1 min de lecture Connecté

Sites pornographiques : Facebook et Google tracent les données des visiteurs

VU DANS LA PRESSE - Selon une étude publiée en juillet 2019, les géants du web collectent les données des internautes qui visitent des sites pornographiques.

Page Google (illustration)
Page Google (illustration) Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Charles Deluermoz

Les géants du web vous surveillent, même lorsque vous surfez en navigation privée. Selon une étude menée par Microsoft, Carnegie Mellon et l'Université de Pennsylvanie publiée en juillet 2019, Google et Facebook - entre autres - pisteraient les internautes qui se rendent sur des sites pornographiques.

En analysant 22.484 sites en mars 2018, les chercheurs ont découvert plusieurs outils de suivi permettant de collecter les donnés des utilisateurs pour les renvoyer à des tiers. "Nos résultats indiquent que le suivi est endémique sur les sites de pornographie : 93% des pages divulguent les données des utilisateurs", préviennent-ils.

L'étude révèle ainsi que Google ou ses filiales disposeraient de "trackers" sur 74% des sites pornographiques, contre 10 % pour Facebook. Comme le précise le New-York Times (en anglais), les auteurs de cette étude ont utilisé webXray, un outil logiciel qui détecte et analyse les données des internautes sur une page web en identifiant les sociétés qui collectent ces données.

Selon eux, la plupart des informations (environ 79%) ont été envoyées via des cookies mais les "trackers" peuvent également exister sous la forme de pixels intégrés à votre écran d'ordinateur. Ils permettent alors d'identifier et d'établir le profil des utilisateurs les plus récurrents.

À lire aussi
Un visuel de Microsoft Windows (image d'illustration) Connecté
Windows 10 : Microsoft crée une mise à jour après une alerte sécurité de la NSA

Enfin, l'étude a révélé que seuls 17% des 22.484 sites analysés étaient cryptés, laissant suggérer que des milliers de données d'utilisateurs pourraient être facilement piratées. Interrogés, Facebook et Google ont assuré que les informations collectées n'ont pas été utilisées pour créer des profils marketing.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Internet Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants