3 min de lecture Espace

Une mystérieuse planète géante aux caractéristiques étranges découverte

Situé à 20 années-lumières de la Terre, cet astre possède des caractéristiques étonnantes, à la frontière entre planète géante et naine brune. De quoi interroger la communauté scientifique.

Conception d'artiste de la naine brune
Conception d'artiste de la naine brune Crédit : Caltech / Chuck Carter / NRAO / AUI / NSF
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Une masse planétaire de plus de 12 fois la taille de Jupiter a été découverte à l'extérieur de notre système solaire, par une équipe d'astronomes de la National Science Foundation américaine (l'équivalent du CNRS en France), dont l'étude a été publiée dans The Astrophysical Journal.

Baptisée "SIMP J01365663 + 0933473" (qui peut être raccourci à "SIMP"), elle a été repérée grâce au radiotéléscope Karl G. Jansky Very Large Array, situé au Nouveau-Mexique, un télescope permettant de capter les ondes électriques produites par les astres.

Située à 20 années-lumières de la Terre et âgée de 200 millions d'années, les origines de cette (jeune) planète sont encore à déterminer. Avec une température d'environ 815°C à sa surface, elle est loin de l'incandescence de notre Soleil et ses 5.500 °C. Mais la nature et certaines caractéristiques de l'objet sont pour le moins étonnantes

À lire aussi
À gauche, la planète Mars enveloppée par la poussière de la tempête Propulsé
Rover Opportunity : la Nasa a créé une playlist pour réveiller son robot martien

12,7 fois plus massive que Jupiter

La principale différence entre planète géante et naine brune tient de la masse. Les naines brunes - ou "étoiles ratées" - sont connues pour être difficiles à classer car elles sont trop grandes pour être considérées comme des planètes et trop petites pour être des étoiles.

Elles ont une masse comprise entre 13 et 75 fois celle de Jupiter, mais ne sont pas suffisamment massives pour déclencher en leur cœur la réaction de fusion nucléaire qui leur permettrait de "s'allumer". SIMP, elle, est 12,7 fois plus massive que Jupiter et se situe donc à la limite des deux objets.

N'émettant que peu de lumière visible, les naines brunes produisent en revanche une grande quantité de rayonnement électromagnétique (ou infrarouge), ce qui les rend très discrets pour les appareils classiques d'astronomie. 

Des aurores boréales en son pôle

Du côté de SIMP, les dernières observations radio ont permis de détecter un champ magnétique autour de l'objet, jugé environ 200 fois plus puissant que celui de Jupiter. En outre, SIMP est sujette à des aurores boréales en son pôle, une particularité stupéfiante quand on sait que ces phénomènes sont en réalité propres aux naines brunes.

D'abord considérée comme une étoile ratée, SIMP a ensuite dû être rétrogradée dans la catégorie des planètes géantes, même si quelques-unes de ses caractéristiques sont troublantes. Elle se situe "juste à la frontière entre une planète et une naine brune", confirme dans un communiqué Melodie Kao, chercheuse post-doctorante qui a dirigé cette étude. Mais cette classification pourrait encore évoluer en fonction des futures données.

Rattachée à aucun autre objet

Les aurores boréales qui s'animent aux pôles de SIMP font l'objet d'une autre interrogation. Si elles sont normalement générées par des interactions du champ magnétique d'une planète avec des particules à haute énergie (venant par exemple des vents solaires de notre Soleil dans le cas de la Terre), SIMP, elle, n'est entourée d'aucune étoile. Pour les scientifiques, ces aurores boréales pourraient être créées par une ou plusieurs lunes qui gravitent autour d'elle, mais aucune preuve de l'existence de ces lunes n'a encore été établie.

Complètement isolée, SIMP évolue dans l'espace galactique sans être rattachée à aucun autre objet céleste. Mais ses caractéristiques particulières donneront matière à travailler aux scientifiques pour comprendre son évolution, mais également celles d'autres objets.

Une nouvelle façon de détecter les exoplanètes

Elle "pourrait potentiellement nous aider à comprendre les processus magnétiques sur les étoiles et les planètes", explique Melodie Kao. Détecter SIMP grâce "à son émission radio aurorale signifie également que nous pourrions avoir une nouvelle façon de détecter les exoplanètes, y compris celles qui ne sont pas en orbite autour d'une étoile parentale". 

Depuis quelques années, les découvertes de planètes et d'astres "perdus" dans l'univers se multiplient. Certains d'entre eux seraient en orbite autour du centre de notre galaxie, plutôt qu'autour d'une étoile. 

Selon Science et Avenir, des corps de la taille de Jupiter, situés entre 10.000 et 20.000 années-lumières de la Terre, n'appartiendraient à aucun système solaire. Leurs origines et les raisons de leur solitude ne sont pas encore définies, mais les scientifiques supposent qu'il pourrait s'agir de naines brunes ou que ces objets ont été expulsés de leur système.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Découverte scientifique Astronomie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794376779
Une mystérieuse planète géante aux caractéristiques étranges découverte
Une mystérieuse planète géante aux caractéristiques étranges découverte
Situé à 20 années-lumières de la Terre, cet astre possède des caractéristiques étonnantes, à la frontière entre planète géante et naine brune. De quoi interroger la communauté scientifique.
https://www.rtl.fr/actu/futur/une-mysterieuse-planete-geante-aux-caracteristiques-etranges-decouverte-7794376779
2018-08-09 18:06:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GIb43gYcWqWb2bGTPyo_Aw/330v220-2/online/image/2018/0809/7794376841_conception-d-artiste-de-la-naine-brune.jpg