5 min de lecture Connecté

Vie privée, rencontres, groupes...Facebook révèle son nouveau visage

2019 sera une année de transition pour Facebook dont l'application et la messagerie vont se recentrer sur les interactions personnelles et le respect de la vie privée pour faire oublier les déboires du passé.

Mark Zuckerberg lors de la conférence F8 2019
Mark Zuckerberg lors de la conférence F8 2019 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

En proie à des scandales à répétition liés à la protection des données personnelles de ses utilisateurs, sous la menace d'une dizaine d'enquêtes à travers le monde, cerné par les régulateurs en Europe et aux États-Unis, Facebook a ouvert mardi 30 avril sa conférence annuelle F8 à San José (Californie) sous tension. Le F8 est tous les ans l'occasion de présenter aux développeurs les derniers projets technologiques de l'entreprise et sa vision du futur. C'est là qu'on été présentés par exemple le fil d'actualité, les avancées du groupe dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée ou son futur service de dating

Cette année, l'entreprise américaine veut mettre à contribution l'événement pour convaincre le public de sa capacité à agir de façon plus responsable. Début mars, Mark Zuckerberg avait affirmé sa volonté de faire de Facebook un lieu d'échange plus sûr en donnant la priorité aux messageries privées du groupe, dont la croissance a dépassé celle du fil d'actualité du réseau social. L'entrepreneur milliardaire a donné mardi un premier aperçu du nouveau visage du réseau social.

Dans une volte-face inimaginable il y a encore un an, Mark Zuckerberg a ouvert son discours par un long plaidoyer en faveur de la protection de la vie privée en ligne alors que le mantra "le futur est privé" s'affichait sur l'écran géant derrière lui. "À mesure que le monde (...) devient plus connecté, nous avons besoin de ressentir de l'intimité plus que jamais", a défendu mardi le jeune patron, concédant au passage que son entreprise n'avait pas la meilleure réputation en la matière. 

Un nouveau Facebook blanc centré sur les groupes

Ce virage prendra des années avant d'être mené à bien, a-t-il prévenu. Mais les grandes manœuvres ont déjà débuté avec la refonte de l'application Facebook, qui perd sa couleur bleu et se recentre sur les groupes et les interactions personnelles au détriment du fil d'actualité. Désormais parée de blanc (pour mieux afficher sa probité nouvelle ?), l'application se rapproche du fonctionnement d'Instagram, l'application qui jouit de l'image la plus positive dans la galaxie Facebook. La timeline emblématique du fil d'actualité va disparaître au profit d'un design épuré plaçant les groupes et les "stories" au coeur de la nouvelle expérience. 

À lire aussi
Grève SNCF (illustration) Connecté
Perturbations à la SNCF : Facebook censure-t-il les pages des syndicats de cheminots ?

La nouvelle version de l'application comprendra un onglet regroupant toutes les publications des groupes privés auxquels appartiennent les utilisateurs dans un flux personnalisé. Leur accès, qui se fait actuellement via la barre latérale à gauche du flux d'actualité, sera encouragé par des recommandations basées sur les centres d'intérêts ou les événements. Ces derniers seront désormais regroupés dans une carte où les internautes pourront trouver des recommandations personnalisées dans chaque ville. Les groupes sont l'une des sections de Facebook affichant la croissance la plus rapide. Ils rassembleraient 400 millions d'internautes à ce jour.

Facebook encourage aussi les internautes à se rencontrer dans la vraie vie à la faveur de centres d'intérêts communs ou de rencontres amoureuses. L'entreprise étend pour cela son service de rencontres Dating, désormais proposé dans une vingtaine de pays mais toujours non disponible en Europe et en France. Le réseau social ajoute aussi la fonctionnalité "Secret Crush" pour sélectionner des amis Facebook que l'on aimerait mieux connaître et le leur faire savoir discrètement.

Chiffrement par défaut et vidéo sociale sur Messenger

Le changement de stratégie passe aussi par la rénovation de Messenger. Le système de messagerie instantanée de Facebook est au coeur de sa stratégie. Un milliard et demi d'utilisateurs s'y connectent chaque mois. Mark Zuckerberg est déterminé à en faire un réseau social à part entière. 

Dans cette perspective, Facebook a annoncé une refonte complète du code de l'application pour la rendre plus rapide et plus légère. Baptisé "LightSpeed", le projet vise à faire descendre l'application Messenger sous les 30 Mo à l'installation (contre plus de 200 Mo actuellement) afin qu'elle puisse être lancée en moins de deux secondes. Contrairement à l'application Messenger Lite, dont les fonctionnalités sont limitées pour tourner sur des smartphones peu puissants, "LightSpeed" offrira la totalité des services de Messenger. Facebook espère le déployer avant la fin de l'année.

Messenger va également bénéficier du chiffrement de bout en bout par défaut. Cette technologie approuvée par les experts permet de sécuriser les échanges entre deux utilisateurs ou les membres d'une conversation de groupe. À l'heure actuelle, elle est proposée sous la forme d'une option via les conversations secrètes. Cette annoncé fait écho au projet de Facebook d'unifier les protocoles de toutes ses messageries pour permettre aux internautes de bénéficier du même niveau de sécurité qu'ils discutent sur Instagram, Messenger ou WhatsApp, qui propose déjà le chiffrement par défaut. À terme, toutes les discussions bénéficieront d'un niveau élevé de confidentialité. Aucun message ne pourra être intercepté par l'entreprise ou par un tiers en théorie. Mais la date de déploiement de la technologie est encore un mystère. Et cela n'empêchera pas Facebook et ses clients de continuer à collecter des données à des fins commerciales.

De nouvelles fonctionnalités sociales vont faire leur apparition pour garder les internautes plus longtemps sur l'application. Messenger va accueillir un nouvel espace dédié aux contenus publiés par les proches et la famille. Les utilisateurs pourront explorer plus facilement les publications, photos et vidéos partagés par leurs amis dans une interface proche de celle de Snapchat Discover. 

Messenger va mettre en avant les contenus des proches et de la famille
Messenger va mettre en avant les contenus des proches et de la famille Crédit : Facebook

Messenger permettra aussi de regarder une vidéo avec plusieurs amis en temps réel au sein d'un salon virtuel dans lequel les participants pourront discuter au sein d'une messagerie. À terme, Facebook pourrait créer une passerelle avec Spaces, l'application lancée au F8 2017 qui permet de communiquer avec des proches en réalité virtuelle dans un monde aux faux airs de "Second Life". Enfin, Messenger sera décliné pour la première fois dans une version pour Windows et macOS sous la forme d'une application de bureau. Messenger Desktop offrira les mêmes fonctionnalités que la version mobile, comme les appels vidéo de groupe ou les projets collaboratifs. Un nouveau rival de taille pour Skype et Messages.

Gagner plus d'argent en dehors de la publicité en ligne

Moins de données, plus de confidentialité...Ce changement de paradigme pose évidemment la question du modèle économique de Facebook. L'an dernier, les revenus publicitaires ont encore représenté l'essentiel des recettes du groupe à travers la diffusion d'annonces aux 2,37 milliards d'utilisateurs du réseau social via le flux d'actualité. Mais la croissance de l'audience de la plateforme ralentit dans ses principaux marchés, contraignant le groupe à envisager de nouveaux relais pour soutenir sa croissance. 

Les contours de ce nouveau modèle ont été esquissés au fil des annonces de Mark Zuckerberg mardi. Facebook espère conserver les internautes plus longtemps dans les espaces qui seront désormais mis en avant dans ses applications : les groupes, les lieux de rencontres et toutes les nouvelles fonctions susceptibles d'augmenter l'engagement de ses membres comme les stories et les vidéos sociales enrichies. 

Le réseau social a également annoncé le lancement de nouveaux outils pour permettre aux entreprises d'effectuer des transactions avec leurs clients et aux vendeurs de la place de marché d'être payés directement sur l'application. La diversification passe aussi par une montée en puissance d'Instagram qui va étendre la fonctionnalité permettant d'acheter des produits directement depuis l'interface de son application.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Facebook Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants