1 min de lecture Internet

Pourquoi l'anonymat sur Internet ne limite pas les insultes

Une étude menée par des chercheurs de l'université de Zurich démontre que ceux qui assument leur identité sont les plus agressifs.

Un adolescent surfe sur internet (illustration)
Un adolescent surfe sur internet (illustration) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Liselotte Mas

Les "trolls" anonymes prolifèrent sur Internet. Ces polémistes sans noms, adeptes des insultes en ligne, ne sont pas les plus agressifs, ceux qui dévoilent publiquement leur identité ne se privent pas d'employer un langage fleuri ou de céder au harcèlement. Se cacher derrière un pseudonyme n'est donc pas la porte ouverte à plus d'insultes, d'agressions virtuelles et autres diffamations. 

"C’est l’une des idées reçues les plus répandues dans les recherches sur le harcèlement : l’anonymat [...] favoriserait l’agressivité à travers une réduction de différentes inhibitions. [...] Nous démontrons pourtant dans cette étude que cette affirmation n’est pas forcément véridique puisque l’effet inverse peut se produire : les utilisateurs auraient plus d’intérêt à afficher leur identité lorsqu’ils se montrent agressifs sur les réseaux sociaux", ont précisé les chercheurs dans un article paru sur le site du Monde

Interdire l'anonymat n'est pas la solution

Leur sujet d'étude ? 1.600 pétitions en ligne publiées sur le site allemand OpenPetition.de et leurs 532.197 commentaires. Ils se sont particulièrement intéressés aux mouvements collectifs de dénigrement, dans lesquels les trolls qui assument leur identité sont perçus comme plus crédibles. Dès lors, ils reçoivent un plébiscite plus important de la part de leurs comparses. 
Le travail de ces chercheurs en économie et sociologie démontre aussi que l'interdiction de l'anonymat sur ce type de plateformes sociales est vaine. "Nos résultats ne corroborent pas cette thèse pour faire de l'internet un monde meilleur (...) interdire l'anonymat ne résoudra pas ce 'problème' des tempêtes [d'insultes, ndlr]", confie la sociologue Lea Stahel au site spécialisé Quartz.
Cette interdiction pourrait renforcer les dynamiques de groupes, qui encouragent les trolls à dévoiler leur identité en ligne. Selon cette étude, elle est donc loin de pouvoir résoudre d'un coup de baguette magique le problème du harcèlement en ligne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Internet Médias Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784317956
Pourquoi l'anonymat sur Internet ne limite pas les insultes
Pourquoi l'anonymat sur Internet ne limite pas les insultes
Une étude menée par des chercheurs de l'université de Zurich démontre que ceux qui assument leur identité sont les plus agressifs.
https://www.rtl.fr/actu/futur/pourquoi-l-anonymat-sur-internet-ne-limite-pas-les-insultes-7784317956
2016-08-03 18:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dKP8Ry9P9o5iof9L9xjj8A/330v220-2/online/image/2015/0430/7777520999_000-par7489583.jpg