3 min de lecture Connecté

Tim Cook à Paris : 5 choses à retenir de la visite du PDG d'Apple

Le patron d'Apple a effectué son premier voyage officiel en France depuis sa prise de fonction en août 2011.

Tim Cook a fait son premier voyage officiel en France les 5 et 6 février 2017
Tim Cook a fait son premier voyage officiel en France les 5 et 6 février 2017 Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Tim Cook était de passage en France pour un premier voyage officiel  depuis sa prise de fonction il y a cinq ans et demi. À Marseille, dimanche, puis Paris, lundi, le PDG d’Apple a rencontré des partenaires et de nombreux créateurs à la découverte de la créativité française. Il a aussi visité des Apple Store et accordé des entretiens à des médias triés sur le volet.

"La France a toujours eu une place à part pour Apple", a-t-il assuré au Figaro. Le patron de l’entreprise la plus puissante de la planète en a profité pour faire le point sur les nombreux chantiers de la marque, à la recherche de relais de croissance dans les services ou l’intelligence artificielle pour s’affranchir de sa dépendance à l’iPhone.

Tim Cook a aussi fait le point sur le contexte sensible pour Apple en Europe, où la Commission européenne lui a demandé de rembourser les avantages fiscaux dont le groupe aurait bénéficié pendant une quinzaine d’années en Irlande.

À lire aussi
Google Stadia sera lancé d'ici la fin 2019 Connecté
Google Stadia, GeForce Now, PlayStation Now... Comparatif des offres de "cloud gaming"

1 – "Nous ne faisons pas d’évasion fiscale"

Fin août, la Commission européenne a ordonné à Apple de rembourser plus de 13 milliards d’euros à l’État irlandais. Bruxelles accuse la multinationale d’avoir bénéficié d’une disposition juridique très avantageuse en Irlande, où se situe son siège social européen, lui permettant de payer moins d’impôts de 1991 à 2007. Apple et l’Irlande ont fait appel de la décision. "Nous ne faisons pas d’évasion fiscale", a réaffirmé Tim Cook au Figaro. "Nous payons plus d’impôts que n’importe quelle entreprise au monde. (…) D’après nous, la loi est claire. Nous devons payer des impôts là où nous créons de la valeur. Or, nous faisons la majorité de notre recherche et développement aux États-Unis et y payons nos impôts", a expliqué le PDG d’Apple.

2 – Pas question de produire des iPhone en Europe

Outre-Atlantique, l’élection de Donald Trump a remis sur le devant de la scène la question de la production de l’iPhone aux États-Unis. Interrogé par Le Figaro sur la localisation des usines du groupe dans le pays, en Inde et en Chine et sur la possibilité de voir un jour l’iPhone assemblé en Europe, voire en France, Tim Cook a estimé que "dans ces débats sur la localisation des usines, il y a une tendance trop grande à se focaliser sur le lieu où est assemblé le produit". Selon lui, "lorsque vous ouvrez le produit et en regardez les différents composants, vous verrez que le monde entier est représenté". Tim Cook a rappelé au passage que son groupe a "déjà dépensé 11 milliards d’euros" en Europe et "contribué à la création de 180.000 emplois en France".

3 – Pas d’Apple Store sur les Champs-Élysées pour l’instant

Deux mois après l’ouverture d’un Apple Store nouvelle génération dans les halles du Marché Saint-Germain à Paris, Tim Cook a assuré au Figaro que la question de l’ouverture d’un nouveau magasin sur la "plus belle avenue du monde" n’avait pas encore été tranchée. "S’agissant de l’espace sur les Champs-Élysées, nous travaillons encore pour savoir ce que nous allons en faire", a-t-il assuré, estimant que la présence en France d’Apple "est déjà importante" avec "plusieurs milliers de personnes dans nos Apple Store".

4 – L’iPhone n’est pas mort

Malgré les doutes nés du déclin de l’iPhone lors des deux premiers tiers de l’année 2016 alors que les principaux marchés sont saturés et que le cycle de renouvellement des smartphones haut de gamme est de plus en plus long, Tim Cook "pense que le marché progressera encore". Le PDG d’Apple estime que le smartphone "prendra le même chemin" que le PC, dont "les ventes ont baissé avant de repartir de plus belle".  Dans cette perspective, il estime que "l’intelligence artificielle rendra l’iPhone encore meilleur". "Je crois que vous aurez toujours besoin d’un appareil et le plus évident à utiliser est le smartphone", a-t-il affirmé au Figaro. Apple a vu les ventes de l'iPhone repartir à la hausse lors des trois derniers mois de l'année.

5 - Apple croit fort en la réalité augmentée

Tim Cook a confirmé l’intérêt prononcé d’Apple pour la réalité augmentée, une technologie consistant à superposer des éléments virtuels dans l’environnement réel popularisée auprès du monde entier l’an passé par l’application Pokemon Go. "La réalité augmentée est une technologie qui sera au cœur des produits", a-t-il affirmé au Figaro. "Vous en voyez de premier signaux particulièrement intéressants, comme le succès de Pokémon Go. Au fil du temps, les expériences de réalité augmentée deviendront plus performantes", a-t-il estimé. Apple a déposé plusieurs brevets et avalé plusieurs start-up spécialisées dans ces procédés et serait, selon plusieurs médias américains, en train de développer des lunettes intelligentes utilisant cette technologie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Apple Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787125756
Tim Cook à Paris : 5 choses à retenir de la visite du PDG d'Apple
Tim Cook à Paris : 5 choses à retenir de la visite du PDG d'Apple
Le patron d'Apple a effectué son premier voyage officiel en France depuis sa prise de fonction en août 2011.
https://www.rtl.fr/actu/futur/tim-cook-a-paris-5-choses-a-retenir-de-la-visite-du-pdg-d-apple-7787125756
2017-02-07 17:48:20
https://cdn-media.rtl.fr/cache/giyzoCCoTEda9k21fGRzLw/330v220-2/online/image/2017/0207/7787125936_tim-cook-a-fait-son-premier-voyage-officiel-en-france-les-5-et-6-fevrier-2017.jpg