2 min de lecture Facebook

Pourquoi Facebook intègre Uber dans son application Messenger

Le réseau social américain a annoncé un partenariat avec l'entreprise de voitures avec chauffeur. Pour l'instant réservé aux États-Unis, le service permettra de commander un VTC via la plateforme de discussion Messenger.

Facebook intègre Uber dans son application Messenger
Facebook intègre Uber dans son application Messenger Crédit : Facebook
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Dans un futur proche, il sera sans doute possible en France de commander un Uber à partir de l'application Messenger de Facebook, qui permet de discuter avec ses amis. Le service de réservations de voitures avec chauffeur et le géant des réseaux sociaux ont annoncé, mercredi 16 décembre, le début d'un partenariat. Pour l'instant, cette alliance ne débouche que sur des tests proposés à certains utilisateurs basés dans des villes américaines. Facebook assure toutefois que "davantage de pays et davantage de partenaires de transports seront bientôt disponibles". Les villes françaises (Bordeaux, Lille, Marseille, Nantes, Nice, Paris, Toulouse) où Uber est accessible pourraient donc elles aussi profiter de cette nouveauté.

Concrètement, il suffira depuis une conversation dans Messenger de sélectionner le menu d'options et de choisir "Transport". Un bouton apparaît et permet alors de commander une voiture. Facebook veut ainsi rendre l'utilisation des transports "aussi simple que l'envoi d'un message". Il ne sera ainsi plus nécessaire de télécharger l'application d'Uber pour commander un VTC.

Diversifier Messenger pour le rendre incontournable

Avec ce partenariat, la firme de Mark Zuckerberg poursuit sa volonté de renforcer Messenger en lui ajoutant des services qui dépassent le cadre de la messagerie. Au printemps, l'application se dotait d'un service de paiements mobiles et d'autres outils destinés aux commerçants en ligne. Puis cet été, un assistant virtuel, "M", a été lancé et intégré dans Messenger afin de concurrencer les solutions d'Apple (Siri), Microsoft (Cortana) et Google. En suivant cette stratégie, Facebook veut rendre son produit de plus en plus incontournable mais aussi diversifier ses revenus.

Pour Uber, entreprise valorisée à près de 70 milliards de dollars, ce rapprochement peut lui offrir un coup d'accélérateur non négligeable et mettre un peu Lyft, son principal concurrent américain, à distance. En juin dernier, Facebook revendiquait 700 millions d'utilisateurs mensuels actifs sur sa seule application Messenger. Il s'agit là d'autant clients potentiels pour le service de VTC.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Uber Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants