3 min de lecture Sciences

Stephen Hawking lance un vaste programme pour débusquer une intelligence extraterrestre

Le célèbre astrophysicien a pris part au lancement du projet "Breakthrough Listen", qui va traquer des signaux de vie aux confins du cosmos.

Stephen Hawking, le 8 février 2015
Stephen Hawking, le 8 février 2015 Crédit : JUSTIN TALLIS / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Dans un univers infini, il doit y avoir des traces de vie" : le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking a lancé lundi à Londres un programme ambitieux visant à observer les confins de l'espace à la recherche d'une vie intelligente extraterrestre.Soutenu par le physicien et entrepreneur russe Youri Milner, ce projet de 10 ans, baptisé Breakthrough Listen et doté de 100 millions de dollars (92 millions d'euros), est présenté comme le plus ambitieux jamais entrepris pour trouver un signe d'intelligence extraterrestre. 

"Dans un univers infini, il doit y avoir des traces de vie. Quelque part dans le cosmos, peut-être, une vie intelligente regarde", a déclaré Stephen Hawking au lancement du programme à la Royal Society Science Academy de Londres.

Traquer les fréquences radio ou des rayons

"De toute manière, il n'est pas de plus grande question. Il est temps de s'engager à trouver la réponse, de rechercher la vie au-delà de la Terre. Il faut que nous sachions", a ajouté le scientifique, auteur de travaux sur l'expansion de l'univers, les trous noirs et la théorie de la relativité. Pour mener à bien ces recherches, le projet utilisera les moyens des plus puissants télescopes afin de tenter de débusquer la manifestation d'une activité intelligente, comme une fréquence radio ou un rayon laser.

À lire aussi
La cérémonie d'inauguration de la COP24 en Pologne dimanche 2 décembre sciences
COP 24 : à quoi doit-on s'attendre pour cette dernière journée de négociations en Pologne ?

"Breakthrough Listen emmène la recherche d'une vie intelligente dans l'univers à un niveau complètement nouveau", a assuré Youri Milner, affirmant que le projet permettrait de récolter davantage de données en un jour que les précédentes recherches en un an. Selon des experts, la zone de travail sera dix fois supérieure aux précédentes recherches et Breakthrough Listen permettra de détecter, cent fois plus vite, au moins cinq fois plus de fréquences radio. Malgré les moyens engagés, la recherche d'une vie intelligente extraterrestre est toutefois "un énorme pari", a tempéré l'un des principaux responsables du projet, le professeur d'astronomie britannique Martin Rees.

Une civilisation lisant un de nos messages pourrait avoir des milliards d'années d'avance sur nous

Stephen Hawking
Partager la citation

"Mais la récompense serait tellement colossale que le jeu en vaut la chandelle, même si les chances de succès sont faibles", a-t-il dit. Breakthrough Listen sera mené en partenariat avec le projet Breakthrough Message, un concours international visant à créer des messages permettant à une intelligence extraterrestre de se figurer ce qu'est notre humanité. A ce stade, il n'est toutefois pas encore prévu d'envoyer de message dans l'espace, un sujet qui fait débat chez les scientifiques. "Une civilisation lisant un de nos messages pourrait avoir des milliards d'années d'avance sur nous", a dit Stephen Hawking, 73 ans. "Ils seraient largement plus puissants et pourraient ne pas nous accorder plus d'importance qu'une bactérie n'en a pour nous".

L'astrophysicien avait déjà souligné précédemment le fait que l'histoire humaine fournit de nombreux exemples de rencontres tragiques pour des civilisations moins avancées, comme les Incas avec les Espagnols.
"Nous voulons connaître l'histoire (des extraterrestres), leurs modèles sociaux, comment ils conçoivent l'origine de l'univers", a rétorqué Ann Druyan, qui envoya de la musique dans l'espace via le programme américain d'exploration Voyager dans les années 1970. Reste qu'avant de plonger dans ces discussions passionnées avec d'éventuelles formes intelligentes venues d'ailleurs, le premier message pourrait être tout simplement "bonjour", a-t-elle dit.

"Des traces de vie sur une exoplanète"

Confiante, la scientifique invitée à Washington à l'occasion d'une table ronde sur la recherche de mondes habitables et de vie extraterrestre a déclaré : "Nous savons où chercher et nous savons comment chercher".

Une déclaration pour le moins optimiste appuyée par John Grunsfeld, ancien astronaute à la Nasa et actuel administrateur associé aux missions scientifiques de l'agence américaine : "Je crois que nous sommes à une génération de la découverte de signes de vie dans notre système solaire et à une génération de la découverte de traces de vie sur une exoplanète".

Petits microbes ou espèce de plus de 300 kilos ?

Ellen Stofan s'est montrée rassurante pour les plus craintifs quant à cette découverte : "Nous ne parlons pas de petits hommes verts, mais de petits microbes". Une vie microscopique, en contradiction avec les recherches menées par le cosmologue écossais Fergus Simpson, chercheur à l'Université d'Edimbourg et rapportées par France Info : "L'espèce la plus intelligente excède les 300 kilos", selon les calculs du chercheur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sciences Espace NASA
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779160494
Stephen Hawking lance un vaste programme pour débusquer une intelligence extraterrestre
Stephen Hawking lance un vaste programme pour débusquer une intelligence extraterrestre
Le célèbre astrophysicien a pris part au lancement du projet "Breakthrough Listen", qui va traquer des signaux de vie aux confins du cosmos.
https://www.rtl.fr/actu/futur/stephen-hawking-lance-un-vaste-programme-pour-debusquer-une-intelligence-extraterrestre-7779160494
2015-07-20 21:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lJOSFC3cJMYcMaljBelfEg/330v220-2/online/image/2015/0720/7779160597_stephen-hawking-le-8-fevrier-2015.jpg