3 min de lecture Connecté

Smoke Check : une application pour détecter le cancer du poumon

L'application, développée par un Français, entend aider les fumeurs à repérer le plus tôt possible les signes d'un éventuel cancer.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Smoke Check : une application pour détecter le cancer du poumon Crédit Image : YOSHIKAZU TSUNO / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot

Une appli pour sauver des vies. Les smartphones ont parfois du bon. Smoke Check est une application pour les fumeurs. On y trouve seize questions très simples : "Toussez-vous depuis trois semaines ?", "Êtes-vous essoufflé ?", ou encore" Avez-vous perdu du poids récemment ?".

En quelques clics, les utilisateurs pourront savoir s'ils doivent ou non se rendre en urgence chez un pneumologue pour des examens plus approfondis. L'idée est d'aider les fumeurs à repérer le plus tôt possible les signes d'un éventuel cancer.

Le cancer du poumon reste en effet, dans la majorité des cas, découvert bien trop tardivement. Il fait 30.000 morts par an, rien qu'en France. Et pourtant, si la tumeur était repérée à un stade précoce, quand elle ne fait que deux centimètres de diamètres par exemple, elle pourrait être éradiquée dans 90% des cas. Ce n'est pas rien.

Cette appli, contrairement à ce que peut laisser penser son nom, on la doit à un Français, le docteur Fabrice Denis, oncologue et radiothérapeute au Mans. "L'idée explique-t-il ce matin dans l'Express, lui est venu en voyant une campagne de pub dans le métro de Londres."

À lire aussi
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, lors du sommet F8 de San Francisco en 2015 Connecté
Facebook lance Facebook Pay, le premier étage de sa future "super app"

"Vous êtes fumeur, vous toussez depuis trois semaines, consultez !", disait le slogan. "Sur ce seul symptôme, explique le médecin, les Britanniques ont réussi à augmenter le taux de détection de cancer opérables de 20%."

La solitude nuit gravement à la santé

À propos de santé, un conseil ce matin : ne restez pas seul. La solitude nuit gravement à la santé, qui plus est après un accident cardiaque. C'est ce que nous dit ce matin le Figaro. Le journal relaie une grande étude menée par une chercheuse de l'université de Copenhague. Elle a repris les données de quelques 13.000 patients, tous hospitalisés soit pour un infarctus, soit pour une maladie cardiaque.

Les résultats sont sans appels. Ceux qui vivent seuls ont deux fois plus de risque de mourir que les autres dans l'année qui suit leur sortie de l’hôpital. Plus surprenant encore, le phénomène est encore plus net chez les hommes. "Ils sont, explique la chercheuse, plus dépendants que les femmes de la personne avec laquelle ils vivent."

"Pas très rassurant", écrit le Figaro, qui rappelle que la solitude est l'un des maux de notre siècle. Selon une enquête menée l'an dernier 900.000 personnes de plus de 60 ans souffrent aujourd'hui de solitude. L'enjeu de société se révèle aussi un enjeu de santé.

Neymar : une passion capillaire

Lui n'a pas l'air en pleine forme. Les images de Neymar grimaçant hier à l'entrainement sont ce matin dans la plupart de vos journaux. "C'est pas le pied", écrit l'Équipe. L’attaquant brésilien a quitté prématurément l'entrainement hier après-midi, se plaignant de douleurs à la cheville droite.

Le Parisien/Aujourd'hui en France s’intéresse à la coupe de cheveux du joueur star du PSG. Dimanche, face à la Suisse, il avait arboré de longs cheveux colorés. Une coupe spaghettis qui avait été très largement critiquée sur les réseaux sociaux.

Même Eric Cantona est apparu un plat de spaghetti sur la tête et une photo de Neymar dans les mains, avec en légende : "Neymar style… spaghetti al dente !"

Et bien hier, c'est avec une une coupe beaucoup plus sage qu'il est apparu. Les cheveux de Neymar sont toujours décolorés, mais ils sont désormais beaucoup plus courts. Une quasi affaire d'État au Brésil où le foot est roi. "Neymar a encore changé de coupe. Maintenant, ça va marcher ?", titrait le site de l’hebdomadaire Veja, espérant que le nouveau look aide l’attaquant à se sentir plus inspiré sur le terrain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Santé Cancer
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants