1 min de lecture Propulsé

Pourquoi la Nasa veut récupérer les excréments de ses astronautes sur la Lune

La Nasa compte bien récupérer 96 sacs d'excréments laissés sur la Lune lors de précédentes expéditions. L'objectif est d'analyser les capacités de résistance et de survie sur la Lune des micro-organismes.

Une vue de la Lune
Une vue de la Lune Crédit : AFP / Archives, ANDREJ ISAKOVIC
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Depuis la conquête de la Lune le 21 juillet 1969 par Neil Armstrong, les astronautes ont laissé par moins de 96 sacs d'excréments sur le satellite. Et le contenu de ces sacs intéressent grandement la Nasa qui souhaite les récupérer. Cette matière fécale représente un excellent sujet d'étude sur les capacités de résistance et de survie des micro-organismes qu'elle contient.

Les scientifiques veulent voir comment ces micro-organismes se sont débrouillés et ont évolués dans cet environnement bien particulier qu'est la Lune ces dernières décennies, selon le site d'information Syfy. On sait déjà que les microbes sont capables de survivre à différentes conditions extrêmes sur Terre mais aucune information sur leur comportement dans l'espace. 

Pour effectuer leurs besoins, les astronautes sont équipés de couches spatiales qui leur permettent de se soulager tout en vaquant à leurs occupations. Ensuite, ils déposent leurs excréments dans des contenants qu'ils laissent sur la Lune.

Pour le moment, aucune mission de récupération des excréments lunaires n’est prévue par la Nasa. Les sacs seront peut-être ramenés lors de la prochaine mission en 2020 sur laquelle l’agence spatiale américaine travaille.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé NASA Déchets
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants