2 min de lecture Au banc d'essai

Surface Headphones : faut-il craquer pour le casque à réduction de bruit de Microsoft ?

Premier casque audio de la marque Surface, le Headphone aspire à trouver une place entre Bose et Sony dans le créneau des appareils à réduction de bruit ambiant.

Le Surface Headphones est le premier casque à réduction de bruit active de Microsoft
Le Surface Headphones est le premier casque à réduction de bruit active de Microsoft Crédit : Microsoft
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Disponible en France depuis mars au prix de 380 euros, le Surface Headphones est le premier casque à réduction de bruit active de Microsoft. Il est l'un des derniers venus de la gamme de produits Surface, initiée il y a quelques années avec les tablettes PC hybrides sous Windows 10, qui compte désormais tout un lot de produits dernier cri faciles à utiliser, allant de l'ordinateur ultraportable à la tablette graphique dédiée aux créatifs. 

Avec le Surface Headphones, Microsoft investit le créneau des casques à réduction de bruit, dominé par des marques comme Bose et Sony. Microsoft met en avant le lien naturel de son casque avec les autres produits de la gamme à travers un protocole d'appairage simplifié Swift Pair qui permet de connecter le casque comme un iPhone avec des AirPods. Avec les appareils des autres marques, la connexion se fait de façon plus classique en Bluetooth.

Le Surface Headphones affiche un design épuré avec un coloris gris clair et des finitions en plastic mat qui lui donnent un style moderne et discret. L'un de ses principaux atouts est son confort d'utilisation. Les écouteurs sont recouverts par une mousse confortable qui permet de supporter le casque pendant de longues plages d'écoutes. En revanche, il ne peut pas se plier pour se ranger facilement dans un sac sans risquer d'être casser.

Le Microsoft Headphones Surface est vendu autour de 380 euros
Le Microsoft Headphones Surface est vendu autour de 380 euros Crédit : Microsoft

La qualité sonore du Surface Headphone ne rivalise pas avec les derniers modèles à réduction de bruit de Bose et Sony. Les sons ne sont pas assez équilibrés : les basses se font trop sentir sur des morceaux qui n'en demandaient pas tant. En revanche, Microsoft a eu la bonne idée ergonomique de lier le contrôle de la réduction de bruit à une molette située sur l'oreillette de droite, qui s'avère très pratique pour passer d'un mode de filtrage à l'autre sans passer par une application pour smartphone.

À lire aussi
Google a présenté les Pixel 4 le 15 octobre 2019 à New York Au banc d'essai
Pixel 4 : faut-il craquer pour le dernier smartphone de Google ?

Au final, Microsoft signe un premier casque à réduction de bruit de bonne facture qui ne déçoit pas au quotidien, avec une autonomie convenable d'une douzaine d'heure et une comptabilité charge rapide, même s'il ne rivalise pas encore avec les meilleurs produits du marché.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Connecté Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants