3 min de lecture Connecté

Pourquoi votre smartphone ne fait pas thermomètre

ÉCLAIRAGE - Il est toujours très rare de trouver un thermomètre ambiant parmi la multitude de capteurs embarqués par les smartphones en 2018.

Une vague de froid déferle sur la France
Une vague de froid déferle sur la France Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Dans l'App Store d'Apple et le Play Store de Google, des dizaines applications promettent de transformer votre smartphone en thermomètre pour donner la température ambiante. Lors de l'épisode neigeux qui s'est abattu sur la France fin janvier, la requête "thermomètre intérieur" a ainsi figuré parmi les recherches les plus populaires du magasin d'applications d'Apple. Mais au regard des avis laissés par les utilisateurs qui les ont essayées, leur intérêt est discutable. 

Faute de sonde thermique intégrée dans les smartphones, elles se basent en réalité sur les relevés météorologiques relatifs à la position GPS de l'appareil. Exactement comme les widgets météo installés par défaut sur les machines.

Les smartphones contiennent aujourd'hui une dizaine de capteurs déroulant un large éventail de fonctionnalités. N'importe quel appareil d'entrée de gamme embarque une puce GPS pour géolocaliser son utilisateur, des antennes 2G, 3G et 4G pour lui permettre de communiquer, une puce Wi-Fi pour se connecter aux réseaux Internet et une antenne Bluetooth pour communiquer avec des appareils à proximité. 

À lire aussi
Le Sony Xperia XZ 3 sera l'un des premiers smartphones à bénéficier d'Android 9 Pie en France Connecté
Android 9 Pie : quand votre smartphone sera-t-il mis à jour ?

Tous les smartphones sont également équipés d'une ou deux caméras minimum et d'un ou plusieurs microphones. Les capteurs biométriques (reconnaissance d'empreintes digitales) ont été largement adoptés ces dernières années et la reconnaissance faciale est en passe de le devenir. 

En revanche, alors que des capteurs comme l'accéléromètre, le gyroscope ou la boussole sont devenus monnaie courante pour rendre les téléphones plus intelligents, améliorer leur navigation ou préserver leur autonomie, il est toujours très rare de trouver un thermomètre embarqué dans un smartphone en 2018. La question dépasse le traditionnel clivage entre iOS et Android. Ni les derniers iPhone, ni les derniers Samsung ou Huawei n'embarquent de capteur de température ambiante. Même l'iPhone X, vendu à partir de 1.159 euros, se passe de ce composant. Et les nouvelles références attendues les prochains mois n'ont pas prévu de changer la donne.

Un coût et une place supplémentaires dans la conception des smartphones

Très peu d'appareils ont permis de mesurer directement la température extérieure. Fin 2013, le Galaxy Note 3 et le Galaxy S4 ont été les premiers à intégrer un thermomètre et un hygromètre (pour mesurer l'humidité). Mais leurs usages étaient limités et leurs mesures peu précises, à moins de laisser refroidir l'appareil en le mettant hors-tension pendant un certain temps. Le principal frein à l'intégration d'un thermomètre dans un smartphone est en effet l'isolation thermique. Les composants d'un smartphone sont soumis à d'importantes variations de température et plusieurs thermomètres sont déjà chargés de vérifier qu'elle ne franchit pas les limites prédéfinies. 

Un capteur thermique ambiant doit donc bénéficier de son propre système de refroidissement pour fonctionner. "Le coût n'est pas anodin. Il occupe une place raisonnable au sein de l'appareil. Il faut le placer au bon endroit et l'isoler pour éviter que son comportement soit influencé par les charge électrique des autres circuits qui composent le téléphone", explique Bertrand Czaicki, directeur du développement produit chez Crosscall, constructeur français qui propose des smartphones pour baroudeurs équipés de nombreux capteurs, dont un thermomètre.

La solution : des smartphones durcis ou des stations météo connectées

Les smartphones durcis sont quasiment les seuls appareils à proposer un capteur de température ambiante sur le marché. Ces téléphones tout terrain au design massif font de la résistance une priorité et intègrent de nombreux capteurs pour assister les sportifs dans leurs treks. "Les informations fournies par les capteurs sont accessibles sans connexion Internet. Cela permet d'économiser la batterie du smartphone en le laissant en mode avion. Mais cela nécessite aussi de développer une application et des algorithmes pour les lire", explique Bertrand Czaicki. 

Ce coût supplémentaire n'est pas forcément justifié pour les marques visant le grand public. Elles préfèrent fournir la même information en utilisant le GPS et une connexion cellulaire tout en économisant de l'espace à l'intérieur des appareils pour respecter les standards de finesse en vigueur sur le marché. Des dispositifs connectés à placer à l'extérieur ou à l'intérieur de son domicile permettent de délivrer des informations sur la météo directement sur votre smartphone. Les stations météo de NetatmoHector ou Archos sont proposées entre 50 et 170 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Météo Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792393248
Pourquoi votre smartphone ne fait pas thermomètre
Pourquoi votre smartphone ne fait pas thermomètre
ÉCLAIRAGE - Il est toujours très rare de trouver un thermomètre ambiant parmi la multitude de capteurs embarqués par les smartphones en 2018.
https://www.rtl.fr/actu/futur/pourquoi-votre-smartphone-ne-fait-pas-thermometre-7792393248
2018-02-24 09:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nEzYjajoqGfaJ_9la2PINQ/330v220-2/online/image/2018/0223/7792399194_une-vague-de-froid-deferle-sur-la-france.jpg