1 min de lecture Santé connectée

Visite chez le dentiste du futur

REPLAY - Les nouvelles technologies font leur entrée dans les cabinets des dentistes. Les médecins travaillent ainsi plus vite et plus précisément.

Sophie Jousselin Innovations week-end Sophie Joussellin
>
Innovations week-end du 20/06/2015 Crédit Image : DIDIER PALLAGES / AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

De nouveaux outils permettent aux dentistes de travailler plus précisément, plus confortablement notamment pour la fabrication de couronnes et de prothèses, grâce aux caméras intra-buccales. Environ 5% des cabinets en sont équipés.

Une couronne fabriquée et posée en une heure et demi

Cette caméra intra-buccale ressemble un peu à un gros feutre, à une lampe torche et le dentiste la tient à la main. Il va la balader à l'intérieur de la bouche du patient afin d'enregistrer en 3D les dents et la mâchoire. Le dentiste obtient un fichier numérique qu'il envoie par mail  à son prothésiste.

Dès qu'il reçoit le fichier numérique, le prothésiste vérifie s'il est exploitable, si tout va bien. Grâce à cette caméra, le patient est toujours sur fauteuil quand le prothésiste reçoit le fichier et s'il faut recommencer l'opération, le dentiste le fait immédiatement. La caméra intra-buccale évite au dentiste d'expédier les empreintes prises avec de la pâte au prothésiste et éventuellement de faire revenir le patient si l'empreinte n'est pas bonne.

Le prothésiste va alors usiner la couronne au micron près à partir d'un petit bloc de céramique. La couronne ou la prothèse sont fabriquées comme des culasses de moteur : c'est du fraisage en 3D et les dents de remplacement sont parfaites. Certains dentistes les fabriquent eux-mêmes dans leur cabinet. En une seule séance d'1h30, ils prennent les empreintes avec la caméra intra-buccale, font la  couronne et la posent. Donc le patient ne vient qu'une fois.

Un simulateur de mastication pour mieux adapter les couronnes

À lire aussi
Des personnes dans un Ehpad (Illustration). santé connectée
Les infos de 7h - Toulouse : les plateformes de télémédecine secourent les personnes âgées

Pour affiner la pose de ces prothèses ou de ces couronnes afin qu'elles ne gênent pas le patient, il existe des logiciels qui vont simuler ses mouvements de mastication. On va lui donner par exemple un chewing-gum à mâchouiller et enregistrer le processus.

Ensuite après avoir numérisé le visage du patient, le médecin va pouvoir positionner la nouvelle dent virtuellement et se rendre compte si elle s'adapte parfaitement en simulant la mastication du patient.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé connectée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants