018 Crédit : VIVA TECH-JOLY/VIVA TECHNOLOGY/SIPA

Mark Zuckerberg, acclamé par un public déjà conquis, ne s'est pas exprimé sur ce point, préférant répéter les engagements de Facebook contre les faux profils, ses investissements dans l'intelligence artificielle en France et son adhésion au nouveau règlement européen sur les données personnelles.

3. Une armée de robots

Robot d'accueil, compagnon pour les chiens ou pour les enfants, purificateur d'air, robot-traducteur ou encore musicien... Une armée de robots était présente au salon Viva Technology. Comme l'édition précédente, ces androïdes ont amusé les petits comme les grands mais n'ont pas offert beaucoup de nouveautés par rapport aux robots présentés sur le marché depuis plusieurs années. 

Les robots d'accueil, star de VivaTech
Les robots d'accueil, star de VivaTech Crédit : LaurentVu/SIPA

4. Le futur commence ici

Les transports de demain étaient très présents cette année. La marque Seabubbles a notamment présenté lors de cette édition 2018 de VivaTech son taxi flottant au-dessus de la Seine. Du côté d'Airbus, on a découvert Pop.Up, un engin mi-drône, mi-véhicule, qui permettrait d'effectuer des trajets où la circulation routière est encombrée.

Toujours au-dessus du sol, Uber a profité de VivaTech pour échanger au sujet d'une prochaine offre : ses futurs taxi volants. Les inventions imaginées dans Retour vers le futur ne sont plus qu'à quelques poignées d'années de 2018... Des reportages à retrouver bientôt en vidéo sur RTL Futur.

>
VivaTech 2018 : 5 inventions dénichées lors du salon Crédit Image : Joël Saget / AFP / RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :

5. Une attention particulière portée à la place des femmes dans la Tech

Cette année, Viva Tech a dédié une bonne partie de sa programmation à la question de la place des femmes dans le secteur des nouvelles technologies et du numérique. La scène principale du salon a ainsi accueilli plusieurs figures du numérique, introduite par Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat en charge de l'égalité entre les femmes et les hommes, à l'occasion d'une matinée "Girl Power" samedi 26 mai. 

Hapsatou Sy, Axelle Tessandier, Céline Lazorthes ou encore Fleur Pellerin sont venues parler de leur ambition, de leurs entreprises mais ont aussi livré leurs conseils aux femmes et jeunes filles présentent dans la salle pour investir les métiers du numérique, encore trop peu représentées par les femmes. 40% des speakers du salon étaient d'ailleurs des femmes, un pourcentage bien plus élevé que la plupart des conférences et événements dédiés au même sujet. 

6. Un événement sur le mieux vivre et le mieux consommer

Parmi les milliers d'entreprises présentes sur le salon, nombre d'entre elles ont parié sur un modèle d'entrepreneuriat social et responsable avec comme objectif : vous aider à mieux vivre et mieux consommer. Parmi elles, LudocareCityLity ou encore Civocracy, qui sont venues présenter leurs solutions sur le stand de RTL Futur pendant toute la durée de Viva Tech, à l'occasion d'un concours de pitchs.

Clothparency, plateforme numérique qui vous indique l'impact environnemental des vêtements que vous souhaitez acheter a remporté l'adhésion de l'équipe de RTL Futur. Un projet que nous suivrons avec attention durant les mois à venir. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viva Technology Fil Futur Connecté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793540716
Macron, Zuckerberg, robots et taxis volants... Ce qu'il faut retenir de VivaTech
Macron, Zuckerberg, robots et taxis volants... Ce qu'il faut retenir de VivaTech
Des invités de marques, des annonces gouvernementales, un vent de "Girl Power" et une sélection d'entreprises à un impact positif : on vous dit tout sur l'édition 2018 de Viva Tech.
https://www.rtl.fr/actu/futur/vivatech-2018-macron-zuckerberg-taxis-volantsce-qu-il-faut-retenir-7793540716
2018-05-26 18:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AeOqyLvJaLQZfz9VHNiKRA/330v220-2/online/image/2018/0526/7793542647_une-armee-de-robots-etait-presente-a-vivatech-2018.jpg