2 min de lecture Connecté

Samsung pourrait créer le premier smartphone avec un écran auto-réparable

Le géant coréen de la téléphonie mobile a déjà déposé un brevet pour ces écrans qui se réparent tout seul. Le fabricant pourrait équiper ses Galaxy X et S10 de cette technologie révolutionnaire.

Un matériau révolutionnaire pourrait permettre à l'écran des smartphones de se réparer tout seul
Un matériau révolutionnaire pourrait permettre à l'écran des smartphones de se réparer tout seul Crédit : Wikipedia Common
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Le concept de l'écran auto-réparable n'est pas une nouveauté en soi. Plusieurs scientifiques se sont déjà penchés sur le sujet. Mais le dernier en date, mis au point par une équipe de chercheurs japonais sur la base d'un matériau révolutionnaire, pourrait orner les nouveaux écrans des prochains smartphones du géant Samsung.

Le géant de la téléphonie mobile a en effet déposé un brevet auprès de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle pour un revêtement oléophobique auto-régénérateur. Ce concept a pour particularité d'être composé d'un matériau "auto-cicatrisant" capable de se réparer tout seul en cas de fissure ou de rayure superficielle. 

Et, détail surprenant, cette découverte a été... accidentelle. Les scientifiques de l'université de Tokyo travaillaient à la base sur de nouveaux types d'adhésifs. Alors que l'étudiant Yu Yanagisawa était en train de préparer une colle à partir de polyéther-thiourée, un polymère léger, il a remarqué que la surface du matériau qui avait été sectionnée se ressoudait lorsque l'on pressait avec les doigts pendant une trentaine de secondes, à une température ambiante de 21°C. Le verre augmente la capacité de liaison hydrogène dans le matériau lorsqu'il est coupé ou cassé.

À lire aussi
Les constructeurs de smartphones ont trouvé une solution pour se débarrasser de l'encoche Connecté
Les écrans poinçonnés, la nouvelle tendance des smartphones

Les fabricants sur le coup

Ce matériau avait déjà inspiré les chercheurs qui envisageaient à l'époque de l'utiliser dans la conception interne des appareils électroniques. À ce moment-là, les chercheurs de l'université de Californie avaient élaboré un polymère capable de s'étirer jusqu'à 50 fois sa taille et de réparer les fissures. Mais, point négatif de ce matériau : 24 heures lui étaient nécessaires pour retrouver son état initial.

De leurs côtés, les fabricants ont aussi cherché à plancher sur ce concept. Motorola a déposé un brevet dans ce domaine il y a quelques années, mais avec un polymère à mémoire de forme chauffé, dont les propriétés sont différentes que le polyéther-thiourée. De même, en 2015, LG avait intégré au dos du G Flex 2, son smartphone incurvé, une substance capable de réparer de petites fissures

La découverte de l'université de Tokyo constitue donc une véritable révolution technologique dont Samsung souhaite s'emparer. Le fabricant coréen a en effet pris les devants en déposant son brevet. Ce revêtement pourrait être utilisé pour le Galaxy X, le smartphone à écran pliable qui sera lancé début 2019, voire pour le Galaxy S10

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Augmenté Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794436953
Samsung pourrait créer le premier smartphone avec un écran auto-réparable
Samsung pourrait créer le premier smartphone avec un écran auto-réparable
Le géant coréen de la téléphonie mobile a déjà déposé un brevet pour ces écrans qui se réparent tout seul. Le fabricant pourrait équiper ses Galaxy X et S10 de cette technologie révolutionnaire.
https://www.rtl.fr/actu/futur/samsung-pourrait-creer-le-premier-smartphone-avec-un-ecran-auto-reparable-7794436953
2018-08-16 15:25:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pk21fJggSOwKnbm5CnB8OA/330v220-2/online/image/2017/0406/7787993695_un-materiau-revolutionnaire-pourrait-permettre-a-l-ecran-des-smartphones-de-se-reparer-tout-seul.jpg