3 min de lecture Connecté

Test de la Sonos Beam, une barre de son polyvalente pour les petits intérieurs

Le spécialiste du son multi-room Sonos lance le 17 juillet une barre de son compacte et polyvalente, compatible avec les assistants vocaux d'Amazon, Apple et Google.

La Sonos Beam est une barre de son idéale pour les salons offrant peu de profondeur
La Sonos Beam est une barre de son idéale pour les salons offrant peu de profondeur Crédit : Sonos
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Après la PlayBar (799 euros, 2013) et la PlayBase (799 euros, mars 2017), Sonos lance une nouvelle barre de son pour la télévision. Les barres de son présentent plusieurs avantages par rapport à un équipement "home cinema". Elles sont moins encombrantes, plus faciles à configurer en raison de leur connectique limitée et peuvent être reliées aux appareils mobiles en Bluetooth. Tout ça, sans sacrifier les performances audio. 

Disponible le 17 juillet prochain pour 449 euros, la Sonos Beam est une barre de son compacte. Elle mesure 65 cm de largeur, 6,8 cm de hauteur et 10 cm de profondeur. Elle se branche au téléviseur grâce à un câble HDMI ARC ou via un adaptateur pour câble optique pour les téléviseurs de plus de cinq ans.

Disponible en noir et en blanc, elle peut être posée sur un meuble ou accrochée à un mur. Contrairement à la PlayBase, plus imposante, la Beam s'adresse aux appartements urbains dont la pièce à vivre n'offre pas forcément beaucoup de recul. 

À lire aussi
Un satellite (illustration) Connecté
Cyber-défense : nos satellites, des brèches potentielles dans notre sécurité

Très efficace pour les petits intérieurs

L'installation est rapide. Une fois raccordée à une source d'alimentation, il faut la brancher à la prise HDMI Arc du téléviseur ou au câble optique. Si vous ne souhaitez pas utiliser le WiFi, il faudra ressortir un câble Ethernet. L'application Sonos guide ensuite l'utilisateur pour la configuration de l'enceinte et notamment la calibration de Trueplay, le système qui lui permet de délivrer un son spatialisé, adapté à la taille de la pièce dans laquelle elle est installée. 

Après s'être installé sur son canapé pour montrer au système quelle est sa position favorite, l'utilisateur doit se promener dans la pièce en passant son smartphone dans tous les recoins pendant que l'enceinte émet des sons pendant une minute. Un processus rapide mais un peu ringardisé par le HomePod d'Apple (349 euros), qui s'adapte automatiquement à son environnement en quelques secondes seulement.

La barre de son peut s'accrocher à un mur ou se poser sur un meuble
La barre de son peut s'accrocher à un mur ou se poser sur un meuble Crédit : Sonos

La Beam signe globalement de bonnes performances sonores. Elle renferme quatre woofers pour les basses et un tweeter en façade pour les aigus et les voix. Elle peut être associées à d'autres enceintes de la marque, comme deux One et un caisson de basse Sub, pour profiter d'une configuration 5.0 ou 5.1. Le résultat est suffisant pour un usage TV ou cinéma, a fortiori dans les petits espaces. Il pourra paraître insuffisant pour les grandes pièces et les amateurs de musique, faute de caisson de graves.

Compatible avec Amazon, Apple et Google

Confronté à l'essor des haut-parleurs intelligents, Sonos a choisi une voie médiane pour concurrencer Amazon, Google et Apple. Le spécialiste de l'audio a pris le parti de rendre la Beam compatible avec les trois assistants vocaux des géants du numérique. Avec ses cinq microphones, la Beam prend en charge les commandes vocales d'Alexa dès l'achat et accueillera Google Assistant dans les prochaines semaines.

Les utilisateurs d'iPhone pourront piloter l'enceinte via Siri dès juillet et la mise à jour AirPlay 2, qui permettra aussi de piloter les modèles Sonos les plus anciens à partir de la Beam, la One, la PlayBase et la Play:5. Sonos a pensé à la cohabitation entre les assistants. Il sera possible d'alterner entre eux. Pendant un morceau joué par Siri sur Apple Music, l’utilisateur pourra demander à Alexa de quel artiste il s'agit ou contrôler la lecture via Google Home. De quoi voir venir quelques années.

À noter que les commandes vocales (allumage, changement de chaîne) ne fonctionnent pas dans le cas d'une connexion via un adaptateur optique, sauf pour le contrôle du volume. Mais l'application Sonos peut toujours être associée à la plupart des services de steaming musicaux disponibles sur le marché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Enceinte Consommation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793754395
Test de la Sonos Beam, une barre de son polyvalente pour les petits intérieurs
Test de la Sonos Beam, une barre de son polyvalente pour les petits intérieurs
Le spécialiste du son multi-room Sonos lance le 17 juillet une barre de son compacte et polyvalente, compatible avec les assistants vocaux d'Amazon, Apple et Google.
https://www.rtl.fr/actu/futur/test-de-la-sonos-beam-une-barre-de-son-polyvalente-pour-les-petits-interieurs-7793754395
2018-06-30 11:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/oCIK2qZhKO-GorTVCCuZWw/330v220-2/online/image/2018/0628/7793911720_la-sonos-beam-est-une-barre-de-son-ideale-pour-les-salons-offrant-peu-de-profondeur.jpg