4 min de lecture Au banc d'essai

Test de l'Oculus Quest : le casque qui va démocratiser la réalité virtuelle ?

Le fabricant de casques immersifs Oculus revient avec un nouveau produit entièrement autonome pour imposer la réalité virtuelle auprès du grand public.

L'Oculus Quest propose une cinquantaine de jeux immersifs
L'Oculus Quest propose une cinquantaine de jeux immersifs Crédit : Facebook
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Oculus insiste dans la réalité virtuelle grand public. Trois ans après le Rift, le fabricant de casques immersifs racheté 2 milliards de dollars par Facebook en 2014 va commercialiser le 21 mai deux nouveaux produits malgré un marché qui peine à rencontrer son public. Le Rift S se pose comme le successeur du Rift avec un design revu, un confort accru et une meilleure définition d'écran. Le Quest de son côté est entièrement dédié au jeu vidéo et présente la particularité d'être tout-en-un, c'est à dire entièrement autonome.

Vendu à partir de 449 euros, ce casque intègre tous les capteurs nécessaires à son fonctionnement. Il ne nécessite pas l'installation de récepteurs sensoriels à disposer dans la pièce dans laquelle évolue l'utilisateur et est dénué de toute liaison filaire. Il n'a pas besoin d'être branché à un PC pour faire tourner les jeux. Oculus espère que cette simplicité d'utilisation contribuera à faire adopter le dispositif auprès du plus grand nombre.

Relancé au début des années 2010, l'intérêt pour la réalité virtuelle n'a pas encore permis à la technologie de s'installer dans les foyers. Trop chers, trop compliqués à installer, peu confortables à l'usage, les casques de réalité virtuelle sont restés cantonnés à un marché de niche malgré les efforts d'Oculus, de la société chinoise HTC, qui développe le très puissant casque Vive, mais aussi de Sony, entré sur le marché en 2016 avec l'objectif de proposer un catalogue de jeu inédit et une expérience plus accessible via la PlayStation.

Un casque puissant qui préserve la liberté de mouvements

À lire aussi
Le Surface Headphones est le premier casque à réduction de bruit active de Microsoft Au banc d'essai
Surface Headphones : faut-il craquer pour le casque à réduction de bruit de Microsoft ?

Un an après l'Oculus Go, qui offrait une expérience de réalité virtuelle nomade de meilleure qualité que les casques-smartphones Samsung Gear VR et Google Daydream View, Oculus tente à nouveau sa chance dans la VR grand public avec une solution tout-en-un qui n'a presque rien à envier aux meilleurs casques du marché sur le plan des spécifications. 

L'Oculus Quest est fourni avec deux contrôleurs
L'Oculus Quest est fourni avec deux contrôleurs Crédit : Facebook

Le Quest embarque deux écrans Oled de 1660x1440 pixels chacun pour une résolution globale de 3200x1440 pixels supérieure à celle du HTC Vive et du PlayStation VR. Il dispose d'un espace de stockage compris entre 64 et 128 Go selon les version et fonctionne avec deux manettes ergonomiques équipées d'un stick, de trois boutons et d'une gachette. Le processeur Snapdragon 835 et les haut-parleurs sont directement intégrés à la structure du casque qui est surtout le premier à bénéficier d'un suivi du positionnement sur six axes sans fonctionner avec un ordinateur.

La simplicité est de mise dès l'installation. Il faut associer le casque et les contrôleurs avec l'application en Bluetooth. Puis, l'utilisateur est invité à enfiler le casque pour l'ajuster à son visage puis à délimiter les limites de la pièce dans laquelle il évolue pour créer un mur virtuel qui permettra d'éviter de finir dans le mur ou le mobilier. Il lest possible de configurer un espace de sept mètres sur sept environ au maximum dans lequel le joueur pourra se déplacer librement. Le tout prend une dizaine de minutes environ.

Le Quest guide ensuite l'utilisateur par la main. Un tutoriel de cinq minutes explique les commandes basiques puis le joueur peut accéder à l'interface de l'Oculus où sont proposés les jeux téléchargés sur le store en ligne via l'application, un navigateur Internet et des applications de télévision en réalité virtuelle. 

L'interface de l'Oculus Quest
L'interface de l'Oculus Quest Crédit : Facebook

Immersion réussie

Le casque propose un système pour éviter de rentrer dans un mur ou de frapper un meuble. Si l'utilisateur s'approche de la limite de la zone définie lors de la configuration du casque, un mur virtuel apparaît. Et s'il en sort, le monde réel réapparaît à travers l'écran. Le système est plutôt précis mais il n'est pas une assurance tous risques pour les joueurs les plus fougueux. 

Côté jeu, le Quest est proposé avec une cinquantaine de titres. On retrouve un jeu de sports à la Wii Sport, des jeux de tir, des jeux d'escalade et de nombreux jeux de styles différents mêlant jeux PC à succès et exclusivités (Beat Saber, Sports Ramble Creed Rise to Glory, The Climb, I Expect you Die, Job Simulator...). 

L'immersion est réussie. Le casque englobant tout le champ de vision et les haut-parleurs situés au niveau des oreilles plongent le joueur à 100% dans l'expérience. Le suivi des mouvements est très précis et l'ergonomie de bonne facture une fois compris la logique des contrôleurs. Le port du casque est plutôt confortable et l'on n'est pas dérangé outre-mesure après une demi-heure de jeu. L'appareil offrant un peu moins de trois heures d'autonomie par charge complète. 

Conclusion

Au final, l'Oculus Quest propose une expérience très satisfaisante qui pourrait séduire le grand public si le catalogue de jeux n'était pas encore un peu trop limité au regard du prix de l'appareil. Facebook devra compter à l'avenir avec ses rivaux HTC, qui développe son propre casque autonome Vive Focus Plus (580 euros) qui promet un système de suivi des mouvements plus précis avec des contrôleurs offrant six degrés de liberté mais aussi Sony qui pourrait lancer un casque sans-fil associé à la future PlayStation 5 pour passer la seconde après le succès mitigé du PlayStation VR, écoulé à plus de quatre millions d'exemplaires depuis sa commercialisation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Réalité virtuelle Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797491390
Test de l'Oculus Quest : le casque qui va démocratiser la réalité virtuelle ?
Test de l'Oculus Quest : le casque qui va démocratiser la réalité virtuelle ?
Le fabricant de casques immersifs Oculus revient avec un nouveau produit entièrement autonome pour imposer la réalité virtuelle auprès du grand public.
https://www.rtl.fr/actu/futur/test-de-l-oculus-quest-le-casque-qui-va-democratiser-la-realite-virtuelle-7797491390
2019-05-05 12:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VFxoZwDOISqmyqmE7kWzHw/330v220-2/online/image/2019/0503/7797556396_l-oculus-quest-propose-une-cinquantaine-de-jeux-immersifs.jpg