3 min de lecture Connecté

Photo à 195 milliards de pixels à Shanghai : les Chinois bientôt surveillés en permanence ?

ÉDITO - Une entreprise chinoise a publié une vue aérienne de Shanghai spectaculaire, qui relance les craintes de surveillance généralisée.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
Photo à 195 milliards de pixels à Shanghai : la porte ouverte à une surveillance accrue ? Crédit Image : Capture d'écran / Big Pixel | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Léa Stassinet

C'est une photo de 195 milliards de pixels, c'est-à-dire 25.000 fois plus précise que celle d'un smartphone, qui a été prise du haut d'une tour de Shanghai. Et en zoomant sur telle ou telle partie de la ville, vous voyez clairement les visages des promeneurs, ce qu'ils font, avec qui ils sont, les plaques minéralogiques des voitures qui circulent, voire ce qui se passe dans les appartements dont les fenêtres sont ouvertes.

Mais l'intention du photographe était-elle de surveiller ? Non, c'est la performance technologique qui intéressait l'entreprise à l'origine de ce cliché. Reste que cette plongée dans l'intimité des Shanghaïens est troublante. Parce qu'on imagine ce que le gouvernement chinois, obsédé par la surveillance des citoyens, pourrait faire de cet instrument. 

Car c'est en Chine que la vidéosurveillance est la plus développée : il y a près de 200 millions de caméras dans le pays, un nombre qui devrait doubler d'ici l'année prochaine, et leur sont associés des logiciels de reconnaissance faciale avec une puissance de calcul considérable. Les développeurs du système, bien sûr chinois, assurent qu'en 2020, il ne faudra plus qu'une seconde pour comparer un visage à une base de données de plus d'un milliard de visages.

À lire aussi
Une adolescente qui utilise son téléphone (photo d'illustration). Connecté
Comment savoir si on vous ment par SMS ou messagerie électronique

La reconnaissance faciale déjà mise en place

Mais est-ce déjà opérationnel ? Oui, car la reconnaissance faciale "made in china" fonctionne déjà pour le paiement de certains produits, l'accès aux aéroports et la surveillance dans les villes. Un journaliste de la BBC a récemment fait une expérience à Guiyang, avec la police. Après avoir entré son visage dans la base des personnes suspectes, il a été arrêté en pleine rue au bout de sept minutes seulement ! 

Si cela sert à arrêter les terroristes ou les criminels, pourquoi pas. Mais il y a d'autres applications plus discutables comme l'affichage, sur grand écran dans les villes, du visage des piétons qui ont traversé au rouge. C'est la bonne vieille tradition chinoise de la dénonciation publique, modernisée grâce à la technologie. Mais les objectifs de Pékin ne se limitent pas à cela. 

Une note de comportement attribuée à chaque citoyen

On pense notamment à la surveillance politique. Le pouvoir est plus dur à ce sujet qu'il ne l'a été dans les vingt dernières années. Et il y a un projet encore plus ambitieux : la vidéosurveillance pourra être couplée avec un système élaboré en ce moment par la Chine, et destiné à être mis en service l'année prochaine. Le "crédit social", qui est une sorte de note qui sera attribuée à chaque citoyen en fonction de son comportement : infractions constatées, type de loisir, retard dans les paiements, messages publiés sur les réseaux sociaux... 

Et pourquoi pas y associer, grâce aux caméras ultra haute définition, le nombre d'heures passées dans un bar, si l'on veut pénaliser les alcooliques, ou dans une bibliothèque, si l'on se méfie des intellectuels ? À partir de toutes ces données, une note sera attribuée à chaque Chinois. Aujourd'hui, c'est en expérimentation dans une quarantaine d'endroits.

Onze millions de chinois déjà interdits de voyages

Si cette note est bonne, vous pouvez louer une voiture sans caution, prendre l'avion, avoir des crédits à bon prix. Sinon, rien de tout cela. Onze millions de chinois seraient déjà interdits de voyages parce que jugés peu dignes de confiance ! Demain, avec la mise en relation des bases de données de la police, de celles des moteurs de recherches et des sites de e-commerce, tous inféodés au gouvernement même s'il s'agit de compagnies privées, et de la vidéo surveillance, Pékin disposera d'un système de contrôle absolument sans précédent. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Chine Surveillance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796111933
Photo à 195 milliards de pixels à Shanghai : les Chinois bientôt surveillés en permanence ?
Photo à 195 milliards de pixels à Shanghai : les Chinois bientôt surveillés en permanence ?
ÉDITO - Une entreprise chinoise a publié une vue aérienne de Shanghai spectaculaire, qui relance les craintes de surveillance généralisée.
https://www.rtl.fr/actu/futur/photo-a-195-milliards-de-pixels-a-shanghai-les-chinois-bientot-surveilles-en-permanence-7796111933
2019-01-03 14:39:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Puv7Z3FRulf9bOQHHBZ4tQ/330v220-2/online/image/2019/0103/7796112016_cette-photo-panoramique-de-shanghai-contient-195-milliards-de-pixels.PNG