1 min de lecture Innovation

Solar Impulse 2 affronte l'Atlantique pour rallier l'Europe

Le pilote suisse Bertrand Piccard est seul aux commandes de l'avion qui fonctionne grâce à des batteries se rechargeant grâce à environ 17.000 cellules photovoltaïques.

>
Solar Impulse 2 affronte l'Atlantique pour rallier l'Europe Crédit Image : AFP / Trevor Collens | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

L'avion Solar Impulse 2 survole l'Atlantique avec pour unique carburant le soleil. Aux commande : le Suisse Bertrand Piccard. Il va voler sur l'océan pendant quatre jours, pratiquement sans dormir, pour rallier New-York à Séville, en Espagne. Solar Impulse, c'est cet avion pas plus lourd qu'une voiture, mais qui l'envergure d'un Airbus. Ses ailes sont recouvertes de panneaux solaires et sont équipées de petites batteries. Cela lui permet de voler quand même la nuit. C'est sa quinzième étape, la deuxième plus longue après la traversée du Pacifique.

Ensuite il devra rejoindre le Proche-Orient. Il finira son tour du monde à Abou Dhabi, d'où il est parti en mars 2015. C'est un très long tour du monde. Il a du faire une grosse escale technique cet hiver pour réparer ses batteries. Mais cette aventure permet de mettre au point des technologies, comme le stockage, pour faire progresser les batteries de petits appareil (les téléphones portables, par exemple). Elle permet aussi de mettre au point des ordinateurs qui se rechargent au soleil ou des cellules solaires qui résistent à tout.
Il s'agit aussi d'améliorer l'isolation. Il n'y a pas de chauffage à bord, ce serait trop lourd. Les températures oscillent entre -20 et 40 degrés. Mais le cockpit est tellement bien isolé que le pilote n'a jamais froid. Bertrand Piccard sera allé moins vite que Jules Verne, mais son avion devrait faire progresser les technologies propres.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Aviation Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants