3 min de lecture Connecté

VIDÉO - Google Assistant parle enfin français, comment l'utiliser dans la messagerie Allo

Huit mois après son lancement, l'intelligence artificielle conversationnelle de Google peut finalement répondre aux requêtes en français dans l'application Google Allo.

>
Comment utiliser l'intelligence artificielle de la messagerie Google Allo Crédit Image : Google | Crédit Média : RTLnet | Date :
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Mi-septembre 2016,  Google lançait l'application Allo et se lançait dans le marché très concurrentiel des messageries instantanées pour mobile. Pour rivaliser avec Facebook Messenger ou WhatsApp, Google y a intégré Google Assistant, une intelligence artificielle conversationnelle similaire à Siri d'Apple, Cortana de Microsoft et Alexa d'Amazon. Assistant a pour mission de répondre à toutes vos questions pour vous aider à gérer votre agenda. Huit mois après son lancement, Google Assistant est enfin disponible en français dans l'application Allo sur Android et iOS. Ses premiers pas dans la langue de Molière sont encore limités et le champ de ses possibilités devrait s'étoffer avec le temps. RTL Futur vous explique comment utiliser cet assistant intelligent dans la vidéo en tête d'article tournée lors du lancement de Google Allo en France en septembre dernier dans sa version anglophone.

Un assistant omniprésent

Le premier contact est un peu brutal. Allo demande l’autorisation de fouiller un peu partout dans le téléphone, notamment dans le carnet d’adresse et les photos. Aussi intrusive soit-elle, cette méthode est indispensable pour faire fonctionner son intelligence artificielle. Elle doit être capable d’analyser vos conversations pour mieux connaître vos goûts et vos habitudes et mieux répondre à vos attentes.


Au premier abord, Allo ressemble à une application de messagerie classique. Elle permet d’envoyer du texte, des photos, des emojis ou des autocollants. La différence vient de Google Assistant. On le sollicite en entamant directement une discussion avec lui ou en tapant @GoogleAssistant dans une conversation avec un ami.

On peut discuter avec lui et lui poser toutes sortes de questions, désormais en français. "Quelle météo fera-t-il demain ?", "Qui a gagné le derby hier ?", "Qu’est-il arrivé à Kim Kardashian ?", "Quel âge a le président Obama ?". Les résultats sont plutôt pertinents. Un peu comme le propose Apple avec Siri, Google Assistant donne directement la réponse ou renvoie vers une recherche Google.

La porte d'entrée de la galaxie de services de Google

À lire aussi
Le patch connecté Grapheal Connecté
Grapheal, le pansement qui repère les infections et aide à la cicatrisation

Comme l’avait annoncé le PDG de Google, Assistant est capable de mémoriser le contexte des questions précédentes. Il n’est pas nécessaire de préciser à chaque fois le sujet d’une discussion. On peut ainsi passer directement de "Quel âge a le président Obama ?" à "Quel âge a sa femme ?" et "Que fait-elle dans la vie ?". Cela ne fonctionne pas à tous les coups mais le résultat est plutôt convaincant sachant qu’à l’heure actuelle, aucun robot n’est capable de discuter avec un humain sans commettre d’erreur.

Google Assistant est surtout  là pour rendre service. Aux manettes de la galaxie Google, il peut indiquer un itinéraire sur Maps, lancer une vidéo sur YouTube, donner une traduction ou envoyer un mail sans problème. En revanche, seuls les services maisons sont pour l’instant concernés. Ne comptez pas commandez un Uber via Assistant pour l’instant, mais Google y travaille.

Invoqué dans une discussion avec un ami, il analyse la conversation en temps réel et apporte ses propres suggestions. Si un ami vous propose une pizza près de la Gare du Nord, il propose automatiquement des établissements dans le quartier. Cela évite de faire des aller retour fastidieux entre l’interface de la messagerie et d’autres applications. Il peut aussi proposer des réponses toutes faites pour gagner du temps.

Un puissant moteur de reconnaissance d'images

La fonctionnalité la plus impressionnante est la reconnaissance d’image. Il suffit d’envoyer une photo prise par vos soins pour qu’il reconnaisse ce dont il s’agit et propose toutes les informations le concernant comme le ferait une requête sur le moteur de recherche de Google.

Un premier aperçu de l'IA de Google

Au final, Google Allo est encore loin de donner la pleine mesure de son potentiel et donne surtout à voir un aperçu de l’intelligence artificielle de Google. Elle est un pas de plus vers l’application unique, l’assistant personnel qui centraliserait tous les services, l’objectif affirmé des géants de la Silicon Valley. 

Mais elle implique de dévoiler encore plus sa vie privée. Toutes les données sont en effet stockées sur les serveurs de Google qui s’en sert pour améliorer la précision des réponses. A moins d’utiliser le mode incognito, qui n’est pas enclenché par défaut et permet de discuter avec quelqu’un de manière entièrement chiffrée. Mais dans ce cas, l’assistant ne fonctionne pas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Google Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants