1 min de lecture Environnement

Pourquoi l'interdiction du glyphosate pourrait poser problème à la SNCF

La SNCF désherbe ses voies avec du glyphosate et l'interdiction du pesticide, que souhaite Emmanuel Macron d'ici trois ans, pourrait lui poser problème.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Pourquoi l'interdiction du glyphosate pourrait poser problème à la SNCF ? Crédit Image : Guillaume SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et La rédaction numérique de RTL

Après un an de débats, l'Assemblée nationale vote mardi 2 octobre la loi sur l'alimentation. Les écologistes auraient aimé y voir figurer l'interdiction du glyphosate, ce ne sera pas le cas, car le gouvernement n'a pas voulu. Il faut dire qu'interdire complètement ce désherbant, aussi rapidement, pourrait poser des problèmes, par exemple à la SNCF

Cela peut surprendre, mais la SNCF est le plus gros utilisateur de glyphosate en France : elle en a besoin pour désherber ses 60.000 kilomètres de voies ferrées. C'est une question de sécurité, car il faut empêcher les plantes, et surtout les arbres, de pousser sur les voies et même à côté. 

Donc, aujourd'hui, la SNCF possède des trains désherbeurs, qui, chaque nuit, circulent pour asperger du glyphosate sur les voies. L'entreprise doit traiter 95.000 hectares, l'équivalent de 1.7000 exploitations agricoles. Aujourd'hui, désherber lui coûte 30 millions d'euros par an, mais, si le glyphosate était interdit, le coût passerait à plusieurs centaines de millions. 

À lire aussi
Le gaspillage alimentaire (Illustration) recyclage
Lutte contre le gaspillage alimentaire : les applications qui vous aideront à moins jeter

La SNCF à la recherche de solutions

La SNCF teste toutes sortes de solutions depuis deux ans : des désherbants naturels, des robots envoyés sur les voies pour couper l'herbe, les mêmes que ceux utilisés actuellement dans les vignes. Autre solution : la pose de textile sur les voies afin d'empêcher les mauvaises herbes de pousser, mais rien encore ne peut remplacer efficacement le glyphosate.

Emmanuel Macron a promis d'interdire le désherbant d'ici trois ans, mais il a prévu des dérogations pour les agriculteurs ou les entreprises qui n'auraient aucune solution de remplacement. La SNCF pourrait en faire partie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Fil Futur Glyphosate
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794997903
Pourquoi l'interdiction du glyphosate pourrait poser problème à la SNCF
Pourquoi l'interdiction du glyphosate pourrait poser problème à la SNCF
La SNCF désherbe ses voies avec du glyphosate et l'interdiction du pesticide, que souhaite Emmanuel Macron d'ici trois ans, pourrait lui poser problème.
https://www.rtl.fr/actu/futur/pourquoi-l-interdiction-du-glyphosate-pourrait-poser-probleme-a-la-sncf-7794997903
2018-10-01 08:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Mip2kznsrnIM6r0RUz9CvA/330v220-2/online/image/2018/0914/7794783454_glyphosate-la-sncf-cherche-une-alternative-pour-desherber-ses-voies.jpg