4 min de lecture Insolite

Une agence française propose de déclarer sa flamme dans l'espace

Faire sa demande en mariage dans l'espace sera possible pour la modique somme de 125 millions d'euros.

Faire sa demande en mariage dans un satellite en orbite autour de la Lune
Faire sa demande en mariage dans un satellite en orbite autour de la Lune Crédit : ApoteoSurprise
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

C'est un concept pour le moins original qui a fait son apparition : déclarer sa flamme dans un satellite en orbite autour de la Lune. L'idée vient de Nicolas Garreau, fondateur de la société ApoteoSurprise, spécialisée dans l'organisation des demandes en mariage.

"Au fil des années, j'ai toujours essayé de trouver des idées plus originales pour déclarer sa flamme", confie-t-il à RTL.fr. La société propose déjà de faire sa demande avec l'aide d'une patrouille de voltige aérienne, sur les ailes d'un avion, ou encore d'envoyer la bague de fiançailles dans la stratosphère.

Mais sa dernière invention dépasse toutes les autres, tant en termes d'excentricité que de prix. Pour la somme de 125 millions d'euros, Nicolas Garreau proposera, à compter de 2022, de devenir spationaute le temps de quelques jours pour demander son (sa) conjoint(e) en mariage dans l'espace, avec la Lune comme décor

À lire aussi
Le jeu Pokémon Go a eu son heure de gloire en Europe en 2016 Asie
Taïwan : à 70 ans, ce grand-père est accro à Pokémon Go

C'est en regardant le film Apollo 13 que Nicolas Garreau a eu cette idée. "Étant ingénieur aéronautique de formation, j'ai appelé tous mes amis qui travaillaient dans le domaine pour avoir les bons contacts. Je travaille avec une société privée américaine qui prépare la fabrication d'une capsule et d'une fusée pour envoyer des amoureux dans l'espace."

Une préparation technique poussée pour les amoureux

Avant de décoller vers les étoiles, une formation technique et physique est primordiale pour ces couples aventuriers. Elle débutera trois mois avant le départ et aura pour objectif de préparer au mieux physiquement, intellectuellement et psychologiquement les amoureux à un tel voyage.

En l'absence de professionnels dans la capsule, les manœuvres d'urgence sont indispensables à connaître. "Le couple sera essentiellement formé sur les situations à risque puisque tout sera autonome, programmé et contrôlé depuis la Terre", explique Nicolas Garreau.

S'ensuivra la formation physique qui aura pour objectif de tester les capacités physiques des protagonistes en situation : centrifugeuse, accoutumance à l'apesanteur, accoutumance aux hautes vitesses et aux fortes accélérations, tactiques de gestion de stress... Des tests psychologiques permettront également de savoir si les amoureux sont aptes à voler.

L'astre lunaire pour seul témoin

Une fois la capsule sortie de l'atmosphère terrestre, les couples passeront six jours dans l'espace, soit trois jours aller-retour, pour rejoindre l'orbite lunaire à la vitesse de 38.000 km/h. Lorsqu'ils seront arrivés au plus près de la Lune, à 300 km de sa surface, la surprise pourra alors avoir lieu : la demande en mariage, tenue secrète jusque-là pour que le (la) conjoint(e) ne se doute de rien, se déroulera du côté de la face cachée du satellite lunaire. 

Parmi les surprises à prévoir à bord à ce moment-là, de la musique enclenchée pendant la demande, un bouquet de fleurs caché dans la capsule, et, peut-être, l'autorisation d'avoir une bouteille de champagne pour fêter la réponse. 

Nicolas Garreau souhaite en effet pouvoir faire embarquer une demi-bouteille à bord, malgré les restrictions de sécurité : "Il y a une convention internationale qui empêche l'alcool dans l'espace. Mais je trouve ça dommage de ne pas pouvoir boire un verre de champagne de l'autre côté de la Lune".

Petit plus, le couple sera filmé pendant son voyage. L'objectif est double : créer des souvenirs impérissables, mais aussi permettre à l'organisation de bien faire son travail en prévoyant les surprises en temps et en heure. 

Avoir conscience du danger

"C'est quelque chose de fou, on n'est pas retournés en orbite lunaire depuis les années 1970. Quoiqu'il arrive, peu importe comment ça se passe, le premier vol en amoureux vers la Lune sera quelque chose de dingue."

Encore faut-il trouver des clients prêts à risquer un tel voyage, Nicolas Garreau en a bien conscience : "Je crois qu'il y a à peu près 2.000 milliardaires dans le monde. Je ne vise donc que les personnes fortunées et qui, en plus, sont amoureuses et souhaitent faire leur demande en mariage. Ce qui réduit la liste à quelques dizaines de personnes". 

D'autre part, le fondateur d'ApoteoSurprise rappelle que le facteur risque ne doit pas être oublié. Les personnes doivent avoir conscience qu'il s'agit là d'un vol spatial comme peu de personne en ont réalisé auparavant, et qui reste compliqué à organiser et à prévoir. 

"Tout sera fait pour que le voyage soit une réussite : les combinaisons, les manœuvres d'urgence, la capsule guidée depuis la Terre... Néanmoins, les personnes prêtes à faire ce genre d'expérience doivent comprendre que ce n'est pas un voyage anodin et que c'est risqué." De quoi mettre du piment dans le couple...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Espace Lune
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794238578
Une agence française propose de déclarer sa flamme dans l'espace
Une agence française propose de déclarer sa flamme dans l'espace
Faire sa demande en mariage dans l'espace sera possible pour la modique somme de 125 millions d'euros.
https://www.rtl.fr/actu/futur/une-agence-francaise-propose-de-declarer-sa-flamme-dans-l-espace-7794238578
2018-07-28 18:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7_2XeQKU5TXGgGKpV19Ftw/330v220-2/online/image/2018/0726/7794238594_faire-sa-demande-en-mariage-dans-un-satellite-en-orbite-autour-de-la-lune.JPG