3 min de lecture Au banc d'essai

Test du Oppo Reno : faut-il craquer pour le smartphone à aileron de requin ?

ÉCLAIRAGE - Vendu sous les 500 euros, ce smartphone équilibré et au design atypique entre en concurrence avec le Google Pixel 3A et le Mi 9 de Xiaomi.

Oppo espère gagner des parts de marché avec son dernier smartphone Reno
Oppo espère gagner des parts de marché avec son dernier smartphone Reno Crédit : RTL
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Cette année, les téléspectateurs du tournoi de tennis de Roland-Garros ont fait la découverte d'Oppo dont les quatre lettres figuraient en bonne place parmi Lacoste, Rolex, BNP et les autres sponsors habituels de l'événement. Cinquième fabricant mondial de smartphones, Oppo est arrivé en France en juin dernier avec un premier smartphone haut de gamme vendu le prix fort, le Find X, dont la particularité résidait dans sa caméra rétractable laissant apparaître un superbe écran sans encoche.

Filiale du groupe BKK Electronics, que l'on retrouve aussi derrière OnePlus et Vivo, Oppo est déterminé à s'implanter durablement en France. En parallèle de sa visibilité à Roland-Garros, la marque commercialise depuis plusieurs semaines Reno, le premier modèle d'une famille de trois smartphones avec le Reno 10X Zoom et le Reno 5G, avec lesquels il partage une intrigante caméra avant escamotable.

Vendu au prix de 499 euros, ce smartphone entre en concurrence directe avec le Pixel 3A de Google, l'un des meilleurs photophones du marché, et tout un lot de modèles lancés ces derniers mois par HonorXiaomi et Samsung sur ce segment. 

Un désign atypique et un bel écran

À lire aussi
Le Surface Headphones est le premier casque à réduction de bruit active de Microsoft Au banc d'essai
Surface Headphones : faut-il craquer pour le casque à réduction de bruit de Microsoft ?

Sans être le smartphone le plus original du marché, le Reno sort du lot à la faveur d'un design atypique. Ce grand smartphone de 6,4 pouces est surmonté d'un module rétractable dans lequel sont logés les composants de son appareil photo frontal. Les objectifs ne dépassent de la coque que lorsque l'appareil est sollicité.

Ils apparaissent alors à la manière d'un aileron de requin. Cela permet au Reno de proposer une face avant sans aucun artifice qui lui donne une allure élégante renforcée par le choix du verre dépoli utilisé pour la coque à l'arrière du téléphone. 

La caméra rétractable du Reno est aussi utilisée pour la reconnaissance faciale
La caméra rétractable du Reno est aussi utilisée pour la reconnaissance faciale Crédit : RTL

Sans encoche ni poinçon, l'écran Oled de 6,4 pouces du Reno rend justice aux contenus multimédias. Il affiche une définition de 2340 x 1080 pixels pour une densité de 402 pixels par pouce et un taux d'occupation de l'écran de 93%. L'image produit un très bon rendu qui reste visible à l'extérieur en plein soleil.

Oppo promet que le mécanisme motorisé de l'appareil photo à selfie est conçu pour résister à 200.000 ouvertures et fermetures ce qui correspond à peu près à cinq années d'utilisation à raison de 100 ouvertures quotidiennes. Le système se referme rapidement pour éviter d'endommager le module photo en cas de chute. En revanche, il est plutôt sensible à l'accumulation de la poussière.

Un bon appareil photo mais pas le meilleur

À l'arrière, le Reno utilise un double objectif de 48 Mpx et 5 Mpx. L'appareil prend en charge des effets comme le flou d'arrière-plan en mode portrait mais fait l'impasse sur le capteur grand angle que l'on retrouve dans de plus en plus de smartphones. Il propose un zoom optique 2X on ne peut plus banal.

En journée, le Reno signe des photos correctes pour un milieu de gamme avec des couleurs équilibrées et un bon piqué. Mais les contrastes ne soutiennent pas la comparaison avec le Pixel 3A. 

Le dos du Reno est recouvert de verre dépoli
Le dos du Reno est recouvert de verre dépoli Crédit : RTL

Le mode portrait est efficace sans arriver au niveau des meilleurs appareils du marché à cause d'un détourage artificiel un peu trop brutal. Le capteur frontal 16 Mpx dissimulé dans l'aileron fait le travail mais lisse un peu trop les portraits. Le Reno se montre beaucoup plus à la peine en soirée faute de véritable mode nuit.

Bâti sur un processeur Snapdragon 710, le Reno embarque 6 Go de RAM et 256 Go de stockage sans possibilité d'ajout de carte microSD. Cette configuration le place en retrait des références équipées du dernier processeur Snapdragon 855, comme le Mi 9. Mais elle est largement suffisante pour répondre aux usages multimédias habituels.

L'interface Android 9, est complétée une surcouche logicielle ColorOs sobre et facile à prendre en main. Il embarque une batterie de 3.765 mAh et un mode de gestion des applications optimisé qui lui permet de tenir quasiment deux jours sans être rechargé. La charge rapide permet de faire le plein d'énergie en moins d'une heure et demi.

Conclusion

Au final, le Reno est un smartphone équilibré qui gagne à être connu. Son appareil photo signe des clichés de bonne facture pour son niveau de prix et son design original a le mérite d'attirer l'attention tout en libérant l'écran des contraintes de l'encoche pour profiter pleinement des contenus multimédias.

Mais il fait face à une concurrence très vive sur le segment des smartphones vendus sous les 500 euros où le Pixel 3A de Google se montre plus performant en photo et sur le plan de l'expérience utilisateur et où le Mi 9 de Xiaomi lui est supérieur en puissance.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Smartphone Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797867871
Test du Oppo Reno : faut-il craquer pour le smartphone à aileron de requin ?
Test du Oppo Reno : faut-il craquer pour le smartphone à aileron de requin ?
ÉCLAIRAGE - Vendu sous les 500 euros, ce smartphone équilibré et au design atypique entre en concurrence avec le Google Pixel 3A et le Mi 9 de Xiaomi.
https://www.rtl.fr/actu/futur/test-du-oppo-reno-faut-il-craquer-pour-le-smartphone-a-aileron-de-requin-7797867871
2019-06-30 08:03:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FHkfIj8gMs9pmg-4ZjuTCQ/330v220-2/online/image/2019/0625/7797922756_oppo-espere-gagner-des-parts-de-marche-avec-son-dernier-smartphone-reno.jpg