1 min de lecture Espace

Une fuite d'oxygène constatée dans un vaisseau amarré à la Station spatiale internationale

La Station spatiale internationale est sujette, depuis mercredi 29 août, à une fuite d'oxygène dû à un trou situé sur le vaisseau Soyouz qui y est amarré. L'équipage n'est pas en danger.

La Station spatiale internationale, vue depuis la navette spatiale Discovery, au cours de la mission STS-119, le 29 mars 2009.
La Station spatiale internationale, vue depuis la navette spatiale Discovery, au cours de la mission STS-119, le 29 mars 2009. Crédit : Nasa / Wikimedia Commons
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Une fuite d'oxygène est survenue dans un vaisseau Soyouz amarré à la Station spatiale internationale (ISS) dans la nuit de mercredi 29 août à jeudi 30 août, annonce l'agence spatiale russe Roskomos. La micro-fissure, localisée sur le vaisseau MS-09, ne représente pas de danger pour l'équipage de la station pour le moment. 

"Nous avons eu cette nuit une situation d'urgence sur l'ISS : une fuite d'oxygène et une chute de la pression. Des mesures ont été prises pour en découvrir l'origine", a déclaré le directeur de Roskomos, Dmitri Rogozine, cité par l'agence de presse Ria Novosti.

Les causes de la fuite sont encore floues. D'un côté, les agences spatiales affirment qu'il est dû à l'impact d'une météorite sur le fuselage extérieur de l'habitacle. Selon Etienne Ledolley, collaborateur du Cnes, le trou aurait également été créé, de l'intérieur, par une perceuse.

À lire aussi
Proxima Centauri B espace
Une exoplanète similaire à la Terre considérée comme "hautement habitable"

18 jours pour trouver une solution

La situation n'était néanmoins pas urgente : sur son blog, la Nasa mentionne que l'équipage n'a pas été réveillé lorsque les premiers signes de dépressurisation sont apparus au cours de la nuit "car il n'y avait aucun danger". Réveillés à leur "horaire normale", ils ont pu localiser l'origine de la fuite et colmater le trou à l'aide de Kapton, un ruban adhésif résistant aux hautes températures.

De son côté, M. Rogozine a affirmé que le vaisseau Soyouz "sera conservé après les réparations". Il ajoute également qu'"aucune sortie dans l'espace ne sera nécessaire pour les réparations", qui étaient encore en cours à 13 heures (heure de Paris), jeudi 30 août. À ce stade, la fuite avait largement diminué et donnait, selon les informations transmises par Houston, 18 jours à l'équipage pour trouver une solution plus pérenne. 

Pour rappel, à l'intérieur de la station se trouvent les astronautes américains Drew Feustel, Richard Arnold et Serena Aunon-Chancellor, les cosmonautes russes Oleg Artemiev, Sergueï Prokopiev et l'Allemand Alexander Gerst. La station spatiale est en orbite autour de la Terre depuis 1998 à une vitesse de 28.000 km/h.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Station spatiale internationale Fuite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794596376
Une fuite d'oxygène constatée dans un vaisseau amarré à la Station spatiale internationale
Une fuite d'oxygène constatée dans un vaisseau amarré à la Station spatiale internationale
La Station spatiale internationale est sujette, depuis mercredi 29 août, à une fuite d'oxygène dû à un trou situé sur le vaisseau Soyouz qui y est amarré. L'équipage n'est pas en danger.
https://www.rtl.fr/actu/futur/une-fuite-d-oxygene-constatee-dans-un-vaisseau-amarre-a-la-station-spatiale-internationale-7794596376
2018-08-30 18:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/az4B7DR-YPao0pF-1emxbg/330v220-2/online/image/2015/0805/7779314670_la-station-spatiale-internationale-vue-depuis-la-navette-spatiale-discovery-au-cours-de-la-mission-sts-119-le-29-mars-2009.jpg