4 min de lecture Réseaux sociaux

Vine : la fin d'une application qui a marqué le Web

En seulement trois ans, Vine a réussi à s'imposer comme l'une des plateformes de partage de contenu les plus populaires, notamment auprès des jeunes.

Jérôme Jarre, la star française la plus connue de l'application Vine
Jérôme Jarre, la star française la plus connue de l'application Vine Crédit : Jérôme Jarre / Instagram
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Le monde des réseaux sociaux est en deuil : le 27 octobre, Vine a annoncé sa fermeture prochaine par le biais d'un communiqué. Fondée en 2012, lancée en 2013 après son rachat par Twitter, l'application de partage de vidéos avait rapidement réussi à devenir l'une des plateformes les plus populaires, grâce à un format inédit (des vidéos de 6 secondes qui tournent en boucle) et une petite communauté de jeunes rapidement devenus des stars du réseau. En 2015, l'application comptait 200 millions d'utilisateurs actifs. Un succès sensationnel qui n'a pas réussi à perdurer : la fréquentation baisse inexorablement depuis le début de l'année, comme le rapporte TechCrunch.

"Merci. À tous les esprits créatifs, merci d'avoir tenté votre chance sur cette application à l'époque. [...] Et bien sûr, merci à tous ceux qui se sont connectés chaque jour pour rigoler" a écrit l'équipe dirigeante dans son message. Une lettre émouvante qui a trouvé résonance auprès des utilisateurs, notamment les plus suivis. Ils ont été nombreux à réagir, à l'image de ce réalisateur qui a goûté à la notoriété grâce à l'application. 

Le Vine qui a démarré ma carrière. Qui aurait cru que ces six secondes changeraient ma vie pour toujours ?

Jethro Ames
Partager la citation

Jethro Ames est loin d'être le seul utilisateur a avoir vu son existence radicalement modifiée par cette application. Beaucoup de personnalités de tous bords ont vu leur travail reconnu grâce à Vine, qui s'est imposée en quelques années comme un incontournable bouillon de (pop)culture

À lire aussi
Un homme avec un smartphone et un ordinateur portable (illustration) justice
Toulouse : que risquent les personnes ayant partagé la vidéo d'un viol sur internet ?

Un accélérateur de vie

De nombreux artistes ont vu leurs carrières lancées par Vine. King Bach, Nash Grier, Lele Pons, Cameron Dallas : autant de noms qui ne vous disent peut-être rien mais qui figurent parmi les personnes les plus suivies de l'application (King Bach compte 16,5 millions d'abonnés) et ont su se servir de cette soudaine notoriété comme d'un tremplin. Beaucoup, de fait, on migré sur une autre plateforme, pour proposer des vidéos plus longues. Lele Pons, par exemple, utilise principalement son compte Vine pour publier les bandes-annonces de ses nouvelles vidéos aux allures de courts-métrages, disponibles sur Youtube. Une technique qui explique probablement en partie la décision radicale prise par l'équipe. Sans ses grosses stars, et avec l'essor de Youtube auprès des jeunes internautes, Vine s'essouflait.

Gabrielle Jeannette Hannah, connue sur Vine sous le diminutif The Gabby Show, a publié une vidéo sur Youtube à la suite de l'annonce de Vine : "Vine m'a tout donné. Il nous a tout donné à tous. [...] Ça a changé nos vies. [..] Vine m'a donné une voix, une vitrine, et une carrière qui me correspondait. J'étais dans le marketing, et j'étais malheureuse." Pour partager leurs souvenirs autour de Vine, les internautes ont créé le mot-dièse #RIPVine.

>
vine is dead.

Si c'est aux États-Unis que l'application a eu le plus d'impact, la France n'est pas en reste. Jérôme Jarre, un frenchie au sourire gigantesque, s'est rapidement fait connaître partout dans le monde grâce à ses vidéos de six secondes. Une popularité qui lui permet de visiter la Maison Blanche, d'où il poste un Vine humoristique en compagnie de Michelle Obama. Depuis, l'entrepreneur de 26 ans a monté GrapeStory, une agence de marketing qui met en contact des célébrités du Web avec des marques. 

Les comédiens sont loin d'être les seuls esprits créatifs a avoir conquis la Toile grâce à Vine. Dans le lot, on retrouve aussi des danseurs (Amymarie Gaertner, 4,2 millions d'abonnés) ou des chanteurs (Shawn Mendes, 4,8 millions d'abonnés, un premeir album sorti en 2015 et la nouvelle coqueluche des ados) qui se sont construits une véritable base de fans rien qu'avec leurs (très) courtes vidéos. Parfois en s'appropriant des tendances qui n'auraient peut-être jamais vu le jour sans l'application

"Do it for the Vine" et autres "Nae Nae"

À l'heure où la blague la plus basique peut se répandre à travers le monde en l'espace de quelques heures, Vine a souvent fait l'effet boule de neige qui a permis à des gestes, images, chansons ou memes de se démocratiser. Certains se souviendront notamment du cri "Do it for the Vine", lancé à une personne filmée pour la pousser à relever un challenge devant la caméra. Des danses ultra populaires, telles que le Nae Nae, n'auraient pas bénéficié du même retentissement planétaire si elles n'avaient pas été reprises par de nombreux vineurs à travers le monde. Il est également permis de penser que le dab, cette étrange danse dont Paul Pogba a fait sa spécialité, est devenue un phénomène grâce à l'application

Au final, Vine aura secoué le monde du Web en à peine trois ans mais l'aura marqué d'une empreinte indélébile. Cet arrêt brutal semble s'inscrire dans une restructuration plus globale de Twitter, qui vient de licencier 9 % de ses effectifs, comme le rapporte Digital Music News. Et si les utilisateurs de Vine sont attristés par la nouvelle, ses trois fondateurs semblent autrement plus déçus : Dom Hofmann, Rus Yusupov et Colin Kroll. Ce dernier a partagé un court message sur Twitter à la suite de l'annonce de la fermeture : "Ne vendez pas votre entreprise !"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Vine Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785490525
Vine : la fin d'une application qui a marqué le Web
Vine : la fin d'une application qui a marqué le Web
En seulement trois ans, Vine a réussi à s'imposer comme l'une des plateformes de partage de contenu les plus populaires, notamment auprès des jeunes.
https://www.rtl.fr/actu/futur/vine-la-fin-d-une-application-qui-a-marque-le-web-7785490525
2016-10-28 14:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/si8Uqrqu7jJ1tdnR5wSz4g/330v220-2/online/image/2016/1028/7785492364_jerome-jarre-la-star-francaise-la-plus-connue-de-l-application.jpg