1 min de lecture Robots

Pour Elon Musk, Mark Zuckerberg a une "compréhension limitée" de l'intelligence artificielle

Les deux milliardaires américains ne s'entendent pas sur l'avenir que nous réservent les progrès de la science.

Mark Zuckerberg, co-fondateur de Facebook (42,1 milliards d'euros)
Mark Zuckerberg, co-fondateur de Facebook (42,1 milliards d'euros)
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

L'intelligence artificielle est-elle une menace ou un atout ? Le débat semble diviser deux des plus grands géants des nouvelles technologies : Mark Zuckerberg et Elon Musk. Ces derniers jours, le patron de Facebook et le fondateur de Tesla et SpaceX ont eu des échanges vifs à ce propos par réseaux sociaux interposés.

"Des robots tuant des gens dans la rue" ou "déclenchant des guerres en manipulant l'information"... Le 15 juillet dernier, face à une association regroupant des gouverneurs américains, Elon Musk a réclamé des textes de loi pour réguler l'utilisation de l'intelligence artificielle, qui selon lui, représente le "plus grand risque auquel notre civilisation sera confrontée". 

Une semaine après, Mark Zuckerberg se saisit du sujet lors d'un live diffusé sur sa page Facebook. Interrogé par un internaute sur les idées défendues par Elon Musk, il juge ses propos "irresponsables" et assure être "optimiste". "Dans les cinq ou dix ans qui viennent, l'intelligence artificielle permettra d'apporter des améliorations dans nos vies", assure-t-il. Et la réponse de l'intéressé ne tarde pas. "J'en ai parlé avec Mark. Sa compréhension du sujet est limitée", a tweeté Elon Musk.

À lire aussi
La sonde Parker Solar Probe a décollé de la Terre le 12 août 2018 et arrivera au plus proche du Soleil en 2024 espace
La sonde Parker Solar Probe en route vers le Soleil bat un record de vitesse

Ce n'est pas la première fois qu'Elon Musk émet des craintes vis-à-vis de l'intelligence artificielle. En janvier 2015, il signait une lettre avec d'autres chercheurs comme Stephen Hawking dans laquelle il alertait sur ses risques. Plus tard, il créait l'entreprise OpenAI, destinée à coordonner la recherche de grands groupes tels que Microsoft ou Amazon, et Neuralink pour permettre au cerveau humain de communiquer directement avec les ordinateurs. Il s'est aussi exprimé en faveur d'un revenu universel pour faire face au progrès des robots dans le monde du travail.

Entre fascination et craintes, Elon Musk utilise lui-même l'intelligence artificielle pour le pilotage automatique des voitures Tesla, marque dont il est le fondateur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Robots Mark Zuckerberg Elon Musk
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789501276
Pour Elon Musk, Mark Zuckerberg a une "compréhension limitée" de l'intelligence artificielle
Pour Elon Musk, Mark Zuckerberg a une "compréhension limitée" de l'intelligence artificielle
Les deux milliardaires américains ne s'entendent pas sur l'avenir que nous réservent les progrès de la science.
https://www.rtl.fr/actu/futur/pour-elon-musk-mark-zuckerberg-a-une-comprehension-limitee-de-l-intelligence-artificielle-7789501276
2017-07-27 08:36:26
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tX4KlW4WBrM5C0N1GLW1pA/330v220-2/online/image/2017/0116/7786767416_mark-zuckerberg.jpg