3 min de lecture Propulsé

VIDÉO - Elon Musk veut faire un Paris-New York en fusée en 30 minutes

Elon Musk veut utiliser la nouvelle fusée de SpaceX pour rallier n'importe quel point de la Terre en moins d'une heure en passant par l'espace.

BFR | Earth to Earth
Crédit Image : Capture d'écran

Dans le futur, vous n'aurez pas besoin de plus d'une heure pour voyager n'importe où sur la planète grâce à des fusées reliant les villes entre elles. La promesse, un peu folle, est signée Elon Musk, dont l'appétit pour les utopies technologiques est décidément insatiable. Après avoir chamboulé l'industrie automobile avec les voitures électriques de Tesla, bouleversé le fret aérospatial avec les fusées réutilisables de SpaceX et conceptualisé un mode de transport terrestre futuriste avec l'Hyperloop, l'entrepreneur en série se verrait bien révolutionner les vols commerciaux à l'échelle terrestre. 

Invité du Congrès international de l'astronautique qui se tient jusqu'à la fin de semaine à Adélaïde, en Australie, pour détailler son projet de système de transport interplanétaire susceptible de convoyer des humains sur Mars, Elon Musk a annoncé ce vendredi 29 septembre que SpaceX travaillait aussi sur un concept de fusées dédiées au transport terrestre capable de rallier les plus grandes villes du globe en moins d'une heure en passant par l'espace. 

Une fusée pour se déplacer autour de la Terre

Le milliardaire américain d'origine sud-africaine souhaite utiliser pour cela le vaisseau BFP (Big F***** Rocket soit "P**** de grosse fusée"), en cours de développement par SpaceX, dont la mission première sera d'envoyer des hommes sur la Lune et de coloniser Mars à horizon 2024. Haute de 106 mètres, large de 9 mètres et capable de transporter une charge de 150 tonnes, cette fusée pourrait voyager à une vitesse de 27.000 km/h et transporter une centaine de passagers au-delà de l'atmosphère terrestre.

La vidéo diffusée pendant le discours de l'entrepreneur détaille le fonctionnement de ces vols commerciaux d'un nouveau type. On y voit des voyageurs emmenés en bateau jusqu'à une rampe de lancement flottante à New York. La fusée décolle puis le vaisseau se détache une fois qu'il a quitté l'atmosphère. Il se déplace alors vers sa destination puis entre à nouveau dans l'atmosphère pour atterrir. La durée du voyage entre Londres et New York est estimée à 29 minutes, contre environ 7 heures aujourd'hui. Compter 39 minutes entre New York et Shanghai et 50 minutes entre Paris et Sydney.

Le prix d'un billet en classe éco

Sur le plan des tarifs, le patron de SpaceX a promis de s'aligner sur les prix des billets en classe économique proposés par les compagnies aériennes actuelles, soit un ticket d'entrée fluctuant entre 500 et 1.000 euros. La Big F***** Rocket comptera une quarantaine de cabines et des espaces de divertissement. La construction de la fusée devrait commencer d'ici la fin de l'année prochaine

Capable de se déplacer autour de la Terre, la BFR a surtout vocation à voyager dans l'espace. Avant son projet de voyages terrestres en un temps record, Elon Musk a détaillé son système de transport interplanétaire, au coeur de son plan pour coloniser Mars. Le milliardaire ambitionne d'atterrir sur la planète rouge d'ici "environ cinq ans" avec deux cargos chargés de mettre en place les conditions propices à l'arrivée des premiers vols habités en 2024. Elon Musk est persuadé que la Terre est condamnée et que le salut de l'Humanité passe par la colonisation d'autres planètes.

SpaceX, Hyperloop, Neuralink...Les projets révolutionnaires d'Elon Musk
Crédit Média : RTLnet / Essia Lakhoua Crédit Image : dailymotion
La rédaction vous recommande
Contenus sponsorisés