3 min de lecture Connecté

Comment Facebook et Snapchat encouragent les Français à aller voter

Les réseaux sociaux battent la campagne pour inciter les retardataires, notamment les jeunes, à exercer leur devoir de citoyen.

Une carte électorale (illustration)
Une carte électorale (illustration) Crédit : AFP / Thierry Zoccolan
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Dimanche, il sera déjà trop tard. À l’aube d’une année 2017 ponctuée par deux scrutins électoraux majeurs ; l’élection présidentielle les dimanches 23 avril et 7 mai et les législatives les dimanches 11 et 18 juin ; les réseaux sociaux sont mis à contribution pour inciter les retardataires, notamment les jeunes, à demander leur carte électorale. En France, l’inscription sur les listes est une démarche volontaire. Et selon un récent sondage, une grande partie des 18/30 ans est bien partie pour le découvrir trop tard et se retrouver privée d’accès au vote.


Pour couper court à cette éventualité, la plateforme sociale préférée des moins de 34 ans, Snapchat a lancé en décembre deux filtres géolocalisés encourageant ses utilisateurs à s’inscrire sur les listes. Depuis le 28 décembre, les 8 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de l’application au petit fantôme jaune peuvent partager des photos éphémères affublées du message "Élections 2017 – Inscrivez-vous sur les listes avant le 31 décembre". Mi-décembre, un précédent filtre indiquait qu’il ne restait "plus que 15 jours pour vous inscrire sur les listes".

Snapchat mobilisé pour les élections
Snapchat mobilisé pour les élections

Début décembre, Facebook a rappelé à ses utilisateurs qu’il était encore temps de s’inscrire sur les listes. Le deuxième week-end du mois, du 9 au 12 décembre, les internautes ont vu passer dans leur fil d’actualité un message intitulé "Pensez à vous inscrire sur les listes électorales" accompagné d’un lien vers le site du gouvernement OuiJeVote.fr. Le réseau social avait déjà eu recours à ce type d’initiative lors des élections régionales. Sur Twitter, le gouvernement s'est mobilisé avec plusieurs tweets réunis sous le hashtag #OuiJeVote expliquant la formalité.

À lire aussi
Photo d'illustration montrant un téléphone portable Connecté
Bientôt un système européen d'alerte attentat par SMS

Un effet sur les inscriptions aux États-Unis

Outre-Atlantique, de nombreux États et associations ont multiplié les efforts pour inciter les jeunes à voter en vue de l’élection présidentielle américaine. Facebook avait lancé une page dédiée aux différents scrutins, centralisant la liste des documents nécessaires pour voter et la localisation des bureaux de vote. Selon les autorités américaines, ce simple rappel aux membres du premier réseau social du monde a eu un effet massif sur le nombre d’inscriptions électorales, multiplié par dix du jour au lendemain dans certains États.

Snapchat s’est imposé comme le réseau social phare du scrutin américain. En partenariat avec le service TurboVote, l'application permettait à ses utilisateurs de s'inscrire sur les listes en moins d'une minute, directement depuis son interface. Tous les candidats ont utilisé l’application, désireux d’aller chercher les nouveaux votants sur cette plateforme. Inspirés par leurs voisins américains, les équipes de campagne des candidats à l’Élysée ont investi à leur tour l’application, afin de toucher un public auquel il est difficile de parler directement.

De plus en plus d'inscriptions sur Internet

En France, les mairies ont observé un boom des inscriptions ces derniers jours et les demandes de carte électorale devraient encore grimper d’ici samedi, notamment sur le web. Depuis le début du mois de novembre, la mairie de Paris a enregistré plus de 40.000 demandes d’inscriptions par ce biais. D’autres événements semblent avoir contribué à gonfler les inscriptions, comme l'élection de Donald Trump et les primaires de droite et de gauche, pour lesquelles la carte électorale est nécessaire.

Les Français de 18 ans et plus ont jusqu’au samedi 31 décembre pour demander leur carte électorale. Pour obtenir le sésame, il suffit de transmettre une à la mairie rattachée à son domicile une pièce d’identité et un justificatif de domicile de moins de trois mois avant la fin de l’année. Selon les derniers chiffres Insee, début 2016, il y avait 44.834.000 inscrits sur les listes électorales en France, soit 1% de plus qu'en 2012, dernière année présidentielle. Le chiffre exact à la fin décembre ne sera connu qu'en mars 2017.

la rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Présidentielle 2017 Facebook
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786506813
Comment Facebook et Snapchat encouragent les Français à aller voter
Comment Facebook et Snapchat encouragent les Français à aller voter
Les réseaux sociaux battent la campagne pour inciter les retardataires, notamment les jeunes, à exercer leur devoir de citoyen.
https://www.rtl.fr/actu/futur/presidentielle-2017-facebook-et-snapchat-encouragent-les-francais-a-aller-voter-7786506813
2016-12-30 06:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yTo80rf5CA5Yx6ihUhG7fQ/330v220-2/online/image/2016/1117/7785829994_une-carte-electorale-illustration.jpg