2 min de lecture Espace

Philae : un an après son atterrissage sur la comète Tchouri, que nous a révélé la mission Rosetta ?

REPLAY / ÉCLAIRAGE - En douze mois, Philae a déjà livré certaines informations importantes sur l'origine de la vie sur Terre.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Philae : un an après son atterrissage sur la comète Tchouri, que nous a révélé la mission Rosetta Crédit Image : SPACE - EUROPE - ASTRONOMY - COMET | Crédit Média : Patrick Tejero | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrick Tejero et Claire Gaveau

Le 12 novembre 2014, après un voyage de dix ans, la sonde Rosetta arrivait aux abords de la comète Tchouri et lançait Philae. Ce robot devait apporter quelques clés pour comprendre comment la vie était apparue sur Terre. Mais son atterrissage entre deux falaises a quelque peu compromis le bon déroulement de cette première mission dans l'histoire de la conquête spatiale. En douze mois, le robot a énormément dormi mais a tout de même livré certaines informations.

Parmi les premières informations fournies ? La forme de la comète : une sorte de canard. Et sur la table de travail de la salle hyper sécurisée du centre opérationnel scientifique et de navigation de Philae, au CNES de Toulouse, les représentations 3D de la comète Tchouri ainsi que la petite peluche jaune posée à côté rappellent ces découvertes. "Philae a fait une prise d’échantillon quelque part sur la comète, cela ne veut pas dire que l'on connaît l'ensemble de la comète", nuance Philippe Gaudon, responsable du projet Rosetta.

Un forage bientôt possible ?

Problème : Philae est resté bloqué avec les pattes en l'air et les antennes vers le sol entre les deux falaises, empêchant la bonne recharge des batteries. Les contacts sont donc trop brefs avec Rosetta pour réellement être utiles. "On sait que Philae est en état de travailler donc on a toujours espoir de pouvoir établir une communication suffisante pour pouvoir le commander", explique Cédric Delmas, le responsable des opérations. Cette mission a tout de même déjà permis de révéler des structures et des caractéristiques inattendues. Parmi elles ? La présence de quatre molécules organiques et des briques de la vie, jamais encore observées sur ces petits corps célestes. Dorénavant, Philippe Gaudon attend les résultats d'analyse des poussières capturées par l'atterrisseur et il veut lui faire radiographier la comète mais aussi de se tourner afin de forer le sol de la comète Tchouri. 

Et à l'approche de l'anniversaire de Philae, le CNES espère bien obtenir un sacré cadeau avec le réveil du robot. Surtout que la sonde Rosetta ne cesse de se rapprocher ce qui augmente fortement les chances de réussite. Cela permettrait de commencer à percer à des centaines de millions de kilomètres le mystère de l'origine de la vie sur notre Terre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Sciences Comète
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780466323
Philae : un an après son atterrissage sur la comète Tchouri, que nous a révélé la mission Rosetta ?
Philae : un an après son atterrissage sur la comète Tchouri, que nous a révélé la mission Rosetta ?
REPLAY / ÉCLAIRAGE - En douze mois, Philae a déjà livré certaines informations importantes sur l'origine de la vie sur Terre.
https://www.rtl.fr/actu/futur/philae-un-an-apres-son-atterrissage-sur-la-comete-tchouri-que-nous-a-revele-la-mission-rosetta-7780466323
2015-11-11 16:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RmrtFy4HJstZHwUinNXcTg/330v220-2/online/image/2015/0813/7779387429_photo-prise-par-philae-sur-la-comete-tchouri-le-13-novembre-2014.jpg