2 min de lecture Propulsé

Première image d'un trou noir : comment cette incroyable image a été réalisée

ÉCLAIRAGE - Un anneau de lumière jaune sur fond noir : pour la première fois, un trou noir a pu être photographié ce mercredi 10 avril. L'astrophysicien Éric Gourgoulhon décrypte cet événement historique pour RTL.

245x300PACAUD L'Invité de RTL Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Astronomie : comment le trou noir a-t-il pu être photographié ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
édité par Cassandre Jeannin

C'est une première mondiale, une véritable révolution dans le monde de l'astronomie, ce mercredi 10 avril a été diffusée la première image d'un trou noir. Il ressemble à un anneau de lumière sur fond noir. "Ça fait longtemps que l'on attendait cette image", déclare Éric Gourgoulhon, directeur de recherches au CNRS et à l'Observatoire de Paris, dans un entretien à RTL.

Jusque-là les scientifiques avaient des représentations, mais pas d'observation directe, "cela confirme" la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein "qui prédit l'existence des trous noirs dans notre univers", confie l'astrophysicien. Cette photo est "une preuve de l'existence des trous noirs", ajoute-t-il.

"Un trou noir par définition même est un objet dont rien ne peut sortir en raison de son champ gravitationnel et en particulier la lumière ne peut pas sortir. Donc, il apparaît noir", explique Éric Gourgoulhon. "Si on arrive à le visualiser c'est parce qu'il y a de la matière autour, un gaz en orbite autour du trou noir. Donc on a l'image de ce gaz mais on centre on voit cette tâche noire d'où rien ne sort", dit-il. 

"On a l'impression qu'il y a un trou noir au cœur de chaque galaxie dont la nôtre. Là, le trou noir dont on vient d'avoir l'image est situé dans une autre galaxie à à peu près 50 millions d'années lumières", affirme le directeur de l'Observatoire de Paris.

Une prouesse technique

À lire aussi
Une des nouvelles photos de la surface de l'astéroïde Ryugu, prises par le robot Mascot Propulsé
Astéroïde Ryugu : de nouvelles photos pour comprendre la formation des planètes

"On a développé une technique particulière qui consiste à combiner des images de différents radiotélescopes à la surface de la Terre", explique Éric Gourgoulhon. "C'est comme si on avait construit un télescope géant de la taille de la Terre", ajoute-il. 

Il précise que même si un trou noir est relativement gros, à 50 années-lumière, "il est tout petit". La taille de l'image publiée par les scientifiques est l'équivalent d'une "pièce d'un euro qu'on mettrait sur la Lune".

À quoi la photo du trou noir va-t-elle servir ?

"La photo est encore assez floue", reconnaît l'astrophysicien, qui espère "affiner l'image pour voir précisément la forme de cette tâche sombre au milieu". La forme précise permettra "de tester la théorie de la gravitation d'Einstein puisqu'elle prédit une certaine forme", déclare-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Astronomie Découverte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797403496
Première image d'un trou noir : comment cette incroyable image a été réalisée
Première image d'un trou noir : comment cette incroyable image a été réalisée
ÉCLAIRAGE - Un anneau de lumière jaune sur fond noir : pour la première fois, un trou noir a pu être photographié ce mercredi 10 avril. L'astrophysicien Éric Gourgoulhon décrypte cet événement historique pour RTL.
https://www.rtl.fr/actu/futur/premiere-image-d-un-trou-noir-comment-a-t-il-pu-etre-photographie-7797403496
2019-04-10 19:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/z0oK6oOv3QMbRkbt9_PYPw/330v220-2/online/image/2019/0411/7797410834_le-consortium-de-scientifiques-de-l-event-horizon-telescope-le-mercredi-10-avril-2019.jpg