2 min de lecture Avions

Solar Impulse 2 s'est envolé pour San Francisco, sa prochaine étape

L'avion solaire bloqué à Hawaï depuis 293 jours a pu décoller grâce à une météo optimale. Il se dirige à présent vers San Francisco, aux États-Unis.

Solar Impulse 2 est le successeur du premier prototype Solar Impulse 1
Solar Impulse 2 est le successeur du premier prototype Solar Impulse 1 Crédit : AFP / Fabrice Coffrini
Ana Boyrie

Après 293 jours d'une interminable escale technique, l'avion solaire Solar Impulse 2 a de nouveau quitté le nid, jeudi 21 avril, afin de poursuivre son tour du monde inédit. Il quitte à présent Hawaï pour rallier la côte Ouest des États-Unis, dans à peu près deux jours. L'appareil qui fonctionne à l'aide d'une batterie nourrie de l'énergie solaire a décollé sous un ciel dégagé de l'aéroport de Kalaeloa à 16h15 GMT. 

L'appareil se dirige désormais vers Moutain View près de San Francisco, en Californie, selon des images retransmises en direct sur Internet. "C'est beau ! On est dans les airs", a crié le pilote suisse Bertrand Piccard, seul aux commandes pour ce neuvième vol. La météo étant favorable, le "SI2" a décollé "sans une goutte de carburant", pour un voyage d'une durée de "59 heures jusqu'à l'atterrissage", a expliqué Solar Impulse dans un communiqué. 

Les différentes étapes du "paper plane"

Une fois arrivé près de San Francisco, il restera au Solar Impulse 2, surnommé le "paper plane", plusieurs étapes pour compléter son tour du globe. Notamment deux dans le centre des États-Unis pour atteindre New York et la côte Est, avant d'entamer la traversée de l'Atlantique.Les deux pilotes décideront au dernier moment s'ils feront escale en Europe de l'Ouest ou en Afrique du Nord. L'appareil se posera ensuite sur les côtes méditerranéennes avant de rentrer à Abou Dhabi, qui marquera la fin de ce périple. 

Ce tour du monde, réalisé par deux aventuriers et militants (Bertrand Piccard et son compatriote André Borschberg) pour l'énergie propre, avait subi un brutal arrêt en juillet à Hawaïimmobilisé depuis 293 jours pour une escale technique, le temps de recharger et réparer ses batteries. Les conditions météorologiques n'avaient pas non plus été idéales pour redécoller. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Avions Solaire Hawaï
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants