1 min de lecture Perché

VIDÉO - Tesla, SpaceX, Hyperloop...Les projets révolutionnaires d'Elon Musk

Le milliardaire a fait sensation vendredi en livrant les premiers modèles de Tesla Model 3, qu'il espère voir révolutionner l'automobile comme l'iPhone a bouleversé les technologies mobiles. Le dernier coup d'éclat d'un entrepreneur aux ambitions de démiurge.

>
SpaceX, Hyperloop, Neuralink...Les projets révolutionnaires d'Elon Musk Crédit Image : DAVID MCNEW / AFP | Crédit Média : RTLnet / Essia Lakhoua | Date :
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et Essia Lakhoua

Elon Musk est un homme pressé. Cofondateur du célèbre mode de paiement en ligne Paypal, patron de Tesla, SpaceX et Neuralink, concepteur de l'Hyperloop... Le milliardaire américain d'origine sud-africaine déroule un CV d'entrepreneur touche-à-tout aux ambitions de démiurge. De la conquête de Mars aux transports supersoniques du futur en passant par la révolution des neurotechnologies pour augmenter le cerveau humain et sauver l'humanité de la toute puissance de l'intelligence artificielle, il multiplie les projets révolutionnaires aux confins de la science-fiction.

L'homme d'affaires de 44 ans a encore fait sensation dans la nuit de vendredi à samedi en levant le voile sur les premiers modèles du très attendu Model 3 de Tesla, un véhicule électrique autonome de série, moitié moins cher que les tarifs affichés par la concurrence, censé révolutionner le secteur dans les mêmes proportions que l'iPhone a bouleversé les technologies mobiles dix ans auparavant. 

Le dernier épisode de l'épopée entrepreneuriale inédite d'un visionnaire boulimique et sans limites, résumée dans la vidéo en tête de cet article.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Perché Elon Musk Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants