2 min de lecture Connecté

Qu'est-ce que la "neutralité du Net", à laquelle les États-Unis ont mis fin ?

ÉCLAIRAGE - La Commission fédérale des communications (FCC) américaine s'est prononcée jeudi 14 décembre pour la fin de ce principe qui oblige les fournisseurs d'accès internet (FAI) à traiter tous les contenus en ligne de la même manière.

Un homme avec un smartphone et un ordinateur portable (illustration)
Un homme avec un smartphone et un ordinateur portable (illustration) Crédit : Alejandro Escamilla / Unsplash
Philippe Peyre
Philippe Peyre
avec Benjamin Hue et AFP

C'était l'une des règles fondatrices d'Internet, les États-Unis viennent d'y mettre fin. Jeudi 14 décembre, la Commission fédérale des communications (FCC), régulateur américain du secteur, s'est prononcée pour la fin du principe de "neutralité du Net".

Ce fameux principe oblige les fournisseurs d'accès internet (FAI) à traiter tous les contenus en ligne de la même manière. Seulement, la FCC a estimé que cette réglementation constitue un obstacle aux investissements. Cette décision s'inscrit comme une autorisation faite aux fournisseurs d'accès à moduler la vitesse de débit internet en fonction du contenu qui passe dans leurs "tuyaux". Dès lors, cela pourrait aboutir à la création d'un "internet à deux vitesses".

La neutralité du Net garantit aux internautes une égalité d'accès, de consultation et de traitement des contenus diffusés sur Internet sans aucune discrimination à l'égard de la source, du contenu ou de la destination des données. Elle permet à tous les internautes d'avoir un libre accès au Web, sans restriction.

À lire aussi
Les armées françaises sont désormais dotées d'une doctrine de lutte informatique offensive pour répondre  à la multiplication des menaces dans le cyberespace Connecté
La France à l'offensive dans le cyberespace

"Le principe de neutralité du net c’est l’équivalent, dans le monde virtuel, de l’ouverture des routes, des ponts, ou de la capacité de tout citoyen à prendre le train (...) Supprimer le principe fondateur d’un internet ouvert et neutre, c’est autoriser un petit nombre de sociétés privées à décider qui peut accéder à leur infrastructure et à quel prix", a expliqué dans L'Obs le président de l'Autorité française de régulation des télécoms (Arcep), Sébastien Soriano. 

Vers un Internet à deux vitesses

La disparition de la "neutralité du Net" risque d'avoir de sérieuses conséquences sur le quotidien des internautes américains. Les défenseurs du principe ont largement fait part de leurs craintes que les opérateurs en profitent pour mettre en place un Internet à plusieurs vitesses.

Libres de commercialiser des offres d'accès prioritaire au réseau, ils pourraient faire payer l'accès à un débit plus rapide, bloquer les sites d'actualité allant contre leurs intérêts et facturer davantage les internautes friands de sites de streaming, gros consommateurs de bande-passante.

Pour illustrer les conséquences de la fin de la neutralité du Net, la Quadrature du Net, une association française de défense des libertés sur Internet, avait publié un montage montrant à quoi pourrait ressembler les offres proposées par les fournisseurs d'accès sans les garde-fous de la neutralité du Net. L'accès à de nombreux services utilisés gratuitement aujourd'hui se retrouverait facturé au détail, en plus de l'abonnement mensuel. 

Une offre fictive d'accès à Internet sans la neutralité du Net
Une offre fictive d'accès à Internet sans la neutralité du Net Crédit : La Quadrature du Net

Dans ce scénario fictif, un internaute devrait ainsi dépenser 29.99 euros pour accéder au portail général, puis 5 euros pour utiliser les moteurs de recherche, 15 euros pour consulter des sites pornographiques, 5 euros pour lire la presse, 5 euros pour suivre les résultats sportifs et encore 10 euros pour surfer sur ses réseaux sociaux favoris. Soit une cinquantaine d'euros au minimum pour des services dont l'accès est libre à l'heure actuelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Internet États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791433427
Qu'est-ce que la "neutralité du Net", à laquelle les États-Unis ont mis fin ?
Qu'est-ce que la "neutralité du Net", à laquelle les États-Unis ont mis fin ?
ÉCLAIRAGE - La Commission fédérale des communications (FCC) américaine s'est prononcée jeudi 14 décembre pour la fin de ce principe qui oblige les fournisseurs d'accès internet (FAI) à traiter tous les contenus en ligne de la même manière.
https://www.rtl.fr/actu/futur/qu-est-ce-que-la-neutralite-du-net-a-laquelle-les-etats-unis-ont-mis-fin-7791433427
2017-12-14 21:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5Rptc4oaTifLx8sChJnXqg/330v220-2/online/image/2017/1016/7790543875_un-homme-avec-un-smartphone-et-un-ordinateur-portable-illustration.jpg