2 min de lecture Musique

VIDÉO - Google lance une radio en streaming gratuite à une semaine du lancement d'Apple Music

Google a lancé une version gratuite de son service de streaming musical aux États-Unis à quelques jours du lancement du service payant de la marque à la pomme.

>
Google Play Music: Free Music For Everything You Do Crédit Image : SUSANA BATES / AFP |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et AFP

À l'heure où Apple Music et Tidal mettent l'accent sur l'expérience premium pour contrer Spotify, Google joue la carte du gratuit. Le géant américain de l'internet a annoncé mardi 23 juin le lancement aux États-Unis d'une version gratuite de sa plateforme de musique en streaming (à la demande sur internet) Google Play Music. Le timing de l'annonce résonne comme une riposte à l'offensive d'Apple dans le streaming, avec le lancement le 30 juin d'Apple Music, une plateforme payante qui ne comprendra aucun service gratuit au-delà des trois premiers mois offerts.

Une offre gratuite réduite financée par la publicité

Près d'un an après avoir acheté le site d'écoute en ligne Songza, Google a pensé sa radio en streaming sur le même modèle: écouter de la musique en fonction de ses goûts ou activités du moment avec des chaînes comme "Recevoir des amis à la maison" ou encore "Passez un moment agréable au travail". Le service donne accès à des radios thématiques dont la programmation est assurée par des experts, assure le géant américain, avec la possibilité de créer des radios personnalisées.

Les abonnés de Google Play, qui payent 9.99 dollars par mois, pourront accéder à cette radio sans publicité et sans qu'ils aient à payer de frais supplémentaire pour ce service. Les non-abonnés à Google Play pourront eux accéder au service gratuitement mais devront composer avec la publicité et ne disposeront pas de toutes les fonctionnalités de l'offre payante.  Dans l'immédiat, l'offre n'est disponible qu'aux Etats-Unis sur le web. L'interface sera disponible sur les téléphones Android et Apple avant la semaine prochaine.

Un modèle économique qui déplaît aux artistes

Google n'a pas souhaité indiquer combien d'abonnés comptait son service Google Play, se contentant d'affirmer que leur nombre avait doublé en 2014. Avec ce nouveau service gratuit, la firme de Mountain View espère convaincre les utilisateurs de migrer vers la version sans pub. Mais à l'instar d'Apple avec Taylor Swift, Google pourrait s'attirer les foudres des auteurs et interprètes pour le modèle économique de son service. Le Figaro indique que comme Spotify, Google verse avec sa nouvelle offre des droits d'auteurs moins favorables que dans le modèle de la distribution.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Streaming Google
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants