2 min de lecture Augmenté

Un œil bionique grâce à des lentilles de contact intelligentes

Une startup californienne veut démocratiser l'usage de la réalité augmentée avec une technologie suffisamment discrète pour se faire oublier au quotidien.

Mojo Vision espère démocratiser l'informatique invisible
Mojo Vision espère démocratiser l'informatique invisible Crédit : Fast Company
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Les lentilles de contact sont-elles le futur de l'informatique personnelle ? Pendant que les principaux acteurs du monde des nouvelles technologies cherchent à trouver le bon compromis entre les fonctionnalités, l'esthétique et l'acceptabilité qui permettra de convaincre le grand public de l'intérêt de troquer son smartphone pour des lunettes connectées, une nouvelle start-up de la Silicon Valley voit plus loin et développe la première lentille de contact intelligente au monde.

Dans un article publié le 16 janvier, le site spécialisé américain Fast Company présente les travaux de l'entreprise américaine Mojo Vision qui s'est rendue au dernier CES de Las Vegas avec un premier prototype de lentille connectée pas encore tout à fait fonctionnel mais suffisant pour donner un aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les prochaines interfaces de l'informatique invisible. 

Fruit de cinq années de développement, cette lentille promet dans un premier temps d'aider les personnes souffrant de déficience visuelle en leur permettant d'agrandir et d'affiner certains détails du monde qui les entoure et de jouer sur les contrastes, les nuances et les couleurs des objets pour mieux les distinguer. 

Un écran qui ne gène jamais

À terme, Mojo Vision espère aussi proposer une sorte d’œil bionique à tous les utilisateurs désireux de consulter leurs mails, leur agenda, leurs notifications sur les réseaux sociaux ou leurs trajets GPS directement devant leurs yeux sans avoir à s'encombrer d'un smartphone ou d'un casque de réalité augmentée ou virtuelle. La technologie devrait aussi permettre de contrôler des interfaces avec les mouvements des yeux.

À lire aussi
Coronavirus : non, il n'y a pas une hausse spectaculaire des prix dans les supermarchés coronavirus
Coronavirus : non, il n'y a pas une hausse spectaculaire des prix dans les supermarchés

Pour atteindre ces objectifs, la startup californienne doit réaliser un petit miracle d'ingénierie : miniaturiser sur chaque lentille les composants embarqués dans une paire de lunettes de réalité augmentée pour rendre cette technologie seulement visible du porteur du produit. 

Selon la description réalisée par Fast Company, chaque lentille embarque un affichage microLED annoncé comme le plus dense jamais conçu (avec une résolution perçue de 14.000 pouces par pixel, contre 326 ppi pour le dernier iPhone), ainsi qu'un capteur d'image, un capteur de mouvement et une radio pour superposer et stabiliser les images. L'un des plus gros défis sera de trouver une solution pour réussir à alimenter les lentilles en énergie sans source externe. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Augmenté Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants