3 min de lecture Connecté

MWC 2019 : faut-il acheter les premiers smartphones 5G ?

ÉCLAIRAGE - Les premiers smartphones équipés de modem 5G ont été annoncés lors du salon mondial du mobile de Barcelone. Certains seront vendus en France dès cette année alors que les premiers forfaits ne seront pas proposés par les opérateurs avant 2020.

Le numéro 4 mondial Xiaomi va lancer un smartphone 5G en France au second trimestre 2019
Le numéro 4 mondial Xiaomi va lancer un smartphone 5G en France au second trimestre 2019 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Une déferlante de smartphones 5G arrive sur le marché. Samsung, LG, Huawei, Oppo, OnePlus, Xiaomi et ZTE ont annoncé ces derniers jours leurs premiers modèles 5G à l'occasion du salon mondial du mobile (MWC) qui se tient à Barcelone jusqu'au 28 février. Certains appareils seront commercialisés en France dans les prochains mois. Mais leur achat n'est pas conseillé dans l'immédiat car vous ne pourrez pas profiter des avantages de la 5G avant l'année prochaine.

La 5G est la prochaine révolution de la téléphonie mobile. Les smartphones connectés à la nouvelle génération du réseau pourront bénéficier d'une vitesse de connexion dix fois plus rapide, de temps de latence quasiment inexistants et interagir en temps réel avec des milliards d'objets connectés entre eux. Le streaming vidéo et le jeu en ligne devraient être les premiers domaines libérés par ces avancées dans les téléphones.

Pour être compatibles avec la 5G, ces derniers doivent embarquer un modem 5G à l'intérieur de leur processeur. Ces derniers sont conçus par Qualcomm, Intel, Huawei ou Mediatek. Ils doivent aussi disposer d'une batterie plus importante pour répondre aux sollicitations liées aux nouveaux usages autorisés par la 5G. 

Un achat pas très utile dans l'immédiat

L'intégration de ces différents composants a un coût. Les premiers smartphones 5G seront vendus à des prix plus élevés que les smartphones 4G. Le Mi Mix 3 (5G) lancé par Xiaomi au second trimestre prochain coûtera par exemple 100 à 150 euros de plus que la version 4G, commercialisée autour de 500 euros depuis plusieurs semaines. Le Mate X pliable de Huawei, qui cumule les innovations, culminera quant à lui à 2.300 euros. Ces deux smartphones ont été annoncés en France pour le second semestre.

Pour profiter de la 5G, le LG V50 ThinQ (pas annoncé en France) propose une coque double écran qui peut se transformer en manette de jeu.
Pour profiter de la 5G, le LG V50 ThinQ (pas annoncé en France) propose une coque double écran qui peut se transformer en manette de jeu. Crédit : RTL
À lire aussi
Orange se lance dans la commande vocale avec Djingo Connecté
Orange se lance dans la relation client du futur avec son assistant vocal Djingo

À moins d'être un féru de nouvelles technologies, investir dans un smartphone 5G ne se justifie pas encore dans l'Hexagone. Alors que les premiers services 5G sont commercialisés en Chine, en Corée, aux États-Unis et au Japon, les opérateurs français attendent toujours l'attribution de nouvelles fréquences. Les premiers forfaits sont prévus en théorie pour 2020. Mais la couverture des grandes villes et des grands axes de transport ne sera pas effective avant 2025, selon l'Arcep, le régulateur des télécoms.

Une logique de communication pour les marques

Cela n'empêche pas les marques de miser sur l'attractivité de la 5G dans leur communication. "Une partie de la population pourra tout de même bénéficier de certaines expériences 5G dans les premières villes pilotes couvertes", assure Yan Liu de Xiaomi France. "Beaucoup de consommateurs gardent leur smartphone haut de gamme entre 18 et 24 mois. Un smartphone acheté en fin d'année sera parmi les premiers à bénéficier de la 5G dans les premières villes couvertes", abonde Stéphane Curtelin, directeur marketing de Huawei France.

Pour ces fabricants, ces appareils font surtout office de porte-étendards de leur savoir faire technologique. "C'est important pour nous de se positionner comme un précurseur de la révolution 5G. Et c'est encore plus important pour nous d'avoir réussi à proposer un smartphone 5G accessible. Si on avait dû vendre ce smartphone 800 ou 1.000 euros, on ne se serait pas lancé", souligne Yan Liu de Xiaomi.

De nouvelles expériences à imaginer

Les autres marques se montrent plus patientes. Le prototype de smartphone 5G présenté par OnePlus à Barcelone ne sortira pas en France. "On ne voit pas l'intérêt de sortir un téléphone 200 dollars plus cher pour frustrer les utilisateurs qui n'auront pas encore le réseau", explique une porte-parole. Le fabricant préfère observer le développement des usages à venir, dans le gaming notamment, avant de proposer un appareil 5G à ses clients français. Un programme va d'ailleurs être mis en place avec sa communauté pour encourager les développeurs à imaginer de nouvelles expériences liées à la 5G.

À Barcelone, le smartphone 5G de OnePlus s'est transformé en machine de gaming.
À Barcelone, le smartphone 5G de OnePlus s'est transformé en machine de gaming. Crédit : RTL

La tonalité est la même chez Samsung dont la version 5G du Galaxy S10 ne sera pas disponible en France lors de sa commercialisation. "On présente le produit pour montrer que la technologie est disponible mais on attend de voir comment les infrastructures vont être déployées avant de le proposer en France", explique Camille Castinel, responsable marketing produit chez Samsung France. Le constructeur évoque une commercialisation en fin d'année pour se positionner avant le lancement des premiers forfaits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Fil Futur Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants