2 min de lecture Connecté

La France à la conquête du New Space

Une constellation de petits satellites permettant de faciliter la connexion et la collecte des données des appareils connectés sur la planète est sur le point d'être lancée avec le soutien du Cnes.

Kinéis souhaite démocratiser l'accès à la localisation des objets
Kinéis souhaite démocratiser l'accès à la localisation des objets Crédit : @CLS
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Retrouver un conteneur perdu, maîtriser une température à distance, émettre un SOS par un bateau en panne, ou partager son itinéraire de randonnée... L'Internet of Objects ("IoT", ou internet des objets) connaît une véritable révolution depuis quelques années. Après le Toulousain Sigfox, c'est au tour de Kinéis, la filiale de CLS (Collecte localisation satellites), elle aussi Toulousaine, de vouloir s'imposer sur le marché du Newspace.

Avec Thales Alenia Space, Nexeya et Syrlinks, et en partenariat avec le Cnes, la start-up a pour mission la création d'une constellation de 20 nano-satellites. Basés sur une technologie de communication développée sur-mesure pour les objets connectés (montres, voitures, maisons...), ces satellites seront lancés dès 2021 et auront pour mission de localiser les objets connectés sur toute la surface de la Terre, et de collecter leurs données.

L'opérateur satellitaire Kinéis fournira ainsi "une connectivité unique, universelle, entièrement dédiée à l'industrie des objets connectés", précise Alexandre Tisserant, directeur du projet. "Chaque objet équipé d'un modem Kinéis pourra être localisé et transmettre des données où qu'il se trouve, quelles que soient les conditions". 

À lire aussi
L'origine du groupe de travail commun entre la France et Facebook a pour origine le sommet Tech for Good qui s'est tenu en mai 2018 à Paris Connecté
La France et Facebook s'allient pour lutter contre la haine sur Internet

Une couverture mondiale pour les futurs clients

L'objectif de la start-up : démocratiser l'accès aux objets connectés. Selon CLS, 90% de la planète n'est pas connectée, ou connectée à des prix prohibitifs. "Nous avons décidé de créer Kinéis pour rendre accessible, au plus grand nombre, la géolocalisation et la collecte de données par satellite", explique Christophe Vassal, président du directoire du CLS.

Une étude publiée par Cisco prévoit qu'à l'horizon 2020, le nombre d'objets connectés dépasserait les 30 milliards. À terme, Kinéis a pour ambition de devenir un véritable partenaire des opérateurs qui souhaiteraient proposer à leurs clients une couverture mondiale.

Selon La Dépêche du Midi, 40 satellites seront construits (20 pour le lancement, 20 pour le remplacement). Pour mener son projet à bien, la start-up a prévu une levée de fonds de 100 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires estimé à 10 millions d'euros lors la première année d'opération du système (en 2022). Le choix du lanceur n'a en revanche pas encore été défini (Ariane, SpaceX...).

Kinéis récupère les données d'Argos

CLS, une entreprise basée à Toulouse et spécialisée dans la fourniture de solutions d'observation et de surveillance de la Terre, fonde la projet sur la base de sa solution Argos, l'ancêtre du GPS et de Galileo, qu'elle a développé dans les années 1980. CLS lègue ainsi à Kinéis un ADN majeur : près de 40 ans de localisation et de collecte de données, et des centaines de milliers de balises traitées et stockées par Argos.

"Avec Kinéis, le Newspace français devient une réalité en s'appuyant sur 50 ans de succès spatiaux qui permettent d'élaborer une offre compétitive et à haute valeur ajoutée", déclare Jean-Yves Le Gall, président du Cnes. Grâce à Kinéis, CLS garde ainsi sa place, acquise de longue date, sur le marché de l'internet des objets.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Objets connectés Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794744714
La France à la conquête du New Space
La France à la conquête du New Space
Une constellation de petits satellites permettant de faciliter la connexion et la collecte des données des appareils connectés sur la planète est sur le point d'être lancée avec le soutien du Cnes.
https://www.rtl.fr/actu/futur/objets-connectes-le-lancement-de-20-nano-satellites-made-in-france-en-projet-7794744714
2018-09-11 21:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BQXF8OxeiR38Y--oMyWaGg/330v220-2/online/image/2018/0911/7794747011_kineis-souhaite-democratiser-l-acces-a-la-localisation-des-objets.jpg