2 min de lecture Propulsé

SpaceX tente son premier vol habité ce samedi : suivez le lancement en direct à 21h22

Ce premier vol habité commercial doit permettre aux États-Unis de retrouver une autonomie spatiale et mettre fin au monopole russe dans l'acheminement des astronautes vers la Station spatiale internationale. Décollage prévu à 21h22.

>
NASA Live: Official Stream of NASA TV Crédit Image : AFP |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La deuxième tentative sera-t-elle la bonne ? Après un report mercredi dernier pour cause de mauvais temps, les États-Unis espèrent bien pouvoir envoyer leur première fusée transportant des astronautes dans l'espace depuis neuf ce samedi 30 mai à 21h22 (heure de Paris) depuis le centre spatial Kennedy en Floride.


À 45 minutes du décollage prévu ce samedi de la première fusée SpaceX avec des astronautes à bord, le temps était favorable au-dessus du centre spatial Kennedy en Floride, où le président Donald Trump est arrivé pour assister au lancement. "À ce stade, le temps est 'go' pour le lancement", a annoncé le directeur de lancement de SpaceX, après avoir donné le feu vert au remplissage des réservoirs de la fusée en oxygène liquide et en kérosène. Les chances de temps favorable à l'heure du lancement, 15h22 (19h22 GMT) étaient de 70%, selon un ingénieur de SpaceX.

Le premier lancement de la fusée Falcon 9 de SpaceX, qui doit envoyer en direction de la Station spatiale internationale (ISS) la capsule Crew Dragon et deux vétérans des vols spatiaux américains à son bord, Doug Hurley (53 ans) et Robert Behnken (49 ans), avait été annulé au dernier moment mercredi, par crainte de la foudre.

L'entreprise d'Elon Musk a reçu l'autorisation de présenter la fusée sur le pas de tir ce soir. Mais l'entrepreneur estime à 50% le risque de nouveau report en raison des précipitations et des nuages qui obstruent le ciel de Floride ce week-end. La Nasa couvrira le lancement sur sa chaîne YouTube dès la fin d'après-midi (voir la vidéo en tête de cet article).

À lire aussi
Un satellite (photo d'illustration) Propulsé
Nouvelle-Zélande: une fusée porteuse de satellites "perdue" après son lancement

Le lancement de la mission Demo-2 est un symbole important pour l'exploration spatiale américaine. Il s'agit du premier vol habité réalisé par SpaceX, qui s'est imposé comme un acteur incontournable du secteur spatial américain en l'espace de deux décennies. 

Ce lancement doit aussi marquer le retour des États-Unis dans le club très fermé des pays capables de réaliser des vols habités depuis leur propre sol, neuf ans après la fin de la navette américaine Atlantis. Depuis 2011, la Nasa est contrainte de réserver des sièges à bord des vaisseaux russes Soyouz pour envoyer des hommes dans l'espace. 

Pour mettre fin à cette coûteuse dépendance et retrouver un accès autonome à l'espace, prélude au retour des États-Unis sur la Lune et à l'exploration de Mars, la Nasa a signé sous Barack Obama un contrat de collaboration avec deux entreprises privées, SpaceX et Boeing, pour développer des capsules réutilisables plus abordables. 

La société d'Elon Musk est la première à se présenter sur le pas de tir pour un vol habité. La capsule CST-100 Starliner de Boegin devrait lui emboîter le pas l'an prochain. En cas de nouvel échec, une nouvelle fenêtre de lancement sera proposée dimanche 31 mai à 21 heures. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé SpaceX Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants