3 min de lecture Au banc d'essai

Le Pocophone F1 fait-il aussi bien que les meilleurs smartphones pour 329 euros ?

Le Poco F1 s'impose comme l'un des smartphones les plus performants et autonomes du marché pour seulement 329 euros. Mais il fait l'impasse sur la plupart des accessoires offerts par les modèles haut de gamme et se situe en retrait sur la partie photo.

Le Pocophone F1 vise les utilisateurs en quête de performance
Le Pocophone F1 vise les utilisateurs en quête de performance Crédit : RTLNet
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Les derniers mois écoulés avaient déjà acté qu'il n'était plus forcément nécessaire de dépenser plus de 500 euros pour s'offrir un smartphone aux performances haut de gamme. L'arrivée successive de plusieurs acteurs de rang chinois dans le marché de la téléphonie mobile hexagonal (Oppo et Xiaomi ont récemment emboîté le pas à OnePlus et Huawei) semble avoir encore accéléré ce processus. Une dynamique appréciable pour les consommateurs à l'heure où les appareils vendus au-delà de la barre symbolique de 1.000 euros se généralisent.

La nouvelle marque Pocophone, filiale du groupe chinois Xiaomi qui figure parmi les cinq meilleurs vendeurs mondiaux de smartphones, a lancé fin août son premier modèle à destination du marché français. Vendu 329 euros, le Pocophone F1 s'impose d'ores et déjà comme l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment, pour peu que l'on fasse quelques concessions sur le design et les fonctionnalités non essentielles.

Pour un prix raisonnable, il propose tout ce qu'attendent les utilisateurs en quête de performance (un processeur puissant, des jeux fluides, une autonomie longue durée) et coupe l'herbe sous le pied de ses concurrents chinois OnePlus et Honor qui offrent les mêmes composants haut de gamme pour environ 200 euros de plus.

Les performances et l'autonomie des meilleurs

Le Pocophone F1 intègre la meilleure puce Qualcomm du moment, la Snapdragon 845, que l'on retrouve habituellement dans des appareils vendus entre 500 et 800 euros. Le processeur est accompagné de 6 à 8 Go de mémoire vive et de 64 à 128 Go d'espace de stockage. Avec cette fiche technique impressionnante, le Pocophone F1 met clairement l'accent sur la performance. 

À lire aussi
Google a présenté les Pixel 4 le 15 octobre 2019 à New York Au banc d'essai
Pixel 4 : faut-il craquer pour le dernier smartphone de Google ?

Très à l'aise dans les jeux les plus exigeants, il tourne sans souci sur PUBG ou Asphalt 9. L'expérience est plus fluide que sur le Honor Play, pourtant vendu par Honor comme un smartphone taillé pour les jeux mobiles, ou le Galaxy A8. Le Poco F1 fait jeu égal avec le OnePlus 6, le Asus Zenfone 5Z ou le LG G7 ThinQ, qui embarquent le même processeur et à peu près la même configuration. 

Il offre également un confort tout aussi appréciable en navigation Internet et en mode multitâche, notamment grâce à son système de refroidissement embarqué. L'autonomie est au diapason grâce à la présence d'une grande batterie de 4.000 mAh. Le Poco F1 tient largement au-dessus d'une journée.

Pour le reste, on retrouve un grand écran LCD de 6,18 pouces au format 18,7:9 avec une encoche et une définition de 2248 x 1080 pixels (et une petite tendance à tirer vers le bleu), une lecteur d'empreintes digitales au dos, un système de déverrouillage par reconnaissance faciale (qui n'est pas aussi sécurisé que Face ID d'Apple et n'était pas encore activé en France au lancement de l'appareil), un port USB-C et une prise Jack.

Quelles différences avec les meilleurs ?

Pour économiser sur les coûts, Xiaomi fait l'impasse sur la plupart des accessoires offerts par ses concurrents haut de gamme : pas de résistance à la poussière et à l'immersion dans l'eau, pas de coque en verre, pas d'écran Oled, pas de compatibilité avec la technologie de paiement sans-fil NFC, pas de visionnage de vidéos en HD, pas de reconnaissance faciale sécurisée, pas d'émojis en 3D, ni de charge sans-fil. La qualité des finitions s'en ressent aussi. L'ensemble fait moins élégant et résistant que les modèles les plus chers. À voir s'il tient dans la durée.

La différence se fait aussi sur la partie photo. Les capteurs (une double optique 12 + 5 Mpx avec système de déverrouillage par reconnaissance faciale) sont moins réactifs, moins précis et souffrent davantage en basse lumière. L'interface UI MIUI est aussi moins aboutie que sur iOS ou sur une version pure d'Android, même si les nombreuses options de personnalisation sont appréciables une fois maîtrisée la navigation dans les menus. 

Au final, le Poco F1 s'impose comme l'un des smartphones les plus performants et autonomes du marché pour seulement 329 euros. L'écran pourrait être plus lumineux et les accessoires plus nombreux mais il est impossible de trouver plus performant à ce niveau de prix. Un positionnement agressif qui menace directement certains modèles de Honor, OnePlus et Samsung, qui ne proposent pas beaucoup plus pour quasiment 500 euros, et ceux de Wiko, moins bien équipés pour presque le même prix.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Smartphone Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants