2 min de lecture Décès

Mort de Prince : qu’est-ce qu'un opiacé ?

ÉCLAIRAGE - Le chanteur décédé jeudi 21 avril avait été traité pour une surdose d'opiacé six jours avant sa disparition.

Les opiacés sont une famille de produits obtenus à partir de l'opium qui se trouve dans les fleurs de pavot
Les opiacés sont une famille de produits obtenus à partir de l'opium qui se trouve dans les fleurs de pavot Crédit : Pedro PARDO / AFP
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Le monde de la pop et du funk pleure l'une de ses icônes. Prince s'en est allé jeudi 21 avril 2016, retrouvé inerte dans sa résidence au sud de Minneapolis dans le Minnesota. Si les raisons de sa mort n'ont pas encore été communiquées, certains indices laissent penser que le chanteur emblématique a pu faire une overdose. L'autopsie du corps sera faite ce vendredi pour déterminer les causes précises de sa mort mais six jours plus tôt, il avait été traité pour une surdose d'opiacé

En attendant les résultats définitifs, qu'est-ce que l'opiacé, ce dérivé qui, sous certaines formes, a déjà privé le monde de nombreuses figures phares de la culture moderne ? Il peut être naturel ou synthétique, et une de ses caractéristiques majeures est d'engendrer une dépendance physique et psychique forte. Les opiacés font partie des principales causes de décès par overdose, selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Héroïne, morphine et codéine sont des opiacés

À l'origine, la famille des opiacés est un dérivé au sens large de l'opium, qui se cultive à partir du pavot. Il existe des champs de pavot en France, notamment pour produire de la morphine qui aide à traiter la douleur. On trouve ces cultures surtout entre la Champagne, l'Orléanais et la Touraine, selon L'Express. De ces usines, 40 tonnes ressortent chaque année, soit 20% de la production mondiale. La codéine et la morphine sont en effet des substances qui apaisent la douleur. L'utilisation de la morphine et sa mise sur le marché sont très réglementées puisqu'elle peut, lorsqu'elle est mal utilisée, devenir addictive. 

À lire aussi
000_1HK0Q9 Rhône-Alpes
Intempéries en Rhône-Alpes : l'état de catastrophe naturelle sera pris "dans les deux jours"

Les opiacés ont des effets directs sur le cerveau car ce sont des psychotropes, ils agissent au niveau des récepteurs cérébraux. La morphine et la codéine ne sont pas les seuls dérivés de l'opium connus. D'autres opiacés sont tristement célèbres pour leurs effets néfastes sur notre corps, notamment en terme de dépendance, comme l'héroïne. "L’héroïne est l’opiacé le plus recherché en tant que drogue", explique le site de l'OFDT. D'autres opiacés, comme la codéine ou la buprénorphine, sont utilisés pour combattre la dépendance à l'héroïne et sevrer les toxicomanes.

Il n'est pas rare que l'héroïne provoque des overdoses chez ses consommateurs. Logique quand on comprend que plus on en consomme, plus notre corps devient tolérant aux effets et plus la dose doit être importante pour un ressenti suffisant. Ceci pousse les consommateurs accros à augmenter la dose mais aussi la fréquence à laquelle il la prend, car la sensation de manque se fait de plus en plus insupportable. L'héroïne a déjà emporté Janis Joplin, Philip Seymour Hoffman, Jim Morison, Cory Monteith ou encore Jean-Michel Basquiat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Décès Drogue Sciences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782942303
Mort de Prince : qu’est-ce qu'un opiacé ?
Mort de Prince : qu’est-ce qu'un opiacé ?
ÉCLAIRAGE - Le chanteur décédé jeudi 21 avril avait été traité pour une surdose d'opiacé six jours avant sa disparition.
https://www.rtl.fr/actu/futur/mort-de-prince-qu-est-ce-qu-un-opiace-7782942303
2016-04-22 15:47:53
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5PLwp3Q-voReJw9hm-tJuA/330v220-2/online/image/2016/0422/7782942321_l-opium-qui-se-trouve-dans-les-fleurs-de-pavot-fait-partie-de-la-famille-des-opiaces.jpg