2 min de lecture Augmenté

Un nouveau drone marin recense et protège les cétacés en Méditerranée

Long de 17 mètres, le Sphyrna est un véritable espion sur la surface de l'eau. Avec son sonar ultra-puissant, il peut suivre les cachalots sur un rayon de 10 km sans les mettre en danger.

Le Sphyrna sur les eaux méditerranéennes
Le Sphyrna sur les eaux méditerranéennes Crédit : Boris HORVAT / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Il a été nommé le Sphyrna. Avec son allure de pirogue polynésienne, cet engin de 17 mètres de long et de 4 de large est entré en service à la mi-juillet à Toulon, dans le Sud de la France. Son objectif : recenser et mieux protéger les cachalots en Méditerranée. Avec son sonar ultra-performant, il permet aux scientifiques de pouvoir suivre à la trace ces mammifères des mers.

Les cachalots passent plus de 95% de leur temps sous l'eau, à plus de 1.000 mètres de profondeur, dans la plus totale obscurité. Pour étudier ces espèces au plus près sans déranger leur espace vital, l'étude acoustique reste le meilleur moyen. "On estime leur densité dans cette zone entre 200 et 1.000", explique Hervé Glotin, chercheur en bio-acoustique à l'université de Toulon.

"Grâce à cette étude plus précise, on va pouvoir connaître leurs points de passage et les canyons où ils vont chercher de la nourriture".

À lire aussi
Le Speeder est censé pouvoir voler à 4600 mètres d'altitude à plus de 200 kmh Augmenté
VIDÉO - Aux États-Unis, une première moto-volante en vente pour le prix d'une Ferrari

Capter les ultrasons à 2.000 mètres de profondeur

Le Sphyrna remplace ainsi les énormes bateaux à sonar et les anciennes bouées placées à des endroits fixes dans la mer et qui ne permettaient pas un suivi constant. Commandé à distance, le nouveau drone marin pèse plus d'une tonne, avec sa coque en fibre de carbone, ses panneaux solaires et ses technologies embarquées

Sa forme asymétrique lui fournit un maximum de stabilité sur l'eau. Il peut suivre les cachalots pendant des heures dans les abysses et capter les sons avec ses cinq micros sous-marin, sur un rayon de 10 km et une profondeur de 2.000 mètres. Un petit bijou de technologie qui permettra aux scientifiques de mieux protéger les cétacés. 

Une espèce classée "vulnérable"

Également équipé d'un sonar, qui peut percevoir des bruits à une distance de 30 à 40 km, le cachalot s'en sert surtout pour scruter les fonds marins et non la surface, où il remonte en moyenne toutes les 50 minutes. Les risques de collision avec les bateaux sont donc très élevés.

Classé comme espèce "vulnérable", le cachalot voit sa population se réduire au fur et à mesure, notamment à cause de la chasse et des heurts avec les navires, toujours plus nombreux et plus rapides. "C'est très difficile à évaluer mais on estime entre deux et quatre par an le nombre de spécimens tués par collision sur la côte française méditerranéenne. C'est énorme", explique le professeur.

Particulièrement sensible à la pollution sonore et à la circulation des navires, le cachalot doit se sentir en sécurité. "S'il ne se sent pas en sécurité, il ne viendra plus se reproduire. Et en l'absence de prédateur, d'autres espèces vont prendre le dessus comme les méduses qui se nourrissent elles-mêmes de larves de poissons, au grand dam des pêcheurs", explique Hervé Glotin.

Les premiers enseignements des données collectées par le Sphyrna sont attendues pour le mois de septembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Augmenté Animaux Méditerranée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794449011
Un nouveau drone marin recense et protège les cétacés en Méditerranée
Un nouveau drone marin recense et protège les cétacés en Méditerranée
Long de 17 mètres, le Sphyrna est un véritable espion sur la surface de l'eau. Avec son sonar ultra-puissant, il peut suivre les cachalots sur un rayon de 10 km sans les mettre en danger.
https://www.rtl.fr/actu/futur/un-drone-marin-pour-recenser-et-proteger-les-cetaces-en-mediterranee-7794449011
2018-08-17 17:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/xh60dbEMswELuMG6zgLqcw/330v220-2/online/image/2018/0817/7794449768_le-sphyrna-sur-les-eaux-mediterraneennes.jpg