2 min de lecture Réseaux sociaux

"Momo Challenge" : le défi dangereux, qui inquiète jusqu'à l'Assemblée nationale

Sur les messageries en ligne, "Momo" incite les adolescents à réaliser de dangereux défis, menaçant de divulguer des informations personnelles en cas de refus. Le "Momo Challenge" serait responsable d'au moins deux suicides dans le monde.

Whatsapp se lance dans les appels vidéos
Whatsapp se lance dans les appels vidéos Crédit : AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet

Blue Whale Challenge, Salt and ice challenge... Depuis plusieurs années, les défis qui mettent en danger les adolescents se multiplient. Le dernier en date, le Momo Challenge, serait lié à au moins deux suicides dans le monde et alerte jusque sur les bancs de l'Assemblée nationale en France.

Le député REM des Hauts-de-Seine, Gabriel Attal, a adressé une question écrite au ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, pour l'alerter face à la menace que représente potentiellement ce challenge apparu en Amérique du Sud. Le député explique que le défi "réalise une pression psychologique sur les plus jeunes et les met en danger en les obligeant à réaliser des défis de plus en plus dangereux".

Et de poursuivre : "En cas de non réalisation, les victimes sont alors menacées de voir leurs informations personnelles et photos, préalablement piratées, rendues publiques, voire même menacées de mort".

À lire aussi
Un homme avec un smartphone et un ordinateur portable (illustration) justice
Toulouse : que risquent les personnes ayant partagé la vidéo d'un viol sur internet ?

Le "Momo Challenge" serait né en Argentine, où il est soupçonné d'avoir poussé une jeune fille de 12 ans au suicide, avant la mort d'un garçon âgé de 13 ans. Le jeu morbide se déroule sur les messageries en ligne où un contact, qui se présente sous le nom de Momo, incite les jeunes à réaliser des défis dangereux. En cas de refus, le contact menace de rendre publiques des informations personnelles, allant jusqu'à des menaces de mort. 

Pour ajouter au sentiment de peur, l'avatar de "Momo" représente un visage terrifiant, celui d'une sculpture de l'artiste japonais Midori Hayashi.

Un point quotidien sur la situation à Beauvau

Gabriel Attal demande donc à Gérard Collomb de prendre des mesures pour éviter que ce phénomène ne prenne davantage d'ampleur en France. "La rapidité avec laquelle cette nouvelle pratique s’est diffusée dans le monde interpelle et questionne sur les dispositions mises en place en France afin de prévenir et protéger les plus jeunes face à cette pratique", précise le député.

Pour le moment, le "Momo Challenge" ne semble pas être très développé dans le pays, mais du côté du ministère de l'Intérieur on prend la situation très au sérieux. "Chaque matin en réunion depuis le lundi 13 août", un point est fait, a précisé une source policière à 20minutes.fr

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Faits divers Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794608972
"Momo Challenge" : le défi dangereux, qui inquiète jusqu'à l'Assemblée nationale
"Momo Challenge" : le défi dangereux, qui inquiète jusqu'à l'Assemblée nationale
Sur les messageries en ligne, "Momo" incite les adolescents à réaliser de dangereux défis, menaçant de divulguer des informations personnelles en cas de refus. Le "Momo Challenge" serait responsable d'au moins deux suicides dans le monde.
https://www.rtl.fr/actu/futur/momo-challenge-le-defi-dangereux-qui-inquiete-jusqu-a-l-assemblee-nationale-7794608972
2018-08-31 19:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eKaGWL-YZloSvKZ9DzUZbA/330v220-2/online/image/2016/1026/7785462924_l-application-whatsapp-permet-d-envoyer-sans-frais-des-sms-des-videos-des-messages-vocaux-et-des-photos-a-ses-contacts-quel-que-soit-l-endroit-dans-lequel-ils-se-trouvent.jpg