3 min de lecture Connecté

Spectacles 3 : faut-il se laisser tenter par les nouvelles lunettes de Snapchat ?

ÉCLAIRAGE - Les lunettes caméra de Snapchat sont de retour dans une troisième génération plus chic capable de filmer en trois dimension. Mais elles présentent un limité pour le grand public.

Snapchat lance la troisième génération de ses lunettes connectées
Snapchat lance la troisième génération de ses lunettes connectées Crédit : Snap
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Snap persiste et signe. Après l’échec de ses deux premiers modèles de lunettes connectées, la maison-mère de Snapchat lance une nouvelle version, les Spectacles 3. Disponibles ce mardi 12 novembre en édition limitée sur le site de la marque et chez une poignée de revendeurs à travers le monde, au Printemps Haussmann et au Printemps Louvre en France, les Spectacles 3 marquent une nette montée en gamme sur le plan du design, de la qualité des matériaux et du prix. 

Vendues 370 euros, plus de deux fois plus cher que le modèle précédent, elles bénéficient d’une seconde caméra qui leur permet de filmer en trois dimensions et de capturer une image semblable à celle de la vue humaine. Et c'est à peu près tout.

À quasiment 400 euros, les Spectacles 3 ne s’adressent pas au grand public. Contrairement aux deux premiers modèles, qui étaient faits pour "s'amuser" et permettaient de filmer le monde de son point de vue sans avoir à sortir son téléphone pour partager ensuite ses expériences sous la forme de stories, les Spectacles 3 sont présentées comme une expérimentation, un pari sur l’avenir, visant d’abord un public averti comme les influenceurs et les créateurs de vidéos. 

Les Spectacles 3 sont un pari sur l'avenir

Avec les Spectacles 3, Snapchat mise sur la 3D. La troisième génération de ses lunettes connectées est la plus aboutie sur le plan technologique. Equipées de deux caméras HD, elles peuvent capturer la profondeur d’une scène ce qui leur permet de restituer des images en 3D et d’ajouter des effets de réalité augmentée  à travers l’application Snapchat. Il est par exemple possible de faire voler un oiseau imaginaire ou de faire défiler des coeurs en 3D dans une scène que vous venez de capturer. 

Les Spectacles 3 sont l'assurance de partager des stories plus créatives. A condition de les maîtriser. Capturer une séquence avec les lunettes s'apprend. Il faut privilégier les mouvements lents et les scènes bien éclairées pour disposer d'une image nette et facile à retoucher sur l'éditeur de l'application Snapchat. A l'inverse, les mouvements brusques et les cadres sombres accoucheront d'un rendu médiocre.

>
Spectacles 3: Your world, the way you see it
À lire aussi
Enceinte Alexa "Echo" d'Amazon Connecté
Les infos de 12h30 : quand les hackers s'emparent des appareils connectés

Snapchat s’est associé à plusieurs créateurs proposer une dizaine de filtres au lancement. La plateforme Lens Studio est également ouverte aux développeurs tiers afin qu’ils puissent concevoir de nouvelles expériences et aider l’entreprise à exploiter tout le potentiel de ses lunettes. 

Car Snap mise sur le long terme. Son fondateur, Evan Spiegel, fait le pari que les lunettes augmentées seront populaires dans dix ans lorsqu’elles accueilleront certaines fonctionnalités des smartphones. Les Spectacles 3 sont en quelque sorte un bêta test à grande échelle pour l’entreprise, en concurrence avec Apple, Google, Microsoft et la plupart des géants technologiques dans la quête du meilleur compromis entre esthétique, acceptabilité, poids et fonctionnalités, susceptible de faire adopter des lunettes connectées au grand public. 

Les Spectacles 2 sont un meilleur compromis

Au-delà des effets en 3D, les Spectacles 3 ne présentent pas de véritable intérêt par rapport à la génération précédente pour le grand public. Le design a été revu pour donner aux lunettes une allure plus chic. Elles sont désormais dotées d’une monture en acier avec des lentilles circulaires et des embouts ajustables mais elles restent globalement imposantes et moins discrètes que des lunettes de soleil classiques. Les diodes lumineuses sont d’ailleurs toujours là pour signaler lorsque les lunettes sont en train de filmer. 

Pour le reste, elles bénéficient d'une autonomie identique aux Spectacles 2. Elles peuvent prendre 70 vidéos et 1200 photos avec une charge et font le plein d’énergie dans leur étui qui se recharge lui-même en un peu plus d’une heure avec un câble USB-C. En revanche, aucune amélioration n’est à noter du côté du transfert des vidéos. Il faut toujours se connecter en Bluetooth et en WiFi et attendre le téléchargement des images. Une opération fastidieuse qui n’aide pas à rendre les lunettes indispensables au quotidien. 

Au final, les Spectacles 3 sont un produit de niche qui présente un intérêt certain pour les créateurs d’images et les influenceurs qui publient quotidiennement des vidéos sur leurs plateformes sociales mais beaucoup plus limité pour le grand public. Les personnes à la recherche de lunettes capables de filmer à la première personne peuvent toujours se tourner vers les Spectacles 2, vendues 175 euros, qui disposent des mêmes spécifications à l’exception des fonctions 3D et peuvent en plus filmer dans l’eau grâce à leur imperméabilité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Snapchat Réalité augmentée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants