2 min de lecture Connecté

Pour Samsung, les batteries sont bien à l'origine de l'explosion des Galaxy Note 7

Dans une enquête publiée lundi 23 janvier, la firme sud-coréenne reconnaît que les batteries sont bien à l'origine des incidents rencontrés par le Note 7.

Le logo de Samsung au QG de la marque sud-coréenne à Séoul, le 22 novembre 2013. (archives)
Le logo de Samsung au QG de la marque sud-coréenne à Séoul, le 22 novembre 2013. (archives) Crédit : JUNG YEON-JE / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

L'information avait déjà fuité dans les colonnes du Wall Street Journal. C'est désormais une certitude. Les batteries équipant les fameux Galxy Note 7 sont bien à l'origine des incidents qui ont forcé Samsung à abandonner en octobre dernier la production de ce qui devait être son produit phare. La firme l'a reconnu dans une enquête rendue publique lundi 23 janvier.

Les conclusions de cette enquête interne et indépendante ont "conclu que les batteries sont la cause des incidents du Note 7", écrit le géant sud-coréen Samsung Electronics dans un communiqué. Début septembre, le groupe avait été contraint d'ordonner le rappel planétaire de quelque 2,5 millions de Note 7, plusieurs spécimens ayant pris feu ou explosé. Cette débâcle commerciale a coûté à Samsung des milliards d'euros, entre le manque à gagner et l'impact -plus difficile à estimer- sur son image de marque.

"Nous présentons nos excuses sincères pour la gêne et la préoccupation occasionnées auprès de nos clients", a déclaré aux journalistes à Séoul Koh Dong-Jin, chef de la division mobile de Samsung Electronics. Le groupe a précisé avoir mobilisé 700 chercheurs et ingénieurs sur son enquête. Ils auront testé plus de 200.000 appareils et près de 30.000 batteries. "Nous assumons la responsabilité du fait que nous n'ayons pas su identifier et vérifier les problèmes qui se présentaient sur le design et la fabrication des batteries", peut-on lire dans le communiqué.

À lire aussi
Google Stadia sera lancé d'ici la fin 2019 Connecté
Google Stadia, GeForce Now, PlayStation Now... Comparatif des offres de "cloud gaming"

Le design au détriment de la sécurité

La première batterie avait notamment un problème de conception impliquant un court-circuit provoquant une surchauffe et un embrasement et la seconde des problèmes de soudures ayant les même conséquences.  
M. Koh a cependant exclu toute poursuite contre les fabricants: "le fait de ne pas avoir vérifié la sûreté et la qualité relève de notre responsabilité." 

Pour Tom Kang, analyste chez Counterpoint Technology, le géant sud-coréen cherche clairement à passer à autre chose. "Les consommateurs tendent à pardonner la première fois", a-t-il dit. "Mais si un tel problème se reproduisait, cela aurait un impact durable sur l'image de la marque". Dans cette histoire, Samsung a probablement péché par sa volonté de mettre le paquet sur le design, la finesse de l'appareil et la capacité de sa batterie plutôt que sur la sécurité. 

Pas le droit à l'erreur avec le Galaxy S8

L'urgence pour le mastodonte sud-coréen est désormais de dépasser une bonne fois pour toutes cette désastreuse affaire afin de ne pas perdre trop de plumes face au grand rival Apple. Son prochain modèle, le Galaxy S8, devait être dévoilé en février au Mobile World Congress de Barcelone. Mais, afin de permettre davantage de tests, son lancement a été reporté, selon M. Koh.

La firme doit annoncer mardi 24 janvier ses résultats pour le quatrième trimestre. Fin octobre, Samsung avait fait part d'une baisse de 30% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre.  Après l'annonce des résultats des investigations, le titre Samsung Electronics progressait de 0,91% à 1,87 millions de wons.   

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Samsung Galaxy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786877631
Pour Samsung, les batteries sont bien à l'origine de l'explosion des Galaxy Note 7
Pour Samsung, les batteries sont bien à l'origine de l'explosion des Galaxy Note 7
Dans une enquête publiée lundi 23 janvier, la firme sud-coréenne reconnaît que les batteries sont bien à l'origine des incidents rencontrés par le Note 7.
https://www.rtl.fr/actu/futur/pour-samsung-les-batteries-sont-bien-a-l-origine-de-l-explosion-des-galaxy-note-7-7786877631
2017-01-23 05:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/8j8gdDmHaDMq_TG02yAKZw/330v220-2/online/image/2013/1212/7767816047_le-logo-de-samsung-au-qg-de-la-marque-sud-coreenne-a-seoul-le-22-novembre-2013-archives.jpg