6 min de lecture Au banc d'essai

On a testé le Pixel 3, le smartphone presque comme un iPhone de Google

Google se lance enfin à l'assaut du marché hexagonal avec le Pixel 3 et le Pixel 3 XL commercialisés ce vendredi 2 novembre. Deux smartphones qui surprennent par la qualité de leur appareil photo et la fluidité de leur expérience Android.

Le Pixel 3 est commercialisé à partir de 859 euros
Le Pixel 3 est commercialisé à partir de 859 euros Crédit : RTL Futur
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Présent dans 80% des smartphones de la planète via le logiciel Android, Google est aussi un constructeur de smartphones. De 2010 à 2016, la firme de Mountain View concevait les excellents Nexus en collaboration avec LG et HTC. Malgré de nombreux amateurs à travers le monde, leur commercialisation a été stoppée il y a deux ans. Google a fait table rase du passé pour lancer la gamme Pixel, les premiers smartphones intégralement conçus par ses équipes, renforcées par d'anciens ingénieurs de HTC.

Depuis le premier modèle lancé fin 2016, ces smartphones sont encensés par la presse américaine qui les présente comme les meilleurs appareils Android du marché, avec notamment d'excellentes performances en photographie. Mais en raison d'un maillage insuffisant chez les opérateurs ou par crainte d'un marché trop concurrentiel, les Pixel 1 et 2 se sont refusés aux consommateurs français.

Google se lance enfin à l'assaut du marché hexagonal avec le Pixel 3 et le Pixel 3 XL commercialisés ce vendredi 2 novembre. Les Pixel 3 et Pixel 3 XL sont proposés chez Bouygues, Orange et SFR ainsi que chez Boulanger, Darty et la Fnac à partir de 859 et 959 euros. Les deux appareil partagent les mêmes fonctionnalités pour deux tailles d'écran différentes de 5,5 et 6,3 pouces. Nous avons essayé le Pixel 3 pendant deux semaines.

La meilleure expérience Android

Avec les Pixel, Google reprend à son compte la recette à l'origine du succès de l'iPhone. Comme Apple avec l'iPhone et iOS, la société de Mountain View propose des smartphones dont la partie logicielle est optimisée pour le matériel. Google a pensé ses téléphones pour qu'ils tirent le meilleur de son système d'exploitation Android. Et cela se ressent dans la fluidité des animations, les nombreuses fonctionnalités intelligentes et tout un lot de petites attentions offrant le meilleur de l'expérience Android 9 Pie.

L'interface des Pixel n'est pas polluée par une surcouche logicielle comme le proposent les marques concurrentes sur la version de base d'Android. Cette maîtrise logicielle s'exprime dès la première utilisation du téléphone. On retrouve la navigation par gestes, proche de celle de l'iPhone X, plus intuitive que le trio de boutons en bas de l'écran habituel. Les deux téléphones proposent aussi les nouveaux outils de detox numérique pour mesurer le temps passé sur leur écran et les mettre en veille simplement en retournant leur face contre table.

À lire aussi
Oppo espère gagner des parts de marché avec son dernier smartphone Reno Au banc d'essai
Test du Oppo Reno : faut-il craquer pour le smartphone à aileron de requin ?

L'immersion est renforcée par l'intégration de retours haptiques, des petites vibrations envoyées par le téléphone lorsqu'on effectue une action sur l'écran ou que l'on saisit du texte sur le clavier virtuel, pour donner l'impression d'utiliser une vraie touche. Une fonction "Now Playing" identifie la musique ambiante comme Shazam en permanence sur l'écran verrouillé.

L'application Google Lens suggère des résultats en fonction des images capturées par la caméra
L'application Google Lens suggère des résultats en fonction des images capturées par la caméra Crédit : RTL Futur

Le savoir-faire logiciel de Google se ressent aussi à travers l'appareil photo. L'outil Google Lens suggère en temps réel des actions relatives aux emails, numéros de téléphone et adresses contenus dans les images vers lesquelles est pointé la caméra du téléphone. Une fonction "top shot" identifie les photos ratées (où le sujet a les yeux fermés ou la bouche ouverte par exemple) et propose une meilleure photo à partir de la même prise de vue en capturant simplement plusieurs images avant et après le déclenchement. Toutes ces petites attentions facilitant l'utilisation du Pixel 3 ne sont pas sans rappeler le soin accordé par Apple à son logiciel iOS.

Comme l'iPhone avec iOS, les Pixel 3 ont l'assurance de recevoir les mises à jour et patchs de sécurité dès qu'ils sont mis en ligne par Google. Bien avant les autres appareils Android qui doivent patienter de longues semaines le temps que les constructeurs adaptent les mises à jour aux spécificités de leurs propres logiciels basés sur Android.  

Un format compact agréable

Le Pixel 3 séduit aussi par son design. À l'heure où les smartphones haut de gamme dépassent généralement les 6 pouces, il offre un format compact, proche de celui des anciens iPhone, beaucoup plus confortable à l'usage, malheureusement trop souvent délaissé par les marques au moment de concevoir un produit haut de gamme. Le Pixel 3 est un smartphone que l'on utilise à une main. Le pouce n'a aucune difficulté à balayer toutes les zones de l'écran sans se contorsionner comme sur les grands smartphones. 

Malgré quelques lacunes, le Pixel 3 est l'un des smpartphones les plus aboutis du moment
Malgré quelques lacunes, le Pixel 3 est l'un des smpartphones les plus aboutis du moment Crédit : RTL Futur

Le Pixel 3 est aussi très léger (moins de 150 g) et agréable au toucher avec sa coque arrière au revêtement mat qui ne prend pas les traces de doigts. La seule erreur de design concerne le positionnement déroutant du bouton de verrouillage, placé sous les boutons de volume et non pas au-dessus comme sur les autres smartphones. Le capteur d'empreintes digitales tombe lui parfaitement sous le pouce au centre de la coque arrière.

Peut-être le meilleur photophone actuel

Même s'il ne dispose que d'un seul capteur principal, le Pixel 3 est peut-être le meilleur photophone du marché. Quand la concurrence tresse les lauriers de leur double, triple voire quadruple capteur photo arrière, l'appareil photo du Pixel 3 est seulement composé d'une optique de 12 Mpx ouvrant à f/1,8. Le géant américain mise sur le traitement logiciel des clichés pour fournir le meilleur résultat possible. Et les rendus sont assez bluffants.

Le capteur photo de Google utilise une technologie nommée "Dual Pixel" qui consiste à prendre plusieurs photos en même temps pour recueillir un maximum de données sur la prise de vue et délivrer le meilleur résultat à la fin grâce au travail des algorithmes qui vont gommer les défauts. 

De jour, le Pixel 3 restitue fidèlement les couleurs et propose des photos éclatantes de naturel. Le mode portrait est aussi de bonne facture. L'effet bokeh est assuré par le logiciel qui s'occupe de calculer la profondeur de champ derrière le sujet.

Le Pixel 3 produit des photos au rendu naturel
Le Pixel 3 produit des photos au rendu naturel Crédit : RTL Futur
Le Pixel 3 propose un mode portrait de bonne facture
Le Pixel 3 propose un mode portrait de bonne facture Crédit : RTL Futur

C'est à la tombée du soleil et surtout la nuit que le Pixel 3 fait la différence avec la concurrence. Le capteur parvient à restituer les couleurs sans rogner sur les détails de l'image et produit des photos au réalisme saisissant proche de ce que voit l’œil humain (même si certains trouveront sans doute que les couleurs sont un peu trop accentuées). Google promet des résultats encore plus impressionnant après le déploiement d'un mode nuit lors d'une mise à jour programmée pour les prochaines semaines.

Photo de nuit du Pixel 3
Photo de nuit du Pixel 3 Crédit : RTL Futur
Photo de nuit du Pixel 3
Photo de nuit du Pixel 3 Crédit : RTL Futur
Photo de nuit du Pixel 3
Photo de nuit du Pixel 3 Crédit : RTL Futur

Une autonomie décevante

La principale lacune du Pixel 3 est son autonomie, en retrait des meilleurs appareil du moment. Le processeur Snapdragon 845 délivre des performances très élevées. Mais la batterie n'est pas au diapason. Et il est quasiment impossible de terminer une journée sans avoir à le recharger quand les meilleurs modèles atteignent une journée et demi. Heureusement, la charge rapide permet de faire la moitié du plein en moins d'une heure. Le téléphone est aussi compatible avec la charge sans-fil.

L'autre écueil du Pixel 3 est sa capacité de stockage limitée. Contrairement aux autres marques Android, Google ne propose pas de port microSD pour étendre le stockage. Il faut donc se contenter des deux versions commercialisées avec 64 ou 128 Go, loin des 512 Go des derniers iPhone. En contrepartie, Google propose un stockage illimité des photos et vidéo dans l'application Google Photos. Mais il faut pour cela accepter de confier sa bibliothèque aux serveurs de l'entreprise américaine. 

Le Pixel 3 est commercialisé à partir de 859 euros
Le Pixel 3 est commercialisé à partir de 859 euros Crédit : RTL Futur

On regrette aussi le manque de luminosité de l'écran qui utilise pourtant la technologie Oled, qui lui confère un contraste infini et des couleurs plus proches de la réalité. Enfin, comme l'iPhone et de plus en plus de modèles haut de gamme, les Pixel ne proposent pas de prise Jack. Il faut faire avec l'adaptateur USB-C fourni dans la boîte ou utiliser un casque Bluetooth.

Le Google Pixel 3 (écran de 5,5 pouces) est disponible le 2 novembre au prix de 859 euros avec 64 Go de stockage et 959 euros avec 128 Go de stockage. La version 3 XL (écran de 6,3 pouces) est proposée à 959 euros avec 64 Go de stockage et à 1.059 euros avec 128 Go.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Google Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795320481
On a testé le Pixel 3, le smartphone presque comme un iPhone de Google
On a testé le Pixel 3, le smartphone presque comme un iPhone de Google
Google se lance enfin à l'assaut du marché hexagonal avec le Pixel 3 et le Pixel 3 XL commercialisés ce vendredi 2 novembre. Deux smartphones qui surprennent par la qualité de leur appareil photo et la fluidité de leur expérience Android.
https://www.rtl.fr/actu/futur/on-a-teste-le-pixel-3-l-iphone-de-google-7795320481
2018-11-02 07:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_rhcrZQoZH6Wd4VtUfRNeQ/330v220-2/online/image/2018/1101/7795408708_le-pixel-3-est-commercialise-a-partir-de-859-euros.JPG