1 min de lecture Coronavirus

StopCovid : attention aux attaques de phishing et aux faux SMS

Le lancement de StopCovid est l'occasion pour les cybercriminels de monter des escroqueries en lien avec l'application gouvernementale.

L'application StopCovid doit identifier les expositions au Covid-19 sur smartphone
L'application StopCovid doit identifier les expositions au Covid-19 sur smartphone Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Faites preuve de prudence si vous recevez un SMS ou un mail en lien avec le coronavirus. Comme lors de la mise en place des brigades d'enquêteurs de l'Assurance maladie pour contacter les proches des malades du Covid-19, le lancement de l'application gouvernementale StopCovid est l'occasion pour les cybercriminels de monter des arnaques en lien avec le dispositif. 

Selon des observations de la société spécialisée dans la cybersécurité Proofpoint interrogée par Le Parisien, des cybercriminels ont lancé récemment une vaste opération de phishing par SMS visant à dérober les données personnelles des victimes. 

Parmi les appâts utilisés par les escrocs, les experts de Proofpoint ont diffusé une capture d'écran d'un SMS évoquant une participation à une étude sur la propagation du Covid-19 à laquelle il faut s'inscrire en retournant un SMS renvoyant vers un numéro surtaxé.

Mi-mai, l'Assurance maladie avait déjà alerté la population sur les campagnes d'hameçonnage déployées par les cybercriminels surfant sur la thématique du "contact tracing" avec de faux mails ou SMS prétextant qu'une personne de l'entourage de la victime avait été testée positive au coronavirus pour l'inciter à cliquer sur un lien malveillant.

À lire aussi
Un homme portant un masque à proximité de la plage de la Pointe Rouge à Marseille, le 27 juillet 2020. société
Coronavirus : ces lieux touristiques qui imposent le port du masque

L'objectif de ces escroqueries est de dérober un maximum d'informations personnelles aux victimes pour constituer des bases de données qui sont ensuite vendues à des personnes malveillantes qui peuvent les utiliser pour monter des arnaques à leur tour voire usurper des identités.

Pour se prémunir de ces attaques, il convient de ne jamais cliquer sur un lien contenu dans un message dont on n'est pas en mesure de vérifier l'expéditeur et de ne jamais communiquer d'informations personnelles sans être certain d'être dans la section sécurisée d'un site officiel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Connecté Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants