1 min de lecture Propulsé

SpaceX lance son projet Starlink d'Internet par l'espace

La société spatiale d'Elon Musk va placer plusieurs satellites en orbite pour tester son plan ambitieux visant à fournir un service Internet à très haut débit au monde entier dans les années 2020.

La fusée Falcon 9 lancée jeudi 30 mars à Cap Canaveral, en Floride
La fusée Falcon 9 lancée jeudi 30 mars à Cap Canaveral, en Floride Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le projet Starlink se précise. Le président-fondateur de SpaceX Elon Musk a publié dimanche 12 mai sur son compte Twitter une photo des soixante premiers appareils qui seront envoyés dans l'espace à bord d'une fusée Falcon 9 d'ici le 15 mai. 

Il s'agit de la première phase de l'établissement d'un réseau de dizaine de milliers de satellites censé fournir un accès à l'Internet à très haut débit au monde entier d'ici le milieu des années 2020.  

La fenêtre de tir est pour l'instant fixée entre 04h30 et 06h30 (heure française) dans la nuit de mercredi à jeudi. Mais "si la mise à feu statique est prête ce lundi, le décollage pourrait se faire dès mardi", a indiqué l'entrepreneur milliardaire sur Twitter.

Annoncé en 2015, le projet Starlink vise à déployer près de 12.000 satellites en orbite pour faire bénéficier les internautes du monde entier d'une vitesse de connexion à Internet quarante fois plus élevée qu'aujourd'hui dans toutes les régions du globe, notamment les zones blanches.

À lire aussi
La sonde Parker Solar Probe a pour mission principale d'étudier notre Soleil Propulsé
Le Soleil dévoile un monde "chaotique" à la sonde Solar Probe

SpaceX entend pour cela opérer la majorité de cette constellation en orbite très basse. Fin avril, l'entreprise a obtenu l'autorisation de la Commission fédérale des communications de localiser ses futurs satellites à 550 kilomètres d'altitude. L'intérêt d'une orbite aussi basse est que le temps de communication sera très court entre les satellites et l'utilisateur internet sur Terre. 

Les satellites envoyés dans l'espace d'ici mercredi ne fourniront pas d'accès à Internet avant de nombreux mois. Ce premier lot de satellites servira à tester les schémas de déploiement de l'entreprise et à perfectionner l'infrastructure du réseau. Le service commercial pourrait démarrer l'an prochain ou en 2021 avec une base de 800 satellites en orbite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace SpaceX
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants