1 min de lecture Instagram

VIDÉO - Instagram : des photos "volées" vendues 100.000 euros à New York

Richard Prince expose des clichés publiés sur Instagram et ne reverse rien aux photographes.

L'artiste Richard Prince a pris des photos faites sur Instagram pour sa dernière exposition
L'artiste Richard Prince a pris des photos faites sur Instagram pour sa dernière exposition Crédit : Capture d'écran Instagram Doedeere
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'artiste Richard Prince est au cœur d'une polémique. La galerie new-yorkaise Gagosian a exposé des "œuvres" particulières puisqu'il s'agit de photos "volées" sur Instagram. Elles sont vendues à environ 100.000 dollars. Cependant, les photographes n'en percevront pas un centime.

L'artiste, connu pour ses clichés utilisés pour les publicités Marlboro, n'en n'est pas à sa première polémique. Le site Petapixel assure qu'il est même "reconnu dans le monde de l'art pour s'approprier le travail des autres puis pour le vendre pour des montants énormes".

Il y a peu de chances que les photographes qui souhaitent porter plainte remportent le procès. Aux États-Unis, l'appropriation de clichés, mis en ligne sur Instagram, est possible grâce à la notion de "fair use" ("usage loyal") où des exceptions sont faites au droit d'auteur.

>
Richard Prince ends his "New Portrait" Instagram exhibition at Gagosian Galley (part 2)
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Instagram Art Exposition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants